Recherche avancée       Liste groupes



      
VARIETE FRANCAISE  |  STUDIO

Commentaires (1)
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : Benjamin Biolay
- Membre : Catherine Deneuve

Serge GAINSBOURG - Vu De L'extérieur (1973)
Par BOMBE_HUMAINE le 13 Octobre 2014          Consultée 1803 fois

Au sein de cet art qu’est la musique, certains albums sont dès leur naissance considérés comme des classiques. Certains acquerront ce prestige longtemps après (comme beaucoup d’albums de Serge GAINSBOURG). Mais d’autres ont terriblement de mal à s’imposer, et c’est très certainement le cas de « Vu de l’extérieur ».

Remettons-nous dans le contexte de la création de cet album : Serge Gainsbourg se remplit les poches en composant des tubes à des idoles yéyés mais n’arrive pas à vendre ses chansons, malgré la qualité aujourd’hui indiscutable de certains albums (dont la célèbre histoire de Melody Nelson). Il est heureux, mais ses nombreux abus de tabac et d’alcool ruinent sa santé et provoquent une crise cardiaque, dont il se remet par chance. Cet événement le marque et lui permet de se rendre compte que la vie ne tient qu’à un fil et qu’il doit profiter de sa famille ; sa femme, Jane BIRKIN mais aussi déjà la petite Charlotte. Tous ces événements sont essentiels pour réellement comprendre l’album.

En effet, on y trouve allègrement de la mélancolie, beaucoup de tendresse, un peu de sexe, comme toujours, pour provoquer (surtout dans « L’Hippopodame », un des meilleurs morceaux du disque) mais surtout, une grande quantité de « pipi caca ». Et c’est sans doute cet aspect-là qui a du gêner les plus rétracteurs ; comment peut-on imaginer que le compositeur de Melody Nelson ait pu se rabaisser à chanter, je cite, « Panpan cucul », « Pamela Popo », « Des vents des pets des poums » ou encore « Titicaca » ? On peut imaginer que c’est tout simplement la peur de perdre la vie qui le pousse à ne pas se fixer de limites, à s’amuser, lui, mais sûrement aussi ses enfants, à se montrer tel qu’il est, blagueur et tendre à la fois. Car oui, « Vu de l’extérieur » est sûrement l’album le plus intime qu’ait pu pondre le génial compositeur.

On trouve cette intimité d’une part dans les chansons : dans « Je suis venu te dire que je m’en vais », le tube de l’album, avec un Serge qui écrit cette peur de mourir et de quitter Jane ; « Par hasard et pas rasé » qui confie le premier rôle à la fameuse barbe de trois jours du chanteur ; « La poupée qui fait », terriblement tendre, dans laquelle il parle de Charlotte, âgée de deux ans. D’autre part, intimité dans les compositions et leurs arrangements, qui se veulent minimalistes (piano, quelques traits subtils de guitare, basse et batterie) mais qui transmettent de manière idéale l’ambiance calfeutrée du disque. Le tout interprété par de musiciens de studio de grand talent et un Serge Gainsbourg qui continue ce qu'il avait entamé dans son chef d'oeuvre précédent, à savoir le langage parlé plutôt que chanté. Cette façon de donner la voix va s'installer de plus en plus profondément dans l'ADN de ses albums pour devenir carrément automatique.

Cet album s’avère donc être l’album le plus fidèle à la vie privée de l’artiste : il ne porte plus son habituel masque de cynique et ne vit pas encore l’autodestruction des années Gainsbarre. Il est tout simplement vrai et l’écoute de l’album nous plonge directement avec émotion dans sa tendresse cachée.

* Le hit de l’album : « Je suis venu te dire que je m’en vais
* La chanson la plus représentative : « Sensuelle et sans suite »
* La chanson qui était pas indispensable : « Pamela Popo »

A lire aussi en VARIETE FRANCAISE par BOMBE_HUMAINE :


Serge GAINSBOURG
Jane Birkin - Serge Gainsbourg (1969)
Leçon 2 : devenir un symbole vivant




Cédric GERVY
Bonne Année Quand Même (2010)
Certifié belge !


Marquez et partagez





 
   BOMBE_HUMAINE

 
  N/A



- Serge Gainsbourg (voix, paroles et musique)
- Alan Parker (guitare)
- Judd Proctor (guitare acoustique)
- Brian Odgers (basse)
- Dave Richmond (basse)
- Dougie Wright (batterie)
- Alan Hawkshaw (clavier, piano, orgue)
- Chris Karan (percussions)


1. Je Suis Venu Te Dire Que Je M'en Vais
2. Vu De L'extérieur
3. Panpan Cucul
4. Par Hasard Et Pas Rasé
5. Des Vents Des Pets Des Poums
6. Titicaca
7. Pamela Pop
8. La Poupée Qui Fait
9. L'hippopodame
10. Sensuelle Et Sans Suite



             



1999 - 2018 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod