Recherche avancée       Liste groupes



      
POP-ROCK-FOLK-JAZZ...  |  B.O FILM

L' auteur
Acheter Cet Album
 



VARIOUS ARTISTS - The Sopranos: Music From The Hbo Original Series (1999)
Par MARCO STIVELL le 28 Août 2017          Consultée 107 fois

AVERTISSEMENT : cette chronique de bande originale de film est également susceptible de contenir des révélations sur le film

Le décor est planté dans le premier épisode des Soprano, diffusé le 10 janvier 1999 sur HBO. Famille de type Italie du Sud dans un milieu américain, à New York ; le père, Tony Soprano est responsable d'une entreprise de nettoyage d'ordures officiellement (comme c'est bien tourné !), et plus secrètement un chef de la mafia, censée primer sur celle du sang. Le rival principal de Tony Soprano est d'ailleurs son propre oncle Corrado "Junior". Mais Tony a des problèmes de santé particuliers, et en dehors du cadre familial, il décide d'aller voir un psy, une pour être plus précis.

Le scénario est basé sur des paradoxes on-ne-peut-plus croustillants. D'un côté, une peinture de la mafia, le "milieu", la "famille" (les références sont forcément nombreuses, à la saga du Parrain, aux Affranchis dont certains acteurs sont repris : Tony Sirico, Lorraine Bracco) avec tout ce qu'elle comporte d'ambition, d'hypocrisie et de cruauté. D'un autre côté, la femme, les enfants, bref, tout ce qui vient donner à la série son caractère familial très années 90 et fait qu'on s'attache aux personnages, notamment Tony le père, quand il peut nous terrifier autrement et en un tour de main.

Tony Soprano, ultra macho, chef implacable et rusé, nous apparaît fort sympathique avec son côté bonhomme, rieur, "bamboccio"/grand bébé italien. Difficile de trouver mieux que James Gandolfini pour ce rôle. Et puis il va voir une psy ! C'est génial, tout simplement, et dans l'histoire, ça fait jaser, ça inquiète et il y a de quoi ! La série imaginée et produite par David Chase passionne les foules tout le long des six saisons, de 1999 à 2007. En dehors de Tony, il y a sa femme Carmela (la vraie "desperate housewive" aimante et opposée à un mari adultère), les enfants Meadow et Tony Junior qui se rebellent, l'oncle Junior (incarnation de "la vieille école"), l'insupportable Livia ("mamma" de Tony, une pure, inspirée par celle de David Chase), le neveu Christopher immature et plein d'ambition, les "capi"/chefs-lieutenants de Tony : Paulie, Furio, Pussy et Silvio.

L'acteur de Silvio Dante, patron d'une boîte à striptease, le Bada Bing, n'est autre que Steve Van Zandt/Little Steven, guitariste et choriste de Bruce SPRINGSTEEN. Eux-mêmes ayant baigné dans l'atmosphère New Jersey/New York toute leur vie, les références à SPRINGSTEEN ponctuent les dialogues. Little Steven, repéré par David Chase, était pressenti pour le rôle de Tony Soprano, mais il a refusé, n'étant pas acteur professionnel. En revanche, il participe volontiers comme consultant pour la sélection musicale, en bonne bible du rock des années 50-60 qu'il est.

Lui et SPRINGSTEEN se retrouvent dans la bande originale, naturellement. "Inside of Me" par Little Steven & the Disciples of Soul, est un rock de bar à la Bruce, très soul avec plein de cuivres, quand lui-même n'en faisait plus de tel en 1982, l'année où il enregistrait Nebraska et donc "State Trooper", morceau blues intimiste et plein de fantômes, utilisé pour le final d'un épisode de la série. Plus loin, Nick LOWE et Elvis COSTELLO se situent entre les deux, excellent !

Il n'y a pas de disque digne de ce nom pour la bande originale des Soprano : il faudrait un véritable coffret onéreux, tant les morceaux employés sont nombreux et jamais hors-sujet. Deux efforts ont été réalisés, dont celui-ci, uniquement pour la première saison et qui au moins comporte le générique de la série, "Woke Up This Morning" du britannique A3. Sur fond de blues moderne avec production urbaine, légèrement hip-hop, on voit Tony Soprano conduire sa voiture sur l'autoroute New Jersey Turnpike et jusqu'à sa maison, en traversant divers quartiers de la Grosse Pomme. Le seul autre moment musical de la sorte retenu pour la sélection est "Blood is Thicker Than Water" de WYCLEF JEAN & THE PRODUCT G&B, avec son saxo et sa voix féminine à-propos.

Il est étonnant que certains titres-phares soient passés à la trappe, comme le thème romantique de Carmela Soprano, "Con Te Partirò" du ténor italien Andrea BOCELLI. À la place, on a le très réussi "It Was a Very Good Year" interprété par Frank SINATRA, et dans un autre genre de pop, le magnifique "I've Tried Everything" des EURYTHMICS. Grands noms de la vieille garde, Bo DIDDLEY, CREAM, THEM et Bob DYLAN au meilleur de sa période chrétienne ("Gotta Serve Somebody") s'ajoutent à la liste des bonnes idées, quand "Viking" de LOS LOBOS donne l'impression de l'être moins.

Pas grave, il y en a d'autres, des bonnes idées, tout le long de cette série et qu'on ne peut que vous encourager à regarder, si ce n'est pas déjà fait. La bande originale est extrêmement riche, rock, classique, du jazz à la pop mainstream des années 90. Le travail d'écriture est constant en qualité, les acteurs/personnages sont marquants, c'est l'Italie dans tous ses états et ses excès, conjuguée au mode de vie américain. Et puis, messieurs, avouez qu'entre Carmela (Edie Falco), la psy Jennifer Melfi (Lorraine Bracco), la petite Meadow Soprano (Jamie-Lynn Siegler) et la copine du neveu Christopher, Adriana La Cerva (Drea De Matteo), toutes très bonnes actrices au démeurant, il est bien là, le plaisir des yeux !

A lire aussi en DIVERS par MARCO STIVELL :


Elliott MURPHY
Elliott Murphy (2010)
Encore un qui sera boudé...




Michelle BRANCH
Everything Comes And Goes (2010)
L'été encore clément


Marquez et partagez





 
   MARCO STIVELL

 
  N/A



Non disponible


1. Woke Up This Morning (chosen One Mix) — Alabama 3
2. It's Bad You Know — R. L. Burnside
3. It Was A Very Good Year — Frank Sinatra
4. Gotta Serve Somebody — Bob Dylan
5. Inside Of Me — Little Steven & The Disciples Of So
6. I Feel Free — Cream
7. Mystic Eyes — Them
8. State Trooper — Bruce Springsteen
9. I'm A Man — Bo Diddley
10. Complicated Shadows — Elvis Costello & The Attract
11. The Beast In Me — Nick Lowe
12. Viking — Los Lobos
13. Blood Is Thicker Than Water — Wyclef Jean
14. I've Tried Everything — Eurythmics



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod