Recherche avancée       Liste groupes



      
MUSIQUE BAROQUE  |  OEUVRE

L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : Georg Friedrich Handel , Antonio Vivaldi , Jan Dismas Zelenka
- Style + Membre : Lambarena

Johann Sebastian BACH - Cantate Bwv 122 (herreweghe) (1724)
Par CHIPSTOUILLE le 22 Mars 2007          Consultée 6587 fois

Si cette chronique peut avoir un quelconque but, ça serait celui de vous inviter à prendre des pincettes avec les cantates de Bach. Oui, on les brandit comme des chefs d’œuvres, au même titre que les concertos pour violon de VIVALDI ou les symphonies de HAYDN. Multipliez qualité par quantité et vous obtenez le produit cartésien des machins qui impressionnent en musique classique. Alors, non, TELEMAN et ses plus de 3000 œuvres au compteur, tout le monde s’en fiche, mais on ne fait jamais assez d’éloges sur les cantates de BACH. Les convaincus vous cherchent du raffinement dans l’intonation des textes, un sens mystique, mais on n’oublie bien souvent qu’il s’agit là d’un travail d’artisan. Un artisan très doué, certes, mais un artisan tout de même, qui s’est tué à la tache durant 3 années consécutives afin de composer une messe par semaine. Voir plus.

Et c’est bien tout le problème avec Noël pour un compositeur tel que BACH. Les exigences du calendrier chrétien imposent de marquer le coup à quelques reprises. Noël, en particulier, a demandé au Cantor de Leipzig un labeur particulier. On dénombre en effet de nombreuses cantates créées pour cette semaine (BWV 57, 63, 91, 110, 121, 122 donc et enfin 133), ainsi qu’un oratorio (BWV 248). Ce qui fait deux fois plus que la moyenne, située en général autour de 3 voir 4 par dimanche.

La cantate BWV 122 « Das Neugeborn kindelein » (l’enfant nouveau-né) a ainsi été créée le premier dimanche après noël en 1724 à Leipzig. Elle se concentre dans la période la plus prolifique du compositeur, mais aussi probablement celle qui contient le plus d’œuvres anecdotiques. La cantate 122 n’est pas la plus ratée du compositeur, loin de là, mais elle ne dure qu’un tout petit quart d’heure. Outre des récitatifs très courts, elle contient surtout un chœur d'ouverture et deux airs. La rigueur d'écriture de BACH de même que quelques associations trompeuses (basse - violoncelle dans l'air "O Menschen, die ihr täglich sündigt") auront du mal à vous convaincre de son caractère enjoué, malgré quelques montées dans les aigus et un aspect dansant dans l'accompagnement. Tout ceci reste bien évidemment très pieu.

Le premier air que nous évoquions, le plus marquant, est une énième itération du couple Ténor-Violoncelle (avec la basse continue de rigueur, à l’orgue). L’autre air à trois voix, l’un des rares chez BACH, titille notre fibre sensible l’espace d’un instant. Pas suffisamment cependant pour faire sortir le tout du lot. J’ai pour ma part, vous l’aurez sans-doute compris, une grosse préférence pour les cantates de jeunesse du compositeur (150, 4, 8, 12, 21) ou quelques rares cantates profanes, qui parviennent à se démarquer un peu plus facilement que tout ce qui a été composé durant les cycles de Leipzig. La cantate BWV 122, malgré quelques qualités, ne fait malheureusement pas exception.

A lire aussi en MUSIQUE CLASSIQUE par CHIPSTOUILLE :


Giovanni Battista PERGOLESI
Stabat Mater (goodman) (1736)
L'un des précurseurs de l'époque classique




Johann Sebastian BACH
Concertos Pour Violon Bwv 1041, 1042 & 1043 (hilary Hahn) (1723)
La musique baroque à son apogée

(+ 1 kro-express)

Marquez et partagez





 
   CHIPSTOUILLE

 
  N/A



- Vasilka Jezovsek (soprano)
- Sarah Connoly (alto)
- Mark Padwore (ténor)
- Peter Kooy (basse)
- Collegium Vocale
- Philippe Herreweghe (direction)


- das Neugeborne Kindelein Bwv 122
1. Das Neugeborne Kindelein
2. O Menschen, Die Ihr Täglich Sundigt
3. Die Engenl, Welche Sich Zuvor
4. Ist Gott Versöhnt Und Unser Freund
5. Dies Ist Ein Tag, Den Selbst Der Herr Gemacht
6. Es Bringt Das Rechte Jubeljahr
- unser Mund Sei Voll Lachens Bwv 110
7. Unser Mund Sei Voll Lachens
8. Ihr Gedanken Und Ihr Sinnen
9. Dir, Herr, Ist Niemand Gleich
10. Ach Herr, Was Ist Ein Menschenkind
11. Ehre Sei Gott In Der Höhe
12. Wacht Auf, Ihr Adern Und Ihr Glieder
13. Alleluja! Gelobt Sei Gott
- selig Ist Der Mann Bwv 57
14. Selig Ist Der Mann
15. Ach! Dieser Süsse Trost
16. Ich Wünschte Mir Den Tod
17. Ich Reiche Dir Die Hand
18. Ja, Ja, Ich Kann Die Feinde Sclagen
19. In Meiner Schoss Liegt Ruh Und Leben
20. Ich Ende Behende
21. Richte Dich, Liebste, Nach Meinem Gefallen



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod