Recherche avancée       Liste groupes



      
HARD ROCK  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

1983 Metal Health
1984 Condition Critical
1986 Qr Iii
1990 Winners Take All
1996 Greatest Hits
2001 Guilty Pleasures
2005 Live & Rare Vol.1
2006 Rehab
2017 Road Rage
 

- Membre : Inuit

QUIET RIOT - Rehab (2006)
Par NESTOR le 15 Mars 2023          Consultée 577 fois

Pour annoncer la sortie de Rehab, Kevin DuBrow (chant) et Franck Banali (batterie), les deux seuls membres restant du canal historique de QUIET RIOT, déclarèrent qu’ils souhaitaient totalement se renouveler en s’affranchissant de tout ce qu’ils avaient fait auparavant, pour accoucher d’un disque dans l’esprit Classic Rock. Une déclaration assez courante, notamment dans le cas d'un groupe peinant à retrouver une notoriété et un succès qui le fuit depuis des années. Dans le cas de la 'révolte calme', s’ajoute le fait que le groupe avait cessé toute activité depuis quatre années et semblait totalement au point mort. Mais, à l’écoute de ce onzième disque de QUIET RIOT, force est de constater que les deux lascars ne faisaient pas que sortir la flûte dans le cadre d'une promotion classique. Accompagnés de Neil Citron (guitare) et du vétéran Tommy Franklin (basse), le groupe nous délivre en effet un album de très bonne facture.

Plus que de rupture avec les deux opus précédents, nous devons plutôt évoquer une évolution notable et surtout un net effort apporté à la qualité des compositions. En effet, les bonnes chansons ici sont nombreuses, à commencer par le bluesy "Old Habits Die Hard" sur lequel Kevin DuBrow nous délivre une très belle et sincère prestation, indéniablement un moment fort du disque.
Nous pouvons également citer la reprise (comment imaginer un album de QUIET RIOT sans reprise ?!) du "Evil Woman" de SPOOKY TOOTH qui voit Glenn HUGHES joindre son chant à celui de DuBrow. "South of Heaven" aux accents zeppelinesques, "Blind Faith" durant lequel Franky Banali se montre assez bluffant, "In Harms Way", ainsi que le plus dynamique et moderne "Free" sont aussi a ranger dans la catégorie des très bons titres. Le niveau général est donc assez bon, et les morceaux dispensables un peu moins nombreux que d’habitude.
Citons toutefois "Beggars And Thieves", qui ne présente vraiment aucun intérêt, et "It Sucks To Be You" qui, malgré un joli solo de guitare, se révèle n’être qu’une tentative ratée de faire revivre l’esprit fun des années 80.
Notons que Glenn HUGUES participe à l’écriture de trois morceaux ("Old Habits Die Hard", "In Harms Way" et "Blind Faith") qui s’avèrent être parmi les meilleurs de l’album. Deux autres compositions ("Free" et "Strange Daze") sont coécrites avec Alex Grossi qui remplacera Neil Citron au poste de guitariste dès la sortie de l’album. Coïncidence ou pas, ces cinq morceaux, auxquels nous pouvons ajouter la reprise de SPOOKY TOOTH, sont, et de loin, les meilleurs du disque. De là à penser que QUIET RIOT, groupe sympathique et très à l’aise sur scène, souffre depuis des années d’une carence en termes de qualité d’écriture et d'inspiration, il n’y a qu’un pas.
L’avenir ne nous dit pas si cette hypothèse était justifiée et si le groupe avait enfin trouvé la bonne formule. En effet, un an plus tard, le décès de Kevin DuBrow met un terme à l'aventure du groupe sous sa forme 'originale'. En effet, le chanteur restait le seul membre du groupe à avoir participé aux débuts de celui-ci, Franck Banali n'arrivant qu'au moment du quatrième album.
Il s'agit donc d'une fin plutôt réussie.

A lire aussi en HARD ROCK par NESTOR :


TESTAMENT
The Gathering (1999)
Leçon de violence




SATAN JOKERS
Fetish X (2009)
S.J. persiste & signe : retour original & de quali


Marquez et partagez





 
   NESTOR

 
  N/A



Non disponible


1. Free
2. Blind Faith
3. South Of Heaven
4. Black Reign
5. Old Habits Die Hard
6. Strange Daze
7. In Harms Way
8. Beggars And Thieves
9. Don't Think
10. It Sucks To Be You
11. Evil Woman



             



1999 - 2024 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod