Recherche avancée       Liste groupes



      
ROCK ALTERNATIF/PUNK  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

- Style : Ludwig Von 88, Les Garçons Bouchers
- Membre : Mano Negra, Dogs
- Style + Membre : Didier Wampas
 

 Site Officiel (324)

Les WAMPAS - Les Wampas Sont La Preuve Que Dieu Existe (2009)
Par RED ONE le 12 Août 2015          Consultée 1439 fois

On prend les mêmes et on continue... Pour leur dixième opus, les WAMPAS se paient le luxe de nous refaire une nouvelle fois le coup du titre d'album à rallonge. Pour ce qui est de l'autruche présente sur la pochette, on ne cherchera même pas à y déceler la moindre logique, la discographie des WAMPAS recelant déjà de nombreux exemples de visuels tous plus délirants les uns que les autres. Que voulez vous, on est zinzin ou on ne l'est pas ! Cette fois, le ex-DOGS Antoine Masy-Perrier (alias Tony Truant) participe enfin à la composition et à l'enregistrement de l'opus, le groupe se retrouve donc de nouveau à 5 en studio. Pour le meilleur ? Oui, sans aucun doute.

Comme à chaque album, les WAMPAS attaquent les hostilités avec un titre puissant et énergique, au refrain faisant mouche immédiatement. Et si "Chirac en prison" n'était pas réellement un titre dénonciateur, il semblerait qu'il faille tout de même voir une évidente critique du système des majors dans le morceau d'ouverture "U.N.I.V.E.R.S.A.L", où le groupe parisien n'hésite pas à s'attaquer directement à sa propre maison de disques, qu'il n'allait bien évidemment pas tarder à quitter. Les paroles sont étonnamment méchantes, et le groupe nous épate réellement avec ce titre fort, très rentre-dedans et sans concessions. On retrouve un peu plus loin sur l'album quelques autres références politiques assumées, avec le titre "Georges Marchais", vrai/faux hommage à l'ancien leader du Parti communiste français.
Pour ce qui est du reste de l'album, le style classique des WAMPAS reprend évidemment le dessus : "Je me suis noyé", chanson d'amour parfumée à la dynamite, dépote sévère et nous donne sérieusement envie de remuer dans tous les sens. Les tubes wampasiens explosifs continuent de fleurir sur cet album réellement excellent de bout en bout : "Elle est où ma loge ?", hilarante à souhait, fera taper du pied sans s'arrêter, alors que le morceau titre ("Les Wampas sont la preuve que Dieu existe") s'impose assurément comme l'un des meilleurs moments de l'opus, avec ses riffs punk qui démolissent tout sur leur passage tel un commando de bulldozers moldaves. "Mon petit PD", aux paroles à mourir de rire, fera également gigoter dans tous les sens...

Titre après titre, les WAMPAS accumulent les hits : "Un dimanche à Strasbourg" fait jumper à chaque riff, "Nevers était si bleu" donne envie de hurler en cœur avec Didier, et le titre final "J'écoutais les Cramps" s'impose comme une superbe gifle aux paroles encore une fois nostalgiques. On navigue dans les eaux agitées du délire punk le plus total à l'écoute de l'excellente "I Hate Switzerland", où Didier Wampas nous vocifère un anglais à couper à la tronçonneuse, pour notre plus grand plaisir jubilatoire ! Le groupe n'hésite pas à nous envoyer une véritable parodie de titre électro pop avec la délicieuse "Persistance Rétinienne", à la rythmique flirtant presque avec le disco.
Les bluettes aux paroles faussement niaises sont toujours de la partie, le groupe nous en envoie deux dans la figure : "La plus belle chanson d'amour", un peu convenue, et enfin "Je n'aime que toi", qui fait quelque peu office de remplissage. Ces deux titres ne sont pas ce que Didier a écrit de plus original en la matière, néanmoins cela passe. La bande à Didier relâche légèrement la tension avec "Il n'y a que les lâches qui freinent", autre ballade d'inspiration sixties où Didier nous sort sa plus belle voix de crooner rétro. On fond littéralement.

Quelle baffe, quelle tarte dans la gueule ! Si comme ils l'affirment, les WAMPAS sont la preuve vivante que Dieu existe, alors nous pouvons d'ores et déjà nous considérer comme convertis et baptisés ! Blague à part, les WAMPAS terminent la décennie 2000 sur un album quasiment excellent de bout en bout, assurément l'un des plus aboutis de leur longue carrière. Un ou deux titres sont un tantinet moins réussis que d'autres, mais cet album à l'autruche de 2009 n'a presque rien à envier au génial opus de 2003. On se régale réellement du début à la fin... Franchement, quelle période fantastique que les années 2000 pour la bande à Didier ! Tous les albums studio publiés par les WAMPAS durant cette glorieuse décennie peuvent dignement prétendre à figurer dans le haut du panier de la discographie des Franciliens, c'est tout à fait remarquable.
Toutefois, une pause créative s'imposait pour nos punks français préférés. Dans les années qui vont suivre, Didier Wampas va tenter avec succès l'expérience en solitaire avec l'album Taisez Moi (2011), qui sera bien vite suivi par un second opus en 2013 enregistré avec le groupe BIKINI MACHINE. Il faudra alors attendre 2014 pour retrouver les WAMPAS au grand complet.

"Les Wampas sont la preuve que Dieu existe !!
Si ce n'était pas le cas, ce serait trop triste !!!"

Note réelle : 4,5/5.

A lire aussi en PUNK-ROCK par RED ONE :


BLACK FLAG
Loose Nut (1985)
ANNIIIIIIIHILAAAATE !!!!!




La SOURIS DEGLINGUEE
La Souris Déglinguée (1981)
Un des albums essentiels du rock français !


Marquez et partagez





 
   RED ONE

 
  N/A



- Didier Wampas (chant)
- Phil Almosnino (guitare)
- Tony Truant (guitare)
- Jean-michel Lejoux (basse)
- Niko Wampas (batterie)


1. U.n.i.v.e.r.s.a.l
2. Je Me Suis Noyé
3. Mon Petit Pd
4. I Hate Switzerland
5. La Plus Belle Chanson D'amour
6. Elle Est Où Ma Loge ?
7. Un Dimanche à Strasbourg
8. Persistance Rétinienne
9. Les Wampas Sont La Preuve Que Dieu Existe
10. Il N'y A Que Les Lâches Qui Freinent
11. Georges Marchais
12. Je N'aime Que Toi
13. Nevers était Si Bleu
14. J'écoutais Les Cramps



             



1999 - 2018 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod