Recherche avancée       Liste groupes



      
MUSIQUE CLASSIQUE  |  OEUVRE

L' auteur
Acheter Cet Album
 


1749 Missa A Due Soprani (Preston)
1756 Concerto Pour Clavier Et Violo...
1757 Symphonie N°1 (Hogwood)
1758 Symphonie N°37 (Hogwood)
1759 Symphonie N°18 (Hogwood)
1760 Symphonie N°19 (Hogwood)
Symphonie N°2 (Hogwood)
Symphonie N°3 (Fischer)
1761 Symphonies De La Journée 6-8 (...
1762 Symphonie N°9 (Hogwood)
1763 Symphonie N°72 (Hogwood)
1764 Symphonie N°22 Le Philosophe (...
1765 Concerto Pour Violon N°1 (Tet...
Symphonie N°30 Alléluia (Harno...
Symphonie N°31 Appel De Cor (H...
Concerto Pour Violoncelle N°1 ...
1766 Symphonie N°34 (Hogwood)
1767 Concerto Pour Violon N°3 De Me...
Stabat Mater (Harnoncourt)
1768 Symphonie N°59 Le Feu (Solomon...
Symphonie N°49 La Passion (Koo...
1769 Missa In Honorem Beatissimae V...
Symphonie N°41 (Hogwood)
1770 Concerto Pour Clavier N°4 (Sta...
1771 Symphonie N°43 Mercure (Hogwoo...
Symphonie N°44 Funèbre (Pinnoc...
Symphonie N°42 (Antonini)
1772 Symphonie N°45 Les Adieux (Koo...
1773 Sonate Pour Clavier N°38 Hob X...
1774 Symphonie N°55 Le Maître D'éco...
1775 Symphonie N°68 (Harnoncourt)
Symphonie N°67 (Kraemer)
1776 Symphonie N°69 Laudon (Harnonc...
1778 Sonate Pour Clavier N°34 Hob X...
1779 Symphonie N°53 L'Impériale (Ha...
1780 Concerto Pour Clavier N°11 (St...
1781 Symphonie N°62 (Hogwood)
Quatuors à Cordes Op. 33 Russe...
Symphonie N°74 (Hogwood)
1782 Symphonie N°73 La Chasse (Harn...
1783 Concerto Pour Violoncelle N°2 ...
1784 Armida (Harnoncourt)
1785 Symphonie N°83 La Poule (Harno...
1786 Symphonie N°82 L'Ours (Harnonc...
1787 Symphonie N°88 (Bernstein)
1788 Symphonie N°90 (Rattle)
1789 Symphonie N°92 Oxford (Szell)
1790 Quatuors à Cordes Op. 64 Tost ...
1791 Symphonie N°96 Le Miracle (Hog...
Symphonie N°95 (Jochum)
Symphonie N°93 (Szell)
Symphonie N°94 La Surprise (Ha...
1792 Symphonie N°98 (Jochum)
Symphonie N°97 (Harnoncourt)
1793 Quatuors à Cordes Op. 71 Appon...
Symphonie N°99 (Szell)
1794 Symphonie N°100 Militaire (Joc...
Symphonie N°102 (Harnoncourt)
1795 Symphonie N°104 Londres Ou Sal...
1796 Les Sept Dernières Paroles Du ...
Missa Sancti Bernardi Von Offi...
Missa In Tempore Belli - Pauke...
1797 Quatuors à Cordes Op. 76 N°2-4...
1798 Missa In Angustiis - Nelsonmes...
La Création (Harnoncourt)
1799 Theresienmesse (Marriner)
Quatuors à Cordes Op. 77 Lobko...
1800 Te Deum N°2 - Pour L'Impératri...
1801 Les Saisons (Jacobs)
Schöpfungsmesse (Harnoncourt)
1802 Harmoniemesse (Harnoncourt)
1803 Quatuor à Cordes Op. 103 Inach...
2007 Delirium (Coin)
2016 Symphonies 78, 79, 80 & 81 (Da...
1777 Il Mondo Della Luna (Camerling...
 

- Style : Wolfgang Amadeus Mozart , Ludwig Van Beethoven , Carl Philip Emmanuel Bach , Johann Baptist Vanhal , Anton Fils
 

 Le Forum Encyclopédique De Joseph Haydn (547)

Joseph HAYDN - Symphonie N°100 Militaire (jochum) (1794)
Par CHIPSTOUILLE le 4 Février 2018          Consultée 201 fois

Des champs de bataille, la musique viennoise a fait de véritables comédies. Tout le monde connaît la fameuse marche de Radetzky de Johann STRAUSS père, sur laquelle on fait même applaudir le public en rythme. Les concerts viennois regorgent de compositions aux multiples artifices. On vous avait déjà parlé de la victoire de Wellington de BEETHOVEN et son panharmonicon. Depuis, les fanfares grandiloquentes se sont multipliées. La marche impériale de John WILLIAMS n'est-elle pas la descendante de ces musiques brutales et rythmées?

En comparaison, l'allegretto de la symphonie militaire pourrait paraître aujourd'hui bien gentillet. C'était pourtant dans le but de choquer son auditoire que Joseph HAYDN devait user et abuser de ce rythme turc: triangle, cymbale et grosse caisse. Une artillerie qui déborde un peu du mouvement, notamment sur la coda du presto final, justifiant le surnom de "militaire" qui avait immédiatement été attribué à l’œuvre. HAYDN parvient bel et bien à ses fins, faisant de cette symphonie son grand succès londonien.

On sait, tout comme pour la symphonie "l'horloge", que le menuet a été composé à Vienne en 1793. Laissant BEETHOVEN derrière lui, HAYDN repartait pour Londres en Janvier 1794. Les deux mouvements rapides furent finalisés sur place. Lors de son voyage, HAYDN traversait la Prusse, alors en guerre contre la France. Les échos du front devaient-ils inspirer le compositeur? Le menuet viennois, le plus lent des londoniennes, semble en effet moins enclin à user d'artifices. Le fameux allegretto, quant à lui, est en réalité une reprise de la romance du concerto pour vielle organisée (1) n°3 de 1787. Ce sont bien sûr les artifices de la version symphonique qui donnent leur cachet à l’œuvre.

Du point de vue du XXIe siècle, la symphonie, bien que très proche de ses consœurs londoniennes question effectif ou des techniques employées, se rapproche de travaux fantaisistes plus anciens. De HAYDN lui-même, bien entendu (L'appel de cor, etc.), mais on pense également à quelques travaux de Léopold MOZART, comme la promenade en luge ou la chasse. Des traits communs, qui ont probablement encouragé les fausses attributions, aux deux compositeurs, d'une célébrité de l'ère classique: la "symphonie des jouets". Cette composition, réattribuée depuis à un moine bénédictin dénommé Edmund ANGERER (2), possède plus d'un trait commun avec notre symphonie militaire.

Nous sommes ainsi encouragés à parler ici autant de symphonie des jouets n°2, que de précurseur à la musique romantique viennoise instrumentale (particulièrement STRAUSS père et fils). Incontournable des symphonies londoniennes, la "militaire" réitère l'exploit, avec toujours cette touche d'originalité particulière. Une prouesse qui déjà impressionnait le public londonien de la fin du XVIIIe. Si le surnom peut s'avérer quelque peu trompeur pour nos oreilles habituées à plus de bruit, il n'en n'est pas moins mérité.


(1) Instrument hybride combinant les principes de la vielle à roue et de l'orgue, cf. chronique de l'album Delirium.
(2) Ce qui fait de lui, avec Luigi BOCCHERINI et son menuet, l'un des rares compositeurs de la période, hors trilogie classique viennoise, à être passé à la postérité.

A lire aussi en MUSIQUE CLASSIQUE par CHIPSTOUILLE :


Antonio VIVALDI
Magnificat Rv 611 (muti) (1729)
Bam, magnifique !




Ludwig Van BEETHOVEN
Symphonie N°3 Héroïque (karajan) (1804)
Et beethoven créa le romantisme


Marquez et partagez





 
   CHIPSTOUILLE

 
  N/A



- London Philharmonic Orchestra
- Eugen Jochum (direction)


1. Adagio - Allegro
2. Allegretto
3. Menuetto: Moderato
4. Presto



             



1999 - 2018 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod