Recherche avancée       Liste groupes



      
ROCK  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : Parabellum

Les SHERIFF - Le Grand, Le Maigre, Le Petit Et Le Gros (1989)
Par NESTOR le 3 Novembre 2021          Consultée 542 fois

Alors qu’un nouvel album est prévu pour début novembre 2021, soit plus de vingt ans après son prédécesseur, continuons de nous pencher sur la saga des SHERIFF. Une année après l’excellent 3, 2, 1... Zero! les montpellierains nous reviennent avec un mini album de sept titres, soit guère plus de moitié de son devancier. Ce, en sachant qu’un seul de ces titres dépasse les trois minutes. Emmanuel Larnaud (batterie puis basse) est toujours l’unique compositeur du groupe, alors que Rémi Ponsar est à nouveau en charge de doter Les SHERIFF d’un très bon son.

Le Grand, le Maigre, le Petit et le Gros est souvent présenté comme l’album de la diversification et de l’enrichissement du son des SHERIFF. Un avis que je ne partage pas totalement. En effet, c’est pour moi sur 3, 2, 1... Zero! que le groupe a entrepris le plus gros travail sur la mise en place du chant et des chœurs, et a commencé à diversifier son propos. Alors c’est vrai que sur "Pendons les haut et court", les chœurs sont particulièrement bien agencés, et que l’ajout d’un timide saxophone sur le final de "Maintenant ou jamais" est une nouveauté. Mais cela ne me semble être qu’une continuité de la tendance entamée l’année précédente.

On retrouve en effet cette dualité entre des compositions foncièrement Rock qui semblent assez basiques et une interprétation qui se révèle bien plus fine qu’il n’y apparait de prime abord. Ce qui me semble indéniable c’est que l’interprétation a baissé en intensité. Cela est essentiellement à un chant qui semble moins habité, et à des guitares moins mordantes que par le passé. De ce fait, certains titres peinent à nous emporter et à nous convaincre. C’est ainsi le cas de "Ça sert à rien", "On s’en fou" et "Maintenant ou jamais" qui se révèlent un peu trop fades et plats pour rivaliser avec des brûlots de la trempe de "Je veux savoir pourquoi" et "Pendons les haut et court".

Et même ces derniers titres, pour bons qu’ils soient, ne soutiennent pas la comparaison avec le traitement que leur infligera le groupe en concert comme en témoignera l’exceptionnel album live à venir : Les deux doigts dans la prise. Reste le très court "La saga des Sheriff" qui est un des moments fort de cet album, avec son rythme qui s’accélère à mi-parcours. Ainsi que le très mélodique "De toutes les couleurs" qui démontre que Les Sheriff savent nuancer et enjoliver leurs propos. Notamment du fait de l’utilisations de guitares de manière moins unidimensionnelle que par le passé.

Avec cet album, un peu trop sage, nous sommes confrontés à un groupe qui se montre maitre de son propos et très sérieux, mais qui a, pour cela, un peu trop délaissé la fougue et la morgue qui le caractérisaient si bien. A ce titre, et en considérant le début de carrière tonitruant du groupe Le Grand, le Maigre, le Petit et le Gros constitue une légère déception. Fidèles à leur réputation de joyeux branleurs le groupe a décliné le nom de l’album, une référence aux Daltons, dans l’ensemble du disque, et notamment dans la présentation des musiciens qui n’apparaissent pas sous leur nom mais sous celui du personnage qu’ils incarnent sur la pochette : Le Grand (chant), Le Maigre (tambours), Le Petit (guitare), Le Gros (basse).

A lire aussi en ROCK par NESTOR :


Axel BAUER
C'est Malin (2021)
Axel allume la lumière, et c’est magnifique




Axel BAUER
Live A Ferber (2017)
Magnifique album live enregistré en studio


Marquez et partagez





 
   NESTOR

 
  N/A



- Le Grand (chant)
- Le Maigre (tambours)
- Le Petit (guitare)
- Le Gros (basse)


1. Pendons Les Haut Et Court
2. Je Veux Savoir Pourquoi
3. Maintenant Ou Jamais
4. On S'en Fout
5. Ça Sert à Rien
6. De Toutes Les Couleurs
7. La Saga Des Sheriff



             



1999 - 2022 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod