Recherche avancée       Liste groupes



      
VARIETE INTERNATIONALE  |  DVD

L' auteur
Acheter Ce DVD
 


 

- Membre : Genesis, Malicorne, Manu Katché , Steve Gadd Band, The Purple Helmets

Peter GABRIEL - Still Growing Up - Live And Unwrapped (2005)
Par MARCO STIVELL le 4 Avril 2011          Consultée 2015 fois

Deuxième DVD de Peter en environ un an et deuxième live en trois, Still Growing Up - Live and Unwrapped tend à confirmer le succès du grand retour de Peter GABRIEL... avant qu'il n'hiberne à nouveau. Même s'il n'arrêtera pas totalement les concerts, le chanteur nous avait promis un nouvel album rapidement (I/O), ceci précédant une idée de Son of OVO, soit Ovo totalement rechanté par lui-même, ainsi qu'un album acoustique qui à l'heure où nous sommes (mars 2011) n'ont toujours pas vu le jour. Sans parler de la promesse de ressortie DVD de This Way up, le film de la tournée 1987... Bref.

J'ai intitulé cette chronique avec l'accroche "le génie dans le positif comme dans le négatif (2ème partie)" car ce double DVD souffre des mêmes symptomes que le précédent, non pas le Growing Up Live, mais celui des clips de Peter. Le point sensible de Still Growing Up se résume en un mot : "Unwrapped". Soit le deuxième disque. Peter, je l'adore, mais il y a des moments où j'en viens à ne plus le comprendre. Je ne remets pas en cause sa simplicité, mais le documentaire du DVD tendrait presque, si je ne le connaissais pas, à me faire croire qu'il est mégalomane. Je vais faire dresser des cheveux en ayant dit ça, mais je dois préciser que ça ne tient pas à grand-chose. Car que ce documentaire se présente comme le disque live presque copié-collé qu'on vous oblige à vous refaire en presque entier, avec des interventions occasionnelles de Peter qui parle, passe encore. Mais quelle idée a t-il eu de ponctuer le tout par des espèces de... choses que j'arrive même pas à qualifier autrement ? Ok, ce n'est pas tout le temps, et heureusement. Mais voir Peter s'amuser ainsi avec un projecteur, une feuille de papier qui réfléchit des jeux de lumière ou tous ces différents plans autour de lui et rien que lui, c'est comment dire... risible ? Parce que je préfère le prendre comme ça, mais rire de Peter, j'avoue que j'aime mieux que ce soit voulu par l'intéressé... Et en fait on rit jaune en voyant ça, je ne comprends pas ce "génie"-là. Quand je pense à tous ces gens qui le qualifient comme "exemplaire" au détriment d'un certain Phil Collins, là pour le coup j'ai envie de leur dire que je n'ai jamais vu Phil autrement qu'en homme simple, ce n'est pas ce genre de délire que j'aie dû regretter chez lui (pendant que je visionnais le documentaire, je pensais à ma prof d'anglais du lycée adoratrice et correspondante de Peter qui disait que pour elle dans Genesis, Phil Collins était l'intrus, c'est dire si je garde une certaine rancune envers ces idées-là). Heureusement pour rattraper le coup, il y a les quelques interventions de Peter au naturel (à souligner) et celles de ses musiciens, bien que trop rares et trop courtes. En fait ce documentaire serait mieux passé si ça avait été des réponses au questions développées avec de temps en temps des bouts de musique, et non l'inverse total !

Le DVD live est quand même là pour rattraper le coup. Simplement là encore, il y a bizarrerie. Peter a choisi de garder une bande son normale (live of course) et de l'illustrer par des images de dates de concerts différentes. Pas de souci jusque-là, beaucoup de groupes font ça, une chanson dans un endroit puis une autre ailleurs, etc. Sauf que là, les lieux changent... pendant les chansons ! Ce qui fait qu'en trois plans, avec un au milieu effectué sur Peter ou un musicien pour mieux faire passer la pilule, on passe d'une scène à une autre, et le travail a dû être titanesque pour ce qui est de caler les bonnes images au bon moment, car on ne recense aucune erreur par rapport au son. Déroutant, mais réussi. Et bien sûr les chansons sont excellentes, le groupe, identique à celui du précédent DVD live, est en pleine forme. "Biko" qui donne l'impression de ne jamais finir, "The Feeling Begins" avec la présence de Levon Minassian (j'ai vu l'un des rares concerts auxquels on y avait droit), le vibrant "San Jacinto" dont on comprend enfin le texte et où Peter s'adonne de nouveau à sa passion du mime, et bien sûr les incontournables "Red Rain", "Secret World", "Digging in the Dirt", "Solsbury Hill" et "Sledgehammer". Aucun morceau de Up, chose surprenante. En revanche, les surprises, bien que limitées dans ces set-lists pour festivals, ne manquent pas : deux extraits du trop mésestimé Ovo dont un "White Ashes" métamorphosé, les enthousiasmants "Burn you up, Burn you down" et "Games Without Frontiers" remis au goût du jour, ainsi que "Come Talk to me", magnifique surtout durant la scène où Peter et Melanie se rejoignent. Peu d'artifices visuels ici, comme le dit Peter dans le documentaire, ils ont préféré se concentrer sur la musique. Restent les chariots de "Games Without Frontiers" et la veste lumineuse de "Sledgehammer" pour amuser la foule et le visionneur. Et quel plaisir de retrouver Peter, Ged, Melanie, Richard, Rachel et les fidèles Tony et David, quels musiciens ! On prend beaucoup de plaisir à les regarder jouer comme toujours.

Le DVD propose quelques extras fort intéressants, en particulier l'extrait de This Way up ("No Self-Control") qui permet de patienter jusqu'à la sortie du DVD - en admettant qu'il sorte un jour -, "In your Eyes" avec Daby Touré, un "No Way out" live en studio trop rare, ainsi que "Father, Son" et "Downside-up" sur un plateau télé avec orchestre, avec pour ce dernier la participation de Paul Buchanan et de Elizabeth "Goddess" Fraser.

3/5, pour rester gentil.

A lire aussi en VARIETE INTERNATIONALE par MARCO STIVELL :


I MUVRINI
Umani (2002)
Le meilleur, encore et fin




Katie MELUA
Live At The O² Arena (2009)
Fidèle à ce que l'on pouvait en attendre


Marquez et partagez





 
   MARCO STIVELL

 
  N/A



- Peter Gabriel (chant, claviers, tambourin)
- Ged Lynch (batterie, percussions)
- David Rhodes (guitares, choeurs)
- Tony Levin (basse, contrebasse, pédalier basse, choeurs)
- Richard Evans (guitares, mandoline, flûtes, choeurs)
- Rachel Z (claviers, choeurs)
- Melanie Gabriel (chant, choeurs)
- + Levon Minassian (doudouk)
- Daby Touré (chant)
- Paul Buchanan (chant)
- Elizabeth Fraser (chant)


- live
1. The Feeling Begins
2. Red Rain
3. Secret World
4. White Ashes
5. Games Without Frontiers
6. Burn You Up, Burn You Down
7. The Tower That Ate People
8. San Jacinto
9. Digging In The Dirt
10. Solsbury Hill
11. Sledgehammer
12. Come Talk To Me
13. Biko
14. + In Your Eyes
15. No Self Control - De This Way Up

- unwrapped
1. Documentaire
2. + Darkness
3. No Way Out
4. Growing Up
5. Downside-up - Bbc Show
6. Father, Son - Bbc Show



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod