Recherche avancée       Liste groupes



      
PUNK-ROCK  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : Parabellum

Les SHERIFF - Soleil De Plomb (1993)
Par NESTOR le 26 Novembre 2021          Consultée 359 fois

Après l’excellent Du goudron et des plumes (1991) et le fantastique album live Les deux doigts dans la prise (1992), LES SHERIFF ne perdent pas de temps en tergiversations et nous reviennent l’année suivante avec ce Soleil de plomb qui doit tout naturellement couronner une période durant laquelle le groupe marche sur l’eau, artistiquement tout au moins.

Pourtant, en 1993, lors de la sortie de ce cinquième album des montpelliérains je me souviens avoir été légèrement déçu. Probablement que succéder à l’incandescent et furieux Les deux doigts dans la prise était un challenge un peu trop insurmontable. Aujourd’hui, alors que « j’ai dépassé le demi-siècle et que je roule en gros scooter » pour paraphraser Olivier, ma vision est tout autre, et je me dois de reconnaitre que ce Soleil de plomb est un sacrément bon album. Un opus qui assurait la passe de trois pour un groupe qui venait alors de proposer une série assez impressionnante de disques marquants.

Un constat qui est conforté par l’entame tout en puissance de cet album. Dans un premier temps avec le futur classique "A la chaleur des missiles" qui bénéficie d’un texte de l’ex OTH Jean-Michel Poisson, dit Spi. Puis avec le tout aussi culte et percutant "Je suis pas menteur". On retrouve bien là le Punk Rock des SHERIFF, cette puissance, cette efficacité, cette simplicité, ce mélange de fausse candeur et de force primaire. Cette liberté prise de s’affranchir des règles académiques en matière de syntaxe. Cela suite le Rock rugueux taillé pour la scène. Et l’esprit des RAMONES, d'OBERKAMPF, d’OTH est ici bien présent.

Et si le niveau baisse d’un ton avec "C’est pas ce qu’il nous faut", un bon morceau mais à qui il manque ce petit supplément d’âme capable de nous mettre la tête à l’envers, on retrouve très vite un groupe convaincant et surprenant avec "Pas besoin d'un dessin". L’utilisation d’un piano et le tempo relativement posé des couplets apportent une fraicheur bien agréable. Les hymnes défilent ensuite quasiment sans interruption. Parmi eux, on peut citer les imparables "Y'a comme un problème" avec son ambiance un peu Boogie, le véloce "Etat végétal". Mais également "Bon à rien" qui a tout de la carte de visite du groupe, que ce soit au niveau musical, comme au regard du texte qui revendique ouvertement le faux statut de gentil glandeur des membres des SHERIFF. Ou encore le plus groovy et lourd "Gardez des munitions", aux paroles fort sympathiques.

Et, si ce n’est le côté assez "homogène" du style musical du groupe, ce Punk rock assez primaire, mais brillamment interprété, à aucun moment on ne se lasse d’écouter cette rafale de titres plus jouissifs les uns que les autres. Avec Soleil de plomb LES SHERIFFS continuent leur quasi dans faute (il n’y a alors guère que Le grand, le maigre, le petit et le gros (1989) qui ne puisse pas être considéré comme excellent au sein de leur discographie). Au début des années 90, le Punk Rock français a trouvé son porte étendard.

A noter que l’album a été réédité en 2016 par Kicking Record dans une version remastérisée.

A lire aussi en PUNK-ROCK par NESTOR :


The LIMIT
Caveman Logic (2021)
Dignes héritiers des stooges, du mc5, de st vitus




PARABELLUM
In Vivo Veritas (1991)
La vérité éclate enfin aux oreilles de tous


Marquez et partagez





 
   NESTOR

 
  N/A



- Olivier (chant)
- Michel (basse)
- Manu Onesime 3 (batterie)
- Fab (guitare)
- Fred (guitare)


1. A La Chaleur Des Missiles
2. Je Suis Pas Menteur
3. C'est Pas Ce Qu'il Nous Faut
4. Pas Besoin D'un Dessin
5. Ça Prend Pas Avec Moi
6. Y'a Comme Un Problème
7. Etat Végétal
8. N'insiste Pas
9. C'est Pour Bientôt
10. Gardez Des Munitions
11. Bon à Rien
12. Sortez Les Bulldozers



             



1999 - 2022 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod