Recherche avancée       Liste groupes



      
TECHNO  |  SINGLE

L' auteur
Acheter Ce Single
 


 

- Style : M-ziq, Luke Vibert , Squarepusher, Autechre, Venetian Snares
- Membre : Mike & Rich
- Style + Membre : Caustic Window, Gak, Afx/lfo, Bradley Strider , Power-pill, Polygon Window, The Tuss , Afx
 

 Communauté Aphex Twin (728)
 Label Warp (794)

APHEX TWIN - Analog Bubblebath Vol. 2 (1991)
Par SASKATCHEWAN le 7 Janvier 2009          Consultée 2314 fois

Dans la discographie complète de Richard D. JAMES, il y a un petit single tout malheureux qui a connu un destin bien ingrat (faites des dons). Ce single, c’est l’Analog Bubblebath Vol. 2 (pas de place pour le « ue » de Analogue ni pour le « ume » de Volume, sur l’étiquette).

« Non mais la série des Analogue Bubblebath, c’est AFX, pourquoi il se retrouve chez APHEX TWIN celui-là ? Ces gens sont vraiment peu soigneux ! »

Et voilà ! Encore un qui ne suit pas ! Reprenons depuis le début… Le Big Bang, la formation des étoiles, puis des planètes, amas de rocs et de poussières façonnés par la gravité. Quelques errements volcaniques, l’apparition de la Vie, la mise en branle de l’Evolution : la bactérie devient truc à coquille, le truc à coquille devient poisson, le poisson devient dinosaure, le dinosaure devient un jouet en plastique, ce qui nous mène directement fin 1991, juste avant la sortie du premier Analogue Bubblebath. Celui-ci paraît chez Mighty Force Records sous le pseudo d’APHEX TWIN (notez le « APHEX TWIN »), qui est le premier pseudo choisi par Richard D. JAMES au début de sa carrière, du moins à ma connaissance. Puis, quelques semaines plus tard, c’est au tour du Volume 2 de voir le jour, toujours sous le nom d’APHEX TWIN. Deux ans plus tard, en 1993, l’Analogue Bubblebath Vol. 3 sortira sous le pseudo tout beau tout neuf d’AFX, on ne sait pas trop pourquoi, mais c’est comme ça. La réédition CD du premier Analogue Bubblebath suivra en 1994, sous le pseudo d’AFX cette fois, tandis que le deuxième Analog Bubblebath reste, jusqu’à ce jour, un pauvre vinyle blanc tout crasseux non-réédité, d’où la confusion discographique actuelle.

En plus, et ça ce n’est vraiment pas de chance, l’Analog Bubblebath Vol. 2 a un concurrent tout beau tout coloré en la personne de l’EP Digeridoo. En effet, ces deux sorties possèdent un titre en commun, le très tribal Digeridoo lui-même. Le second Bubblebath est donc souvent considéré, à raison je pense, comme un proto EP Digeridoo, une sortie anecdotique que l’on se procure pour compléter la collection, comme un vulgaire bonus japonais. Mais pas que…
Cachés sur la Face B, bénéficiant de l’ombre rassurante de Digeridoo, deux titres inédits de facture honnête viennent récompenser le fan maniaque (et le boucanier du net aussi, mais c’est moins romantique). Le premier morceau de la Face B, qui n’a pas de nom, développe un rythme Techno tout simple, mais au combien efficace, sur fond de sonorités presque Trance, à la manière d’un « Quoth » (cf. POLYGON WINDOW). Le second morceau, anonyme lui aussi, se rapproche plus de l’esprit de la série des Analogue Bubblebath, puisqu’il se range plus volontiers parmi les compositions Acid House du jumeau Aphex. Ce dernier inédit ne rompt pourtant pas avec la tradition dansante du single, avec en bonus cadeau un sample déjà utilisé, il me semble, sur le premier Analogue Bubblebath.

L’Analog Bubblebath Vol. 2 est un bon single, Digeridoo est un très bon EP, là réside tout son problème. Pourtant, pour quelques fans motivés, il revêt un intérêt certain, malgré sa rareté et son allure ingrate.

A lire aussi en MUSIQUE ELECTRONIQUE par SASKATCHEWAN :


SKYWATCHERS
The Skywatchers Handbook (2010)
I monster a encore frappé !




I MONSTER
A Dense Swarm Of Ancient Stars (2009)
L'inattendu du printemps


Marquez et partagez





 
   SASKATCHEWAN

 
  N/A



- Richard D. 'aphex Twin' James (tout)


Non disponible



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod