Recherche avancée       Liste groupes



      
HARD ROCK  |  COMPILATION

L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

1983 Metal Health
1984 Condition Critical
1986 Qr Iii
1990 Winners Take All
1996 Greatest Hits
2001 Guilty Pleasures
2005 Live & Rare Vol.1
2006 Rehab
2017 Road Rage
 

- Membre : Inuit

QUIET RIOT - The Randy Rhoads Years (1993)
Par NESTOR le 20 Janvier 2023          Consultée 554 fois

Il n'est pas facile d’appréhender une compilation comme The Randy Rhoads Years. On est à chaque fois en droit de se demander si nous avons là un réel hommage rendu par ses anciens collègues ou bien un produit destiné à capitaliser sur l’aura qui entoure le jeune guitariste depuis sa mort.

Petit retour en arrière. En mars 1982, à l’issue d’une tournée triomphante d’Ozzy OSBOURNE, Randy RHOADS, ex-guitariste de QUIET RIOT, décide de faire un petit tour d’avion avec le chauffeur du tour bus. Ce dernier, dépourvu de licence de vol, réalise des manœuvres dangereuses à très basse altitude et finit par percuter le tour bus du groupe, garé prêt de la piste d’envol. Le jeune guitariste, alors âgé de vingt-cinq ans, ne survit pas à l'accident. Considéré à l'époque comme un grand espoir de la guitare, sa mort brutale et choquante contribue à le doter d’une aura auprès de bon nombre de guitaristes.
Près de dix ans plus tard, le chanteur de QUIET RIOT, Kevin DUBROW, décide de réunir quelques titres provenant de la période durant laquelle le jeune guitariste faisait partie du groupe, soit de 1973 à 1979. C'est la génèse de cette compilation qui a pour but de rendre hommage à son ex-collègue. Il contacte alors la mère de Randy Rhoad afin de recueillir son aval, ainsi qu’un petit texte de celle-ci dans lequel elle évoque le talent de son fils. Le disque est composé de titres des deux premiers albums de QUIET RIOT, sortis uniquement au Japon. A savoir, "Trouble" et "Killer Girls" tirés de Quiet Riot II, ainsi que "It’s Not Funny" et "Look In Any Window" tirés de Quiet Riot I. Ces quatre titres ont été remixés et le chant ré-enregistré. Malgré cela, le groupe s’y montre assez scolaire et laisse transparaître des influences très marquées et revendiquées, allant de LED ZEPELLIN à BOSTON en passant par Alice COOPER, QUEEN et la scène rock anglaise du début des années 70. Il n’y a guère que dans la seconde partie de "Look In Any Window", très proche dans l’esprit des deux premiers albums d’Alice COOPER, que l'on peut trouver un semblant d’originalité et de plaisir.
Deux autres titres déjà présents sur leurs deux premiers opus sont également proposés ici, mais dans des formats réellement différents. Il s'agit de "Afterglow", proposé dans une version acoustique et de "Last Call For R ‘N R" qui n’est autre que "Mama’s Little Angel", présent sur Quiet Riot I avec des paroles différentes. Le texte étant retravaillé pour l’occasion par Kevin DUBROX et Bobby RONDINELLI.
Tous les autres titres sont des inédits.
Si la démarche semble sincère, le résultat n'est guère réjouissant, même pour les fans de Randy RHOADS. Si l’on songe que les deux albums de QUIET RIOT de la période Randy RHOADS étaient déjà très moyens, il n’y a en effet pas grand-chose à attendre des titres qui ont été laissés de côté durant cette période. Et de fait, il est difficile d’imaginer des morceaux plus fades et plus dispensables que ceux présents sur ce disque. A l’exception de "Laughin Gas", un live reconstitué à partir de plusieurs prises et qui contient un long solo reprenant des parties de "Dee" et "Goodbye To Romance", ou bien du déjà cité "Look In Any Window", on ne trouve là que des morceaux Pop-rock sans grande personnalité et surtout, sans intérêt.
Je n'aborde même pas les textes affligeants. Il ne reste à sauver que la voix de Kevin, toujours aussi puissante, et un livret assez sympathique dans lequel ce dernier fait des commentaires sur les différents morceaux. Mais bon, et c’est tout de même le plus important dans un disque, les compositions sont bien trop passe-partout, pour susciter un quelconque intérêt.

Lors de la sortie de The Randy Rhoads Years, Kevin DUBROW déclarait qu’un second volume comprenant d’autres inédits, dont une version du "Quinn The Eskimo (The Mighty Quinn)" de Bob DYLAN, devait voir le jour sous peu. Dieu merci, il n’en fut rien.
Le double-album live hommage à Randy RHOADS sorti par Ozzy OSBOURNE (Tribute (To Randy Rhoads), 1987), est sans conteste bien plus intéressant.

A lire aussi en HARD ROCK par NESTOR :


D-A-D
No Fuel Left For The Pilgrims (1989)
Efficace, amusant et entraînant




VULCAIN
Rock & Roll Secours (1984)
Premier album brut, fougueux et incontournable


Marquez et partagez





 
   NESTOR

 
  N/A



- Randy Rhoads (guitare)
- Drew Forsyth (batterie)
- Kelli Garni (basse)
- Kevin Dubrow (chant)


1. Trouble
2. Laughing Gas (randy Rhoads Guitar Solo)
3. Afterglow (of Your Love)
4. Killer Girls
5. Picking Up The Pieces
6. Last Call For Rock 'n' Roll
7. Breaking Up Is A Heartache
8. Force Of Habit
9. It's Not So Funny
10. Look In Any Window



             



1999 - 2024 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod