Recherche avancée       Liste groupes



      
HARD ROCK  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 

2017 Road Rage
 

1983 Metal Health
1984 Condition Critical
1986 Qr Iii
1990 Winners Take All
1996 Greatest Hits
2001 Guilty Pleasures
2005 Live & Rare Vol.1
2006 Rehab
2017 Road Rage

QUIET RIOT - Road Rage (2017)
Par NESTOR le 24 Mai 2018          Consultée 673 fois

Il est bien loin le temps où QUIET RIOT dominait les charts rock US en initiant la vague hair metal.
Pourtant, plus de 30 années plus tard le groupe est toujours actif. Alors certes, de cette époque lointaine, il ne reste que Franckie BANALI (batterie), seul rescapé d’un groupe qui a connu bien des changements de line-up, souvent dans de tragiques conditions. On pense notamment aux décès de Randy RHOADS, Kevin DUBROW et Kenny HILLERY. Songez que James DURBIN est le huitième chanteur à occuper ce poste au sein de QUIET RIOT, et le troisième dans les 12 mois qui ont précédé la sortie de ce Road Rage. C’est le genre de performance que seul Yngwie MALMSTEEN est à même de surpasser.
Cette farandole de chanteurs a d’ailleurs retardé la sortie de ce treizième album du groupe, qui était prévue initialement début 2017, avec Seann NICOLS au micro. Mais celui-ci ayant jeté l’éponge, QUIET RIOT a décidé de faire ré-enregistrer les pistes de chant à son successeur, James DURBIN, un finaliste de l’émission de télé crochet American Idol.

Nous en sommes déjà à environ 10 lignes et nous n’avons toujours pas évoqué les qualités de cet album.
Vous devez commencer à vous dire que si Nestor noie ainsi le poisson, il doit bien y avoir une raison. Et en effet, pour ce qui est du résultat, il n’y a rien à attendre de bien folichon de ce Road Rage. Proposé au début des années 80, cet album aurait certainement été considéré comme un album de heavy metal / hair metal sérieux et dans la norme. 35 ans plus tard, il apparaît plutôt comme un objet terriblement banal et anachronique. Avec au surplus un chant que l’on aura la décence de qualifier de « très particulier », et qui, en tout état de cause, ne correspond plus du tout aux standards actuels. Il suffit d’écouter l’extrêmement daté "Freak Flag", affublé d’une voix fluette et aiguë, pour s’en persuader. Et si cela ne suffisait pas, "Wasted", titre aussi prévisible que fade, devrait achever de convaincre l’auditeur que ce Road Rage porte assez mal son titre et peine à susciter d’autres sentiments que l’ennui.

En de très rares occasions, parmi lesquelles on peut citer "Make A Way" et le final de "Still Wild" qui démontre un peu plus de personnalité en matière d’ambiance et de chant, aucune surprise ne vient égayer l’écoute de ce Road Rage, si ce n’est l’effarement que pourrait susciter le choix d’un chanteur aussi clivant.

Soyons un peu positifs : cet album est-il totalement dénué d’intérêt ? Pas forcément, les nostalgiques de la période faste du hair metal qui parviendront à s’accoutumer au chant de James DURBIN pourraient se plonger dans ce petit bain mélancolique, concocté par des musiciens très professionnels. Car si l’originalité n’est pas, loin s’en faut, leur qualité première, force est de constater que ces derniers ne sont pas manchots.
Il n’en reste pas moins que cet album est par trop banal et insipide pour espérer faire autre chose que capitaliser sur la fibre nostalgique de vieux fans.
Compter sur la gâterie de ceux-ci pour écouler ses disques : pas certain que cela soit un gage de longévité pour QUIET RIOT.

A lire aussi en HARD ROCK par NESTOR :


ANTHRAX
Sound Of White Noise (1993)
ANTHRAX hausse le ton.




TRUST
13 A Table (2008)
Toujours vivant et flinguant.


Marquez et partagez





 
   NESTOR

 
  N/A



- Alex Grossi (guitares)
- Chuck Wright (basse)
- Frankie Banali (batterie)
- James Durbin (chant)


1. Can't Get Enough
2. Getaway
3. Roll This Joint
4. Freak Flag
5. Wasted
6. Still Wild
7. Make A Way
8. Renegades
9. The Road
10. Shame
11. Knock'em Down



             



1999 - 2020 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod