Recherche avancée       Liste groupes



      
AMBIENT  |  E.P

Commentaires (1)
L' auteur
Acheter Cet E.P
 


 

- Style : M-ziq, Luke Vibert , Squarepusher, Autechre, Venetian Snares
- Membre : Mike & Rich
- Style + Membre : Caustic Window, Gak, Afx/lfo, Bradley Strider , Power-pill, Polygon Window, The Tuss , Afx
 

 Communauté Aphex Twin (754)
 Label Warp (824)
 Site Officiel (10)

APHEX TWIN - Words & Music (1994)
Par SASKATCHEWAN le 19 Septembre 2008          Consultée 2495 fois

Words & Music est un disque bien étrange. Sortie en 1994, la chose ne contient que trois titres du deuxième CD du Selected Ambient Works Volume II (SAW II) et quelques extraits d’une interview de Richard D. JAMES. Ce contenu s’explique quand on sait que Sire Records, le distributeur américain d’APHEX TWIN, avait beaucoup de mal à vendre le second Selected Ambient Works, malgré les critiques dithyrambiques dont il bénéficiait. Words & Music n’est donc qu’un outil promotionnel non-commercialisé dont les conditions de distribution restent un mystère pour moi (envoyé à la presse spécialisée, en cadeau dans une boîte de céréales, offert à la sortie du métro ?).

Au moins, les têtes pensantes de Sire Records n’ont pas mauvais goût, les trois titres choisis étant parfaitement représentatifs de l’Ambient pratiqué sur SAW II.
« Track #1 », aussi appelé « Blue Calx », est un long morceau atmosphérique à la mélodie planante, idéal pour piquer un petit somme ou pour contempler les étoiles et s’interroger sur la possibilité d’une vie extraterrestre. Enfin ça, c’est le scénario d’écoute idéalisé, la plupart du temps, l’esprit invincible de l’être humain se porte sur des choses nettement plus triviales comme par exemple : « les extraterrestres sont-ils comestibles ? ».
« Track #2 » n’est autre que la deuxième piste du second CD du SAW II (les esprits aiguisés auront fait le rapprochement) et semble retranscrire musicalement l’errance d’un technicien ensommeillé dans une usine bien glauque.
« Track #7 », dont la position sur le CD2 de l’album déjà mentionné est évidente, est un morceau à la fois plus rythmé et plus mélodieux que ses deux camarades de promotion. Voilà pour la musique.

L’interview d’APHEX TWIN est divisée en cinq parties appelées « Words » (« Intro Words pour la première, « Words Processed » pour la dernière). Chaque partie est agrémentée d’un ou plusieurs samples provenant des EP Xylem Tube, On et On Remixes, et paraît-il, de l’Universal Indicator Red, ce qui tendrait à prouver que ce dernier est bien l’œuvre de Richard D. JAMES, au moins en partie.*¹
Le contenu de l’interview, en lui-même, est assez banal. Richard D. JAMES y confesse son goût pour les musiques extrêmes et les rythmes torturés (sans blague) et nous donne quelques vagues indications sur la difficulté du travail de DJ. Des informations aisément trouvables sur le net ou dans la presse, soit dit en passant. Comme RDJ est quelqu’un de gentil, il n’hésite à passer un coup de brosse à reluire sur les pompes de la Warner, major propriétaire de Sire Records. Bon, c’est vrai qu’on est quand même en train d’écouter un disque promo gratos, un peu de reconnaissance que diable !
La dernière partie, le « Words (Processed) » est un mixage bruitiste très abstrait des quatre parties précédentes dont l’intérêt est franchement limité (un peu comme le disque dans son ensemble d’ailleurs, ahem).

Bon, en tant que disque promotionnel, on peut dire que Words & Music ne s’en sort pas trop mal. Je le répète : les trois titres choisis sont honorables et procurent un excellent avant goût (ou plutôt après goût vu la date de sortie) du second Selected Ambient Works. L’interview est franchement limitée et surtout beaucoup trop courte : tout juste deux minutes de blabla. Il semblerait que la campagne promotionnelle de Sire Records ait finalement été un échec retentissant, puisque selon la légende, Sire Records aurait renoncé à commercialiser le moindre album d’Ambient sur le nouveau continent à cause de ce plantage commercial.


*¹ Note discographesque : la série des Universal Indicator serait, selon toute vraisemblance, l’œuvre de The KOSMIK KOMMANDO alias Michael CULLEN et de Martin TRESSIDER alias Richard D. JAMES, auxquels on ajoute parfois le cofondateur du label Rephlex Grant WILSON-CLARIDGE. Cette courte série confidentielle contient quatre EP : les Universal Indicator Blue, Red, Yellow et Ultra-Violet, un LP : l’Universal Indicator Green et une compilation : Innovation In The Dynamics Of Acid.

A lire aussi en MUSIQUE ELECTRONIQUE par SASKATCHEWAN :


AFX
Analord 09 (2005)
Analord favori




AIR
The Virgin Suicides (2000)
Bo magistrale

(+ 1 kro-express)

Marquez et partagez





 
   SASKATCHEWAN

 
  N/A



- Richard D. 'aphex Twin' James (tout)


1. Intro Words
2. Track #1
3. Words
4. Track #2
5. Words
6. Track #7
7. Words
8. Words (processed)



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod