Recherche avancée       Liste groupes



      
POST-ROCK/POST-PUNK/...  |  LIVE

L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Membre : Unsane, King Crimson, Ministry

SWANS - The Gate (2015)
Par SUNTORY TIME le 29 Décembre 2015          Consultée 1062 fois

Michael Gira l'avait indiqué sur le site du groupe. Le prochain album de SWANS, successeur de To Be Kind, sera le dernier du groupe... Mais attention, cela ne veut pas dire que la terrible créature va être définitivement enterrée. En 1997, on croyait que SWANS était "mort" comme l'indiquait le titre de l'album live de leur ultime tournée de l'époque. Les cygnes féroces sont bien revenus en 2010, non pas en tant que re-formation, mais "réactivation". Et quand Gira parle du "dernier album du groupe", il précise "du groupe sous sa forme actuelle". Il est fort probable que SWANS vivra toujours, mais avec un nouveau line-up. Mais ce ne sont que des suppositions, car l'album est en cours d'enregistrement, et jusqu'à son titre est inconnu.

C'est là qu'intervient The Gate, le disque ici chroniqué. Il s'agit d'extraits live de la tournée de To Be Kind, et comme les deux précédentes sorties live du groupe, ce disque au tirage limité sert de financement au prochain album studio. Et comme We Rose From Your Bed (...) et Not Here / Not Now, The Gate propose des morceaux inédits de ce futur album.

Niveau son, pas de suspense, on retrouve cette puissance et cette lourdeur qui ont fait le succès de The Seer et To Be Kind. Une énergie post-rock expérimentale féroce, dévastatrice, étirée sur plusieurs dizaines de minutes. Sur les six morceaux live, pas un ne fait moins de 10 minutes, et trois atteignent plus de 25 minutes. Quand on connaît les deux précédents live, on est guère surpris. "Frankie M" nous plonge dans une ambiance sombre et menaçante avant l'explosion des guitares, et l'arrivée de Michael Gira au chant. Impeccable de puissance, c'est indéniable. Plus court, "Cloud of Forgetting" rappelle quelque peu le psychédélique "Careful with that axe, Eugene" des PINK FLOYD, avec sa montée en puissance à la fois planante et rugueuse. Quant au redoutable "Bring The Sun" issu de To Be Kind, sa longue introduction tout de drone, de dulcimer, et les incantations chamaniques de Gira la rendent plus dangereuse que sur l'album studio, et la fusion avec l'inédit "Black-Eyed Man", au tempo beaucoup plus rapide, fait de cette piste de 28 minutes une arme de destruction massive.

Tout le talent des SWANS en concert est présent sur ce disque, mais pourtant il souffre de quelques lacunes. Les 33 minutes de "Apos / Cloud of Unforming" sont intenses, mais quelque peu rébarbatives. Nous avons l'intro du génial "The Apostate" de The Seer (ici rebaptisé "Apos", fait fréquent chez SWANS en live) étiré sur tout le long du morceau, sans que l'on sache vraiment en quoi consiste la partie "Cloud of Unforming". Ça pétarade bien de temps en temps, quelques sons de cloches viennent enrichir l'affaire, cet énorme instrumental sans rythmique plus soutenue manque un peu de variation. Il y a sûrement une part d’improvisation, mais ça ne fonctionne pas vraiment ici. Quant aux deux extraits de To Be Kind, ils s'en sortent correctement. "A Little God in My Hands" est plus bourrin et plus long, mais pas exceptionnel non plus. "Just a Little Boy" est glauque à souhait, plus violent aussi. Mais le titre reste relativement similaire. Et la version moins longue de Not Here / Not Now était plus terrifiante à ce niveau-là.

Voilà peut-être le reproche que l'on peut faire à The Gate. A force de trop tirer sur la corde du style que SWANS a trouvé avec The Seer, le groupe de Michael Gira risque la redite. C'est déjà ce que certains ont reproché à To Be Kind, c'est à dire d'être une pâle copie de The Seer. Mais la théorie qui se construit peut apporter des réponses. A l'écoute et la vue des trois derniers albums live sortis, We Rose From your Bed (...), Not Here / Not Now et The Gate, on retrouve des liens: Chaque disque est sorti en édition limité avec une pochette faite main en linogravure. Graphiquement elles sont liées. Et leur principe est le même, servir à financer le prochain album studio. Ils forment un triptyque, et donc The Seer et To Be Kind sont en toute logique les deux premières pièces d'une trilogie studio. Là aussi, la construction graphique des pochettes confirme cette idée. On peut également faire le rapprochement avec les deux monstrueux morceaux de plus de 30 minutes qui servent de colonnes vertébrales à chaque disque. D'autant plus qu'ils sont liés les uns aux autres dans leurs versions live. Dans Not Here / Not Now, les titres "The Seer" et "Bring the Sun / Toussaint L'Ouverture" sont liés, ils ont d'ailleurs la même note (ce fameux ré mineur) en lien. Et "Black-Eyed Man" semble être le troisième titre fleuve qui servira de pilier au futur album.

Bon, ce ne sont que des suppositions, mais il semble bien que Gira veut conclure cette réactivation de SWANS par une trilogie monumentale, et il est fort à parier que le futur album sera un double, comme The Seer et To Be Kind, que sa pochette sera d'une construction similaire à ces derniers, et que sa fureur post-rock/punk/indus/expérimentale/je ne sais plus trop quoi... sera terrible. Le chant du Cygne, avec SWANS, c'est décidément redoutable !

P.S: Comme les deux précédents lives, The Gate propose en conclusion des démos de Michael Gira, seul avec sa guitare. Toujours très rudimentaires mais néanmoins intéressantes, il est inutile d'analyser ces chansons car il est quasi certain qu'elles seront très différentes sur le futur album.

Note réelle: 3,5/5

A lire aussi en POST-ROCK par SUNTORY TIME :


DAUGHTER
If You Leave (2013)
Musique aussi intense qu'insaisissable ...




INVENTIONS
Inventions (2014)
Eluvium + Explosions In The Sky = bon disque


Marquez et partagez





 
   SUNTORY TIME

 
  N/A



- Michael Gira (guitare, chant, hurlements)
- Norman Westberg (guitare)
- Christoph Hahn (lap steel guitar)
- Phil Puleo (batterie)
- Thor Harris (percussions, dulcimer, clarinette,...)
- Christopher Bravdica (basse)


1. Frankie M
2. A Little God In My Hands
3. Apos / Cloud Of Unforming

1. Just A Little Boy
2. Cloud Of Forgettinyed Man
3. When Will I Reg
4. Bring The Sun / Black-eturn ? (démo)
5. New Rhythm Thing (démo)
6. People Like Us (démo)
7. Red Rhythm Thing (démo)
8. Finally, Peace (démo)



             



1999 - 2020 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod