Recherche avancée       Liste groupes



      
GRUNGE  |  STUDIO

Commentaires (2)
L' auteur
Acheter Cet Album
 


ALBUMS STUDIO

1991 1 Ten
1993 2 Vs..
1994 2 Vitalogy
1996 1 No Code
1998 1 Yield
2000 1 Binaural
2002 1 Riot Act
2006 Pearl Jam
2009 Backspacer
2013 Lightning Bolt
2024 Dark Matter

ALBUMS LIVE

1998 Live On Two Legs

VHS/DVD/BLURAYS

2000 Touring Band 2000 (Dvd)
 

1991 Ten
1993 Versus
1994 Vitalogy
  Live In Atlanta
1996 No Code
1998 Yield
2000 Binaural
2002 Riot Act
2006 Pearl Jam
2007 Live At The Gorge
2009 Backspacer
2013 Lightning Bolt
2020 Gigaton
2023 Give Way
 

- Membre : Temple Of The Dog, Eddie Vedder , Mad Season, Mother Love Bone, Green River, Brad, Matt Cameron , Soundgarden, Red Hot Chili Peppers
 

 Site Officiel (661)

PEARL JAM - Lightning Bolt (2013)
Par ARP2600 le 28 Janvier 2014          Consultée 4082 fois

PEARL JAM fait partie des groupes stabilisés, arrivés à l'âge de la maturité, qui continuent à fournir à leurs fans un album toutes les quelques années, comme DEPECHE MODE ou RUSH, par exemple. Ce type de groupe a tendance à ne plus guère se renouveler, à céder à une certaine facilité. Ils ont sans doute envie de continuer à inventer de la musique mais manquent d'inspiration. RUSH est une exception en la matière : certes, son style s'est un peu figé, mais il a conservé une haute tenue, une énergie incroyable, et a même réussi à surprendre en matière de composition avec l'inattendu Clockwork Angels. Pour ce qui est de PEARL JAM et DEPECHE MODE, en revanche, depuis 2000, c'est plutôt la routine qui s'est installée. Un album tous les trois ou quatre ans, aucune vraie innovation. Rien de vraiment mauvais mais rien d'impérissable.

Le cas de PEARL JAM est même plus grave. Un tel groupe de rock alternatif, ayant proposé une musique sombre, musclée et écorchée, repose en bonne partie sur l'énergie des musiciens. De plus, les premiers albums contenaient une foule de petites idées bluffantes empêchant le groupe d'être un simple mélange d'influences. Depuis Binaural, force est de constater que le groupe s'est un peu ramolli, les derniers albums manquant de passion susceptibles d'ennuyer nombre d'auditeurs autres que les fans de base. Le nouvel album de 2013, Lightning Bolt, n'échappe malheureusement pas à ce schéma, bien qu'il soit un peu mieux que Backspacer, grâce à une une plus grande qualité des mélodies. En particulier, il y a beaucoup de ballades, ce qui renforce l'impression de manque d'énergie. Pour un album appelé 'éclair', c'est un comble !

La première partie fait plutôt bien illusion. Ces petits malins ont concentré la plupart des meilleures chansons au début, c'est un procédé commercial assez vicieux. On peut déjà remarquer la même chose sur Backspacer, à vrai dire. Elle semble loin, l'époque où le groupe essayait de détruire son image, d'être le plus anti-commercial possible, pour paraître alternatif alors qu'il vendait des millions d'albums. Aujourd'hui, le commerce est bien présent dans sa musique, comme en atteste la fameuse ballade "Sirens" dont tout le monde dit tant de bien. Je n'ai rien contre le pop-rock à la Robbie WILLIAMS, mais est-ce bien le rôle de PEARL JAM d'aborder ce registre ? Si la mélodie est agréable, le rythme est désespérément simple et, de toute façon, la chanson trop longue.

Pour le reste, les premières chansons sont chouettes, sans être impérissables. L'ouverture bien grunge "Getaway", la punky "Mind Your Manners" et la chanson-titre sont entraînantes, la meilleure de l'album me semblant être "My Father's Son", plus complexe et dynamique que les autres. La suite est un peu plus moyenne, avec la trop groovy "Infaillible", une "Swallowed Whole" belle mais dont la production manque de relief et la bluesy "Let the Records Play". La fin m'empêche d'être gentil dans ma notation. Non, ce n'est pas vraiment un bon album. Les trois ballades de remplissage, insipides, procurent onze minutes d'ennui, surtout la reprise de Vedder solo "Sleeping by Myself" au texte crétin, et la conclusion "Future Days".

Cet album a de quoi ravir les fans. Vu que cette chronique vient quelques mois après la sortie, on ne peut que constater le bon résultat commercial de l'album. Que ce soit grâce au côté un peu racoleur de la musique ou par le simple nom de PEARL JAM, il atteint de bonnes places dans les charts dans de nombreux pays. L'avis donné ici est celui d'un amateur de rock moyen, qui a bien d'autres priorités avant d'écouter ceci plusieurs fois et n'a aucune bonne raison d'acheter cet album plutôt moyen.

A lire aussi en ALTERNATIF par ARP2600 :


PEARL JAM
Ten (1991)
Une des grandes merveilles du rock

(+ 1 kro-express)



PEARL JAM
Vs. (1993)
Spécial semaine boîte à demandes !

(+ 2 kros-express)

Marquez et partagez





 
   ARP2600

 
  N/A



- Jeff Ament (basse)
- Matt Cameron (batterie, percussions)
- Stone Gossard (guitare)
- Mike Mccready (guitare)
- Eddie Vedder (chant, guitare)
- Ann Marie Calhoun (violon)
- Boom Gaspar (claviers)
- Brendan O'brien (claviers, guitare)


1. Getaway
2. Mind Your Manners
3. My Father's Son
4. Sirens
5. Lightning Bolt
6. Infaillible
7. Pendulum
8. Swallowed Whole
9. Let The Records Play
10. Sleeping By Myself
11. Yellow Moon
12. Future Days



             



1999 - 2024 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod