Recherche avancée       Liste groupes



      
HARD ROCK  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

1988 Out Of The Silent Pla...
1989 Gretchen Goes To Nebr...
1990 Faith Hope Love
1992 King's X
1994 Dogman
1996 Ear Candy
1998 Tape Head
2000 Please Come Home... M...
2001 Manic Moonlight
2003 Black Like Sunday
2004 Live All Over The Place
2005 Ogre Tones
2008 Xv
2022 Three Sides Of One

KING'S X - Gretchen Goes To Nebraska (1989)
Par ELK le 7 Octobre 2022          Consultée 657 fois

Malgré l’excellent accueil réservé à son premier album, Out of the Silent Planet, KING'S X n’a encore connu qu’un succès d’estime lorsque le groupe s’attaque à son second opus, mystérieusement intitulé Gretchen Goes to Nebraska. Ce titre fait référence à un conte initiatique écrit par le batteur Jerry Gaskill et qu'on peut lire dans le livret du disque. La pochette, très réussie, qui s’appuie également sur cette histoire, semble une invitation à suivre un étrange hibou dans son monde enchanté.

Et la promesse est tenue car enchantement il y a dans la musique absolument stupéfiante que propose le groupe tout au long des douze titres de l’album. C’est simple, tout est réussi, il n’y a rien à jeter, ce qui est rarissime quel que soit le style musical de prédilection : les titres proposés sont originaux, inspirés, variés, merveilleusement interprétés, c’est un sans-faute. Comment décrire sans emphase les qualités du groupe ? Une basse qui groove sérieusement, tenue par un métis iroquois au chant gorgé de soul et d’émotion ; un guitariste dont la science du riff et de la mélodie n’a d’égale que sa capacité à apporter une touche 'pop' aux vocaux, en lead comme dans les chœurs, avant de balancer un solo furieux qui vous cloue sur place ; enfin un batteur subtil et intense, apte également à tenir le chant lead ou à participer superbement aux choeurs. A ces qualités de base, se greffe une musicalité débordante, notamment dans les performances vocales tantôt bien hargneuses, tantôt proches du chant gospel, avec des parties collectives qui évoquent souvent un p’tit groupe de Liverpool. J’apprécie enfin particulièrement le format du power trio où personne ne peut se cacher, KING’S X ne triche jamais à ce sujet, quand il y a un solo de guitare à jouer, c’est la basse qui fait l’harmonie, point barre.

Décrire les 12 merveilles qui jalonnent la galette serait superflu tant l’ensemble, pleinement homogène et cohérent, est de plus parfaitement produit et enregistré avec l'aide de Sam Taylor. Mes goûts personnels me portent sur l’incroyable "Over My Head" au riff insensé et au swing irrésistible (et quel chant de Doug Pinnick !), sur le fabuleux "Summerland" à l’arpège cristallin et à l’émotion à fleur de peau, et sur "Pleïade", mid-tempo porté par un arpège magique, et une progression en intensité plus que réussie. Mais chacun trouvera son bonheur dans ce lot de merveilles, "Out of the Silent Planet" est un grand titre d’intro avec ses notes de sitar et son gros riff de basse, alors que "Everybody Knows" est lancé par un chœur d’intro totalement magique avant un gros riff de guitare de Ty. C’est un orgue d’église qui introduit "Mission" et accompagne l’histoire du prêcheur qui nous est contée. "The difference" est une ballade superbement écrite, conduite par une guitare acoustique cristalline, des chœurs sublimes et un refrain magnifique. Et ce n’est pas tout, "II’ll Never Be the Same", "Don’t Believe It", "Fall On Me" et le morceau de fin "The Burning Down" sont également de grands morceaux totalement aboutis. Je finis avec le dynamique "Send a Message" dont le texte m’a toujours intrigué : qui est le fameux roi à qui il faut apporter un message en raison de troubles dans le royaume ?

En parlant de message, celui relatif à l’inaltérable beauté de ce disque n’a malheureusement pas été porté partout. Malgré l’enthousiasme de ceux qui l’ont écouté, une presse dithyrambique à l’époque et une reconnaissance unanime de leurs pairs, King’X ne connaît pas beaucoup plus de succès commercial avec cet album qu’avec son premier opus. L’explication la plus logique est celle d’une étiquette insuffisamment claire, la variété des styles abordés et des qualités du groupe étant difficiles à enfermer dans une catégorie quelconque. Peut-être les textes ouverts et généreux sans réelle zone d’ombre (leur inspiration chrétienne est souvent évoquée), ainsi que la personnalité des musiciens, avant tout focalisés sur leur musique aux antipodes de tout comportement de 'Rock stars', les ont-ils également pénalisés. Il n’est malgré tout pas trop tard pour se pencher sur cet album, un des meilleurs de cette fin des 80’s, la suite montrera de plus que le groupe n’y avait d’ailleurs pas épuisé son inspiration.

A lire aussi en HARD ROCK par ELK :


KING'S X
Faith Hope Love (1990)
Profession de foi




KING'S X
Dogman (1994)
Plus féroce et moins léché


Marquez et partagez





 
   ELK

 
  N/A



- Doug Pinnick (guitare basse, chant)
- Ty Tabor (guitare, sitar, dulcimer, flute, chant)
- Jerry Gaskill (batterie, percussions, chant)


1. Out Of The Silent Planet
2. Over My Head
3. Summerland
4. Everybody Knows A Little Bit Of Something
5. The Difference (in The Garden Of St. Anne's-on-the
6. I'll Never Be The Same
7. Mission
8. Fall On Me
9. Pleaïdes
10. Don't Believe It (it's Easier Said Than Done)
11. Send A Message
12. The Burning Down



             



1999 - 2023 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod