Recherche avancée       Liste groupes



      
HARD ROCK  |  STUDIO

Commentaires (1)
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

1983 Metal Health
1984 Condition Critical
1986 Qr Iii
1990 Winners Take All
1996 Greatest Hits
2001 Guilty Pleasures
2005 Live & Rare Vol.1
2006 Rehab
2017 Road Rage
 

- Membre : Inuit

QUIET RIOT - Condition Critical (1984)
Par NESTOR le 22 Décembre 2022          Consultée 756 fois

On ne change pas une équipe qui gagne. Cet adage s’applique à merveille au successeur de multi-platine Metal Health. En effet, suite à l’énorme succès commercial rencontré en 1983, QUIET RIOT cherche à capitaliser sur celui-ci très rapidement, en utilisant exactement les mêmes recettes. Le groupe pousse le mimétisme jusqu’à inclure, comme dans l'album précédent, une reprise de SLADE. Il s’agit cette fois de "Mama Weer All Crazee Now", en lieu et place du "Cum On Feel The Noize".

Si la rapidité avec laquelle le disque a été produit ne se ressent pas au niveau du son, qui s’avère très bon dans le contexte de l’époque, il n’en est pas de même de la qualité des compositions. On sent que le groupe avait la pression pour sortir coûte que coûte un album dans les meilleurs délais. Cela se perçoit notamment dans la seconde partie du disque qui s’avère bien plus faible.
Mais, soyons également lucides, le génie de QUIET RIOT n’est pas à chercher dans ses talents de compositeur, mais bien plutôt dans sa capacité à proposer une musique alliant avec assez de bonheur l’énergie du Métal et l’accessibilité de la musique Pop. Le tout avec une pêche et une énergie communicative.
Cette formule trouve une illustration assez parlante avec des titres comme "Scream & Shout", "Bad Boy", et "(We Were) Born To Rock" qui ne sont ni bons ni mauvais et peuvent être pris comme de bons morceaux de party rock ou comme des morceaux dispensables et rapidement oubliables. Il n’en reste pas moins que la reprise de SLADE, citée plus haut, fort réussie, se révèle très efficace. Il en va de même de la ballade assez prenante "Winners Take All", tandis que "Sign of The Times", "Red Alert" ou "Condition Critical" se montrent très plaisants et entraînants.
Le groupe est composé de musiciens qui commencent à se faire un nom dans le milieu du Hard-Rock. Nous avons en effet Frankie Banali, en transit de WASP, aux baguettes, Rudy Sarzo, en instance de départ pour WHISTESNAKE, et Kevin DuBrow qui, bien que souvent critiqué pour son incapacité à varier son chant, se montre puissant et agréable à écouter.
Mais il en faut plus pour faire de cet album un classique. Malgré la renommé qui l'entoure, il ne faut pas attendre de l’écoute de celui-ci qu’elle vous transporte d'un plaisir sans limite ou vous abasourdisse de surprises. Cet opus est à prendre pour ce qu’il est : un disque honnête en adéquation à son époque et qui peut divertir agréablement lors d’une écoute distraite, mais guère plus.

De fait, et bien qu'à mon sens un tantinet supérieur à Metal Health, Condition Critical ne rencontre pas le même succès commercial et se vend environ trois fois moins bien. Ce qui a tout de même de quoi faire rêver lorsqu’on considère ses (relativement faibles) qualités intrinsèques.

A lire aussi en HARD ROCK par NESTOR :


TESLA
Into The Now (2004)
Un retour aux affaires concluant




VULCAIN
Big Brothers (1986)
Le virage rock d'un album un peu court


Marquez et partagez





 
   NESTOR

 
  N/A



- Carlos Cavazo (guitare)
- Frankie Banali (batterie)
- Kevin Dubrow (chant)
- Rudy Sarzo (basse)


1. Sign Of The Times
2. Mama Weer All Crazee Now
3. Party All Night
4. Stomp Your Hands, Clap Your Feet
5. Winners Take All
6. Condition Critical
7. Scream And Shout
8. Red Alert
9. Bad Boy
10. (we Were) Born To Rock



             



1999 - 2024 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod