Recherche avancée       Liste groupes



      
HARD ROCK  |  LIVE

Commentaires (2)
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

1991 Ten
1993 Versus
1994 Vitalogy
  Live In Atlanta
1996 No Code
1998 Yield
2000 Binaural
2002 Riot Act
2006 Pearl Jam
2007 Live At The Gorge
2009 Backspacer
2013 Lightning Bolt
2020 Gigaton
 

- Membre : Temple Of The Dog, Eddie Vedder , Mad Season, Mother Love Bone, Green River, Brad, Matt Cameron , Soundgarden, Red Hot Chili Peppers
 

 Site Officiel (381)

PEARL JAM - Live On Two Legs (1998)
Par NESTOR le 20 Mars 2021          Consultée 173 fois

Capturé durant le « Yield Tour », ce Live On Two Legs est le premier album Live de PEARL JAM. Il ne s'agit pas de la capture d'un seul concert mais d'une compilation de morceaux enregistrés au cours de seize dates différentes durant l’été 1998. Plus fort encore, la version proposée ici de "Even Flow" est même issue d’un mixage de deux concerts différents.
Nous sommes donc là à des années lumière du concept que le groupe utilisera quelques années plus tard en sortant 72 albums live, soit la quasi-totalité des concerts donnés durant la tournée Binaural (2000 - 2001) à l'exception de celui du festival de Roskilde (Danemark) durant lequel il y eut neuf morts et trente-sept blessés. Difficile d’affirmer avec certitude les raisons qui ont poussé le groupe à opter pour cette solution plutôt que pour celle d’un disque capturant l’ambiance d’un seul et unique concert. D'autant que cela ne colle pas trop avec la philosophie "nature et directe" de PEARL JAM. On peut imaginer que la volonté de proposer un produit le plus professionnel possible fut la principale raison de ce choix. Un choix qui, malheureusement, a pour effet de renforcer le sentiment que le groupe a un peu délaissé la folie et la spontanéité de ses débuts au profit d'un comportement bien plus maîtrisé et tempéré. Si cette tendance est naturelle en soi, elle peut surprendre lorsqu’elle émane d’un groupe ayant toujours affiché ses velléités d’indépendance et d’originalité. Cela se ressent notamment au travers d’interprétations assez sages et convenues et d’une ambiance générale plutôt paisible.
En effet, même si des titres comme "Hail, Hail", "Do The Evolution" ou "Go" sont par nature assez pêchus, nous étions en droit d’attendre des versions atomiques pour faire contrepoids à la majorité de titres acoustiques ou bien mid-tempo qui émaillent cet album (l’excellent "Untitled / MFC", la première partie de "Betterman"). Mais à cette période, le groupe s’inscrit ici dans une ambiance calme et folk qui pourrait être le prolongement des albums réalisés avec Neil YOUNG (Merkin Ball et Mirror Ball - 1995). Ce dernier est d’ailleurs à l’honneur puisque PEARL JAM clôture son album avec "Fuckin’ Up", un titre du Canadien que le groupe reprend quasiment note pour note (si l’on excepte les trous de mémoire d’Eddy VEDDER). En outre, des paroles et parties d’un autre titre de Neil YOUNG ("Rockin’ In The Free World") sont intégrées à "Daughter".

Au-delà du ton apaisé de l’album, il est regrettable que le groupe reste si souvent aussi proche des versions originales de ses chansons. Alors qu’en studio il semble fréquemment partir dans des digressions musicales plus ou moins contrôlées, là PEARL JAM reste très scolaire, limite un peu trop mou du genou, et surtout trop fidèle aux versions studio. Hormis le cas déjà évoqué de "Daughter", il n’y a guère qu’au travers d’une version magistrale de "Black" au final époustouflant, ou bien du bouillant "Do The Evolution", que le groupe se fend d’interprétations réellement surprenantes. Pour le reste, nous avons droit surtout à des versions comparables à leur pendant studio, avec une production à la qualité très discutable au surplus.
En effet, la qualité du son est parfois assez médiocre avec, notamment, un public mixé trop en avant, ce qui est dommageable lors des nombreux titres acoustiques.

Le disque est toutefois sauvé du naufrage par une setlist imparable qui met bien en valeur les talents de composition de PEARL JAM et qui, malgré l’absence des classiques "Jeremy" ou "Animal", fait la part belle aux plus grands standards du groupe. Il n’en reste pas moins que, loin de nous pondre le témoignage burné d’un groupe que nous savons capable d’être énorme en public, PEARL JAM se contente de nous pondre un Live On 2 Legs, là où nous aurions aimé le voir sortir autre chose d'entre ses deux jambes.
Ses tripes, bien sûr.

A lire aussi en HARD ROCK par NESTOR :


TRUST
Marche Ou Crève (1981)
TRUST hausse le ton.




RED HOT CHILI PEPPERS
One Hot Minute (1995)
Un succès en demi-teinte


Marquez et partagez





 
   NESTOR

 
  N/A



- Eddie Vedder (chant, guitare)
- Jeff Ament (basse)
- Mat Cameron (batterie)
- Mike Mccready (guitare)
- Stone Gossard (chant, guitare)


1. Corduroy - 05:05
2. Given To Fly - 03:53
3. Hail, Hail - 03:43
4. Daughter / Rockin' In The Free World / Wma - 06:47
5. Elderly Woman Behind The Counter In A Small Town -
6. Untitled - 02:02
7. Mfc - 02:28
8. Go - 02:41
9. Red Mosquito - 04:02
10. Even Flow - 05:17
11. Off He Goes - 05:42
12. Nothingman - 04:38
13. Do The Evolution - 03:45
14. Better Man - 04:06
15. Black - 13:05
16. Fuckin' Up - 06:17



             



1999 - 2021 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod