Recherche avancée       Liste groupes



      
BLUES-ROCK  |  LIVE

L' auteur
Acheter Cet Album
 



VARIOUS ARTISTS - Crossroads Guitar Festival 2013 (2013)
Par BAYOU le 25 Décembre 2013          Consultée 2523 fois

Tous les trois ans environ, Eric Clapton réunit pendant deux jours un plateau impressionnant de guitaristes au bénéfice d’une fondation destinée à financer le centre de désintoxication Crossroads Centre situé sur la petite île d'Antigua (mer des Caraïbes), fondé en 1998.
L’édition 2013 s’est déroulée dans l’immense MADISON SQUARE GARDEN à NEW-YORK et un double DVD et un double CD en compilent les meilleurs moments.
Nous évoquerons le CD, même si sans problème il est préférable de se procurer le DVD qui malgré une prise image très moyenne documente plus de morceaux et surtout deux de l’Alman Brothers Band.

On trouve fatalement du bon et du moins bon dans ces concerts marathon, mélange de vieilles gloires un peu sur le retour, de jeunes ambitieux qui cherchent à prouver leur valeur et de guitaristes confirmés qui sont là pour passer un bon moment. Ainsi, les prestations de Kurt Rosenwinkel et Earl Klugh ne sont pas indispensables ainsi que celles de Gary Clark et Los Lobos.
Le concert s’ouvre par « Tears In Heaven » et « Long Down Sally » avec la puissance invitante en personne, dans une superbe interprétation, mais somme toute habituelle.
On retrouve Booker T. avec Steve Cropper, Matt Guitar Murphy (vous avez vu les Blues Brothers) plus Keb Mo, Blake Mills, & Albert Lee dans une reprise torride de « Green Onions » et on remarque un excellent jeune guitariste Blake Mills qui tire remarquablement son épingle du jeu face à cette brochette de grands guitaristes.
Après un morceau de Robert Cray (que j’ai toujours du mal à apprécier), Doyle Bramhall II joue avec Gary Clark Jr puis Citizen Cope (il faut bien mettre en valeur Doyle, second guitariste dans le groupe de Clapton) puis John Mayer investit la scène pour deux morceaux excellents.
Mais quand Buddy Guy égrène les premières notes de « Damn Right, I ve Got The Blues » on change de dimension d’autant que la pedal-steel de Robert Randolph envoie tout le monde dans les étoiles. Et pour finir en beauté ce premier CD en demi-teinte, une rencontre rare entre l’Allman Brothers et Eric Clapton pour « Why Does Love Got To Be So Sad » où certains guitaristes présents ont compris qu’il leur fallait encore beaucoup bosser leur instrument !

Le disque deux s’ouvre avec « Congo SQUARE » et un festival de slide jouée par Sonny Landreth et Derek Trucks, qui atteint les sommets, suivi par un joli morceau « Change It » avec John Mayer et Doyle Bramhall II. Un autre habitué Jimmie Vaughan passé dire bonjour, juste avant une grande version acoustique de « Save The Last Dance For Me » de notre jeunot Blake Mills avec Derek Trucks.
Après un duo au résonateur de Taj Mahal et Keb Mo, on arrive dans le lourd avec le vibrato de Jeff Beck (sur le DVD en bonus un duo avec Beth Hart), suivi de deux morceaux acoustiques un cover “The Needle And The Damage Done” de Neil Young chantée par Gregg Allman accompagné de Derek Trucks et Warren Haynes suivi de « Midnight Rider » où les trois musiciens sont à la guitare acoustique donnent une version poignante de leur morceau.
Et puis l’attraction du spectacle, Keith Richards en personne avec Eric nous balance un « Key To The Highway » pas mal, sans plus, mais qui soulève l’enthousiasme.

On termine avec “Gin House Blues” avec - Andy Fairweather Low dans son costume de comptable un peu louche, histoire aussi de le remercier de ses bons services, puis Slowhand reprend les commandes pour terminer « Got To Get Better In A Little While » et « Sunshine Of Your Love ».
Ce genre de CD contient fatalement du bon et du moins bon, et selon les préférences, chacun y trouve son compte et zappe les moments qu’il apprécie moins.
Mais vu le nombre de grands guitaristes présents sur scène, ces deux jours offrent un sacré panorama guitaristique !

A lire aussi en BLUES-ROCK par BAYOU :


The ALLMAN BROTHERS BAND
One Way Out Live At The Beacon Theatre (2004)
Le grand retour en live ! ! ! !




CREAM
Wheels Of Fire (1968)
La crème de cream


Marquez et partagez





 
   BAYOU

 
  N/A



- Eric Clapton (guitare)
- Andy Fairweather Low (guitare)
- Keith Richards
- Gregg Allman (guitar, orgue)
- Warren Haynes (guitare)
- Derek Trucks (guitare)
- Jeff Beck (guitare)
- Gary Clark Jr (guitare)
- Taj Mahal (guitare)
- Keb Mo (guitare)
- Vince Gill (guitare)
- Albert Lee (guitare)
- Blake Mills (guitare)
- Jimmie Vaughan (guitare)
- Sonny Landreth (guitare)
- Buddy Guy (guitare)
- Robert Randolph (slide guitar)
- Booker T (orgue)
- Doyle Bramhall Ii (guitare)
- Steve Cropper (guitare)
- Matt Guitar Murphy (guitare)
- Robert Cray (guitare)
- John Mayer (guitare)


1. Tears In Heaven
2. Lay Down Sally
3. Heavenly Bodies
4. This Time
5. Mirabella
6. Great Big Old House
7. She S Alright
8. Bullet And A Target
9. Queen Of California
10. Don T Let Me Down
11. Next Door Neighbor Blues
12. Damn Right, I Ve Got The Blues
13. Why Does Love Got To Be So Sad

1. Congo Square
2. Change It
3. Ooh-ooh-ooh
4. Save The Last Dance For Me
5. Don T Worry Baby
6. Ain T Living Long Like This
7. Diving Duck Blues
8. When My Train Pulls In
9. Mná Na Héireann
10. The Needle And The Damage
11. Midnight Rider
12. Key To The Highway
13. Gin House Blues
14. Got To Get Better In A Little While
15. Sunshine Of Your Love



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod