Recherche avancée       Liste groupes



      
MANOUCHE  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : Benabar, Bernard Lavilliers , Johnny Cash

SANSEVERINO - Les Senegalaises (2004)
Par RAMON PEREZ le 17 Avril 2020          Consultée 249 fois

Ce qui est bien avec le succès, c’est qu’avec aussi un peu d’audace on peut se permettre une certaine forme de radicalité. Le Tango Des Gens a bien marché, aux niveaux critique et commercial. Et il a installé l’idée que SANSEVERINO jouait du manouche, même si c’était en partie inexact. Par conséquent, à l’heure de remettre le couvert, celui-ci voit la possibilité d’aller au bout de son idée : proposer un album véritablement basé sur ce style de jazz. Plus de cuivres ici, seulement des guitares à la pompe et aux traits, avec une contrebasse pour tenir le tout ainsi qu’un piano pour colorer. Bon c’est vrai, il y a un peu plus que ça avec tout de même quelques ornementations (petit jeu : repère tous les passages à la guitare électrique, ils sont bien camouflés). Mais pour l’essentiel ce disque se résume à un genre. Dès lors, savoir s’il est au niveau du premier, devant ou derrière, cela revient en premier à une affaire de goût. Je me rappelle que le débat, contradictoire, eut lieu entre les amateurs de mon cercle.

Pour ce qui me concerne, je préfère le premier. Non pas que celui-ci ne soit pas bon, mais il y a des choses qui ne me plaisent pas. Tout d’abord une chanson que je trouve un peu faiblarde, celle sur les dentistes. Ensuite il y a deux titres, "La voisine des oiseaux" et "Un ticket" qui sont là pour faire varier la couleur en allant vers du jazz moderne sur lequel le chanteur se fait limite crooner, ce qui n’est pas ma tasse de thé. Je le préfère dans un genre plus gouailleur que dans ce style pour monsieur propre. Trois chansons qui me plaisent moins, ça en laisse onze qui pour le coup sont vraiment réussies. De quoi constituer un album des plus solides qui confirmera sans peine, et de façon tout à fait légitime, le succès du premier.

Donc SANSEVERINO a bien noté que ce qui avait surtout fait mouche dans son swing c’était le côté manouche. Ça tombe bien, c’est là-dedans qu’il baigne le plus à cette période. Il faut se rappeler qu’à l’époque ce style restait assez marginal et pouvait être vu un peu de haut par les différentes professions concernées par la production musicale. Peut-être cela avait-il été une des raisons de limiter cet aspect du Tango des gens. Cette fois-ci, plus d’hésitation, pour le plus grand bonheur des amateurs. Et il y en a eu. Ces deux albums ont ouvert une porte à de nombreuses personnes, que l’on parle des auditeurs ou musiciens du dimanche ou de celles qui vivent de la musique. Ils ont permis de mettre un peu en lumière une scène davantage puriste, celle des descendants de Django qui, pour certains, ont pu dans les années qui suivirent sortir de leurs clubs et tourner davantage.

C’est à toute cette culture que notre ami rend hommage par ce disque et dans ce disque, avec en particulier l’une de ses plus grandes réussites : "Michto la pompe". Le genre de morceau dont on entend dès l’attaque que c’est du très bon. Le chanteur nous sort toute la panoplie : texte bien foutu, chanté de façon classe, directe et même amusante (avec un final de vendeur de tapis qui régale), accompagné aux petits oignons par des musiciens qui s’éclatent. Et qui ne sont pas des pompes à vélo. Le dvd de la tournée suivante en fera la démonstration en live, on a quand même à faire à du solide. SANSEVERINO lui-même se défend d’ailleurs très bien à la gratte, même s’il n’est bien sûr pas du niveau des spécialistes du genre.

Lui, il aime le manouche. Mais ce qu’il fait en premier, ça reste écrire des chansons. De ce point de vue, les Sénégalaises confirme largement les belles choses entrevues précédemment. On retrouve très vite le côté déluge de paroles qui me plait bien, dans une chanson barrée sur l’enterrement de sa grand-mère. Un vrai tour de force à la fois textuel et au niveau de la diction qui démontre toute sa maîtrise rythmique. Mais, ce qui est intéressant, c’est qu’on sent que cela n’a pas été fait dans un but démonstratif. C’est lui, il est comme ça. A fond, sans calcul particulier mais comme il le sent. C’est aussi ça qui lui permet de faire décoller la reprise de l’album, "L’étrangère" de LEO FERRE qui est pour moi le sommet de l’album. Le texte (d’Aragon) parlait déjà des gitans. Sa version, avec une pointe tzigane plus affirmée, devient évidente. Son arrangement va comme un gant autant à la chanson qu’à SANSEVERINO, ce qui est probablement le meilleur signe d’une reprise particulièrement réussie.

Le reste de son écriture varie entre nouvelle chanson française (c’est-à-dire basée sur l’observation du quotidien) et des choses plus personnelles, parfois engagées. Dans le viseur cette fois l’hypocrisie de l’état sur la cigarette ou les manteaux de fourrure. L’auteur se frotte également à des exercices de style, comme la chanson-titre qui ressemble à un petit film. Ou le modeste mais réussi "Le dormeur du val vivant", transposition revue du poème de Rimbaud en petite ritournelle songeuse qui tranche un moment avec l’atmosphère des pompes manouches. Que ce soit dans ses textes, dans son chant ou dans sa musique, SANSEVERINO transmet beaucoup de chaleur au cours de cette galette, lancée avec efficacité par un instrumental immédiatement entraînant, que l’on retrouvera plus loin dans une version davantage développée ("Grand Jean-Luc"). Cependant, cela lui jouera quelques tours plus tard car maintenant que cette étiquette manouche lui est bien accrochée, il va être difficile de s’en détacher. Mais c’est une autre histoire.

A lire aussi en JAZZ par RAMON PEREZ :


SANSEVERINO
Le Tango Des Gens (2001)
Amicalement swing




Georges BRASSENS
Brassens-moustache Jouent Brassens En Jazz (1979)
Georges from New Orleans.


Marquez et partagez





 
   RAMON PEREZ

 
  N/A



Non disponible


1. Jean-luc
2. À L'enterrement De Ma Grand-mère
3. La Cigarette
4. La Voisine Des Oiseaux
5. Michto La Pompe
6. Les Petites Sénégalaises
7. Les Sénégalaises
8. André Ii
9. Un Ticket
10. Les Bourre-pâtes Et Les Tire-nerf
11. Grand Jean-luc
12. Le Dormeur Du Val Vivant
13. L'Étrangère
14. Les Sénégalaises De Félix



             



1999 - 2020 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod