Recherche avancée       Liste groupes




Commentaires :  1 ...<<...<... 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 ...>...>>... 630
Comment poster un commentaire ?


INDOCHINE
DANCETARIA


Le 24 Février 2019 par FRANçOIS

"... des années 80 tant détestées."

Tant détestées, tant détestées... Ca dépend par qui. Quoi qu'il en soit, vu ce qu'on se tape aujourd'hui, y'a vraiment pas de quoi les détester, ces belles et grandes (pour ma part) années 80.





The CARS
THE CARS


Le 24 Février 2019 par LEO


Cette note de 3 me paraît bien mince en regard de l'excellence de ce premier album qui ne comporte aucun défaut notable (si ce n'est le peu plapitant "I'm In Touch With Your World").
Les trois hits singles sont placés en début de disque pour aguicher l'auditeur d'entrée de jeu.
"Just What I Needed" (chanté par le regretté Benjamin Orr) reste mon préféré du lot, cependant "Good Times Roll" et "My Best Friend's Girl" ne déméritent pas et sont tout aussi accrocheurs.
En revanche je suis beaucoup moins convaincu par "I'm In Touch With Your World" qui manque de consistance à mes oreilles et dont les bruitages et gimmicks divers sont l'unique attrait de ce morceau plutôt bancal.
"Don’t Cha Stop" repart de plus belle dans une pop-rock new wave enjouée.
Les claviers de l'excellent "You're All I've Got Tonight" peuvent effectivement faire songer au groupe Magazine mais aussi aux Simple Minds de Life In A Day, ce qui est assez logique puisque ces derniers étaient à leurs débuts, sous l'influence des premiers !
J'aime beaucoup également les trois derniers morceaux de l'album avec de nouveau Benjamin Orr au micro (qui a généralement plus mes faveurs par rapport au chant de Ric Ocasek). Bye Bye Love" est un mid-tempo évoquant autant la new-wave Anglaise que l'AOR qui sévissait aux States au même moment. "Moving In Stereo" est plus étrange avec son atmosphère un peu trouble et ombrageuse mais qui ne manque pas de peps avec sa rythmique métronomique et sa partie de basse passée à l'octaver. le très particulier "All Mixed Up" qui referme le 33t m'a toujours fait penser à un croisement de Roxy Music et de Queen (pour les choeurs) !
Hormis mes réserves concernant le quatrième titre, cette superbe carte de visite en guise de premier album est globalement réussi. il vaut bien 4,5/5 que j'arrondi à 5.





AYA NAKAMURA
NAKAMURA


Le 23 Février 2019 par BAAZBAAZ


Ce n'est pas si mauvais. Il y a une diction, un vocabulaire, une attitude... Musicalement c'est assez pauvre mais j'aime bien l'atmosphère d'arrogance, de vulgarité et de désinvolture qui flotte autour de ces chansons. Je n'aurais pas l'idée d'écouter l'album en entier mais "Djadja" m'a intéressée dès sa sortie : c'est à la fois laid, sexy et fascinant.





The ORGAN
GRAB THAT GUN


Le 22 Février 2019 par JUAN


j'ai beaucoup aimé ce disque à l'époque de sa sortie. J'avais fait sa connaissance via un passage très discret sur classic21 (Belgique). J'aime toujours ce disque. Il est effectivement loin d'être parfait, aux antipodes de l'innovation, mais..., mais... il prend aux tripes parce-qu'il est incontestablement VRAI et SINCERE.
C'est une galette à écouter un soir d'automne, lojn des fausses gaietés de la FM actuelle.





HEGOA
RÊVE DE PAPIER, PARTIE 2 - RIMERAIE


Le 21 Février 2019 par LONG JOHN SILVER


Hegoa est un groupe magique en Live ! Passé par Or@nge Amer en mars 2018, le quintette avait délivré ces nouvelles chansons désormais disponibles et personnellement je préfère la partie 2, plus équilibrée question son, plus maitrisée et plus péchue aussi !
Le groupe vient de faire la 1ère partie de ANGE, gageons qu'il ira loin, souhaitons lui car franchement ça vaut son pesant de de merveilles.





YES
OPEN YOUR EYES


Le 21 Février 2019 par LEO


Courant '97, Rick Wakeman quitte YES pour la quatrième fois !!! (et ce ne sera pas la dernière !).
En effet, le claviériste est en désaccord sur le fait de sortir Keys To Ascension 2 sous la forme d'un double album mi-live/mi-studio (comme pour le précédent volume), celui-ci souhaitant séparer les morceaux en concert des nouveaux titres en studio, et sur des albums bien distincts, allant ici à l'encontre des souhaits de la maison de disques (et sans doute de ses collègues). Par ailleurs, il est indisponible concernant de futurs concerts prévus à l'été '97, ayant au même moment divers engagements en solo. Celui-ci choisit donc tout naturellement la porte de sortie.

Privé de claviériste, YES (dans l'obligation d'annuler ces quelques dates) se met en stand-by pour quelque temps et ses musiciens retournent à leurs occupations personnelles, tout particulièrement Chris Squire qui profite de ce break temporaire pour mener à bien ses travaux en commun avec Billy Sherwood avec lequel il compose depuis 1990. "The More We Live - Let Go" l'une de leur première collaboration a été intégrée à l'album Union de YES en 1991 et deux autres compos "The Evolution Song" et "Say Goodbye" atterrissent en 1995 sur l'album Euphoria du groupe World Trade (dans lequel officie Sherwood depuis 1989).
Tous deux accumulent assez de matériel en vue de faire paraître un album sous l'appellation de The Chris Squire Experiment dans un premier temps ou de Conspiracy comme il fut envisagé par la suite, mais cela ne se passe pas comme prévu car par le truchement du management, le plus gros de ce travail en duo devient le nouvel album de YES !
Cela rappelle la situation de 90125 (qui ne devait pas être un album de YES à la base) et l'autre cas de figure Union qui sous la pression du label Arista était un assemblage de titres d'A.B.W.H. et du YES 'officiel'.

Dans ce cas, rien de surprenant à ce que la couleur musicale d'Open Your Eyes soit plus proche d'un album de World Trade ou de Conspiracy que d'un album de YES, l'apport créatif de Jon Anderson et de Steve Howe étant limité à l'origine (malgré les crédits des morceaux qui laissent penser le contraire puisque tous cosignés par les cinq membres du groupe). Sherwood n'est pas un p'tit nouveau dans la sphère YES puisqu'il était déjà présent en tant que musicien additionnel sur Union, qu'il prit part à la tournée Talk (toujours en qualité de musicien additionnel) et qu'il participe au mixage des deux titres en studio sur le premier volume des Keys To Ascension ainsi qu'à la production des cinq autres titres en studio sur le volume 2. Il est donc intronisé officiellement comme nouveau membre de YES à la fin des sessions d'Open Your Eyes. Cependant, si celui-ci est responsable de la majorité des parties de claviers sur l'album, Igor Khoroshev (une connaissance d'Anderson) intervient sur trois compos ainsi que Steve Porcaro (de Toto) sur le morceau-titre.

Contrairement à ARP2600 et WALTERSMOKE, je n'éprouve pas de réelle aversion envers cet album comme ce fut le cas pour ma part avec Big Generator et Talk.
Certes, cette cuvée 97 est très loin d'être sans reproche mais de mon point de vue ce disque n'est pas pire que les deux précités ou même en le comparant avec Union ou les morceaux en studio des deux volumes de Keys To Ascension.
Selon moi, se détachent trois morceaux en particulier : "New Sate Of Mind", "Open Your Eyes" et "Fortune Seller".
Ensuite, je serai un peu plus réservé en ce qui concerne "Universal Garden", "Love Shine" et "The Solution". Malgré tout, ces trois-là restent assez correctes dans l'ensemble.
Après, effectivement, je ne suis pas fan de "Man In The Moon" quoique celui-ci passe encore de justesse mais par contre je n'aime pas du tout "No Way We Can Lose","Wonderlove", "From The Balcony" et "Somehow.....Someday" et le délire de quinze minutes caché à la fin de l'album n'a strictement aucun intérêt.

Il est certain que Open Your Eyes ne restera pas dans les annales de YES mais pas de quoi le fustiger pour autant.
Personnellement, je lui mettrai un 2,5 arrondi à 3.





ANATHEMA
WEATHER SYSTEMS


Le 21 Février 2019 par FISTING MACRON


En ce qui me concerne, le dernier album du groupe vraiment digne d'intérêt. Varié et qui passe comme une lettre à la poste! Le morceau electro est génial.





YES
TALK


Le 21 Février 2019 par SGT JAKKU


Je me souviens avoir emprunté cet album à un ami et l'avoir écouté juste une seule fois et...je l'ai rendu sans commentaires.
Les chansons, si on les prend telles quelles, se tiennent bien, c'est juste que je n'accroche mais alors paaaaas du tout au style américain imposé par Rabin. C'est juste too much. Par exemple, "The Calling" est plutôt chouette mais il est gâché par des vocalises en mode "Survivor".
C'est drôle car cet aspect existait déjà un peu sur 90125 ou sur Big Generator mais Yes parvenait à éviter le cliché du Rock Arena (yeux fermés, poings serrés avec un mulet, remarquez c'était bien leur look dans les années 80^^) et là on nage en plein dedans.
C'est bien dommage car les mélodies sont bien trouvées, inspirées, (Real Love a une super ligne mélodique), c'est juste un détail stylistique qui m'agace et m'empêche d'aimer "Talk".
Du Yes trop "american" à mon goût.





Alain SOUCHON
C'EST DéJà ÇA


Le 19 Février 2019 par MR TINKERTRAIN


Je rebondis au commentaire précédent pour dire qu'il n'y a aucun mauvais titre sur cet album, sauf "Sans queue ni tête" insupportable et débile. Sinon que du bon!





YES
UNION


Le 19 Février 2019 par SGT JAKKU


C'est à partir de cet album que j'ai décroché de Yes et je ne connais donc pas très bien les albums suivants et je compte sur FP pour me guider !
Cet "Union" m'avait pas mal déçu à l'époque et c'est toujours le cas aujourd'hui.
On sent que l'équipe met le paquet sur la forme histoire de compenser un matériau de départ assez faible.
Les gars de Yes essaient de coller à différents genres musicaux tout en faisant de multiples clins d’œil à leur discographie passée et le résultant n'est pas convainquant.
Même Trevor Rabin, le jeunot qui incarne à lui seul le renouveau de Yes, nous livre des morceaux peu inspirés qui tombent dans le cliché du Rock Arena.
L'album est à l'image du titre "Miracle of Life", une excellente introduction suivie de couplets et de refrains totalement insignifiants.
De bonnes idées de riffs, de thèmes, de prod, il y en a plein, disséminés un peu partout, mais ça n'en fait pas un bon disque.





Alain SOUCHON
C'EST DéJà ÇA


Le 19 Février 2019 par CLANSMAN57


"Foule sentimentale" est une des plus belles chansons françaises pour moi.
Son texte est superbe, je m'y retrouve pleinement.
"L'amour à la machine" et "Sous les jupes des filles", avec leurs accents reggae, sont excellentes également sur tous les points et "C'est déjà ça" me plait beaucoup avec son ambiance orientale.

Le reste, je le connais pas, je n'ai qu'une compilation achetée depuis peu, "Collection" qui date de 2001.
Les chansons que je préfère de Souchon s'y retrouvent, j'adhère un peu moins à ses débuts.

Il y a une quinzaine d'années, j'étais allé le voir en concert pas loin de chez moi avec un ami.
A la base, c'était plus pour "rigoler", mais l'envie de se moquer nous est vite passée...
Il nous a mis une bonne claque aux sales gosses que nous étions: "Franchement, c'est pas mal du tout! En plus, il est accompagné de très bons musiciens!".
Nous avions vu ce soir là un homme certes un peu dans son monde, mais indéniablement sympathique, une belle âme entre nonchalance et humour.

5/5 pour l'artiste qu'il est.









Etienne DAHO
L'INVITATION


Le 19 Février 2019 par THIERRY RAOULT


J'apprécie Daho, sans être fan.
J'ai été scotché à l'écoute du "Bd des Capucines": magnifique.
Le reste de l'album est sympa.
Pour ma part, j'aime beau le titre d'ouverture, "L'invitation".
Bon album.





RIVERSIDE
WASTE7AND


Le 19 Février 2019 par REALMEAN


Je suis un inconditionnel de Lunatic Soul, ce qui n'est pas le cas avec Riverside.
Via Lunatic Soul, Mariusz Duda parvient, pour moi, à proposer une musique issue d'une autre genèse: les mélodies s'effacent au profit des ambiances, tout en s'infiltrant insidieusement dans l'oreille, obsédantes, dérangeantes ou oniriques. Il en résulte une musique intemporelle et inusable, que l'on peut réécouter en boucle en y redécouvrant à chaque fois quelque chose de nouveau. Je ne connais que très peu d'artistes qui sont capables de composer de cette façon.
Pour autant, même si le credo de Riverside me semble davantage formaté dans une mouvance métal-prog-rock qui n'est pas spécialement ma tasse de thé, je suis tombé sous le charme de "Wasteland". L'équilibre des styles y est remarquable, les fulgurances hard-rock sont parfaitement intégrées, l'improbable cheminement de la musique entre introspection tourmentée, rêverie atmosphérique, aliénation cérébrale et échappée spirituelle était une gageure qui s'est changée en coup de maître. Un album récemment découvert et rapidement adopté, qui m'invite à reprendre mon exploration du projet polonais - j'étais déjà assez proche de "Eye of the Soundscape", mais en marge du Riverside originel. La frontière me semble à présent moins difficile à franchir.





PINK FLOYD
MORE


Le 19 Février 2019 par REALMEAN


@DEJAVU
Dans la même veine, au rang des oubliés du Floyd, il y a aussi "Obscured by Clouds", BO également. Et également perçu comme manquant quelque peu de structuration, pour avoir été composé sur commande, et non comme un album pleinement autonome. Personnellement je n'y reviens pas très souvent, mais je me demande si je n'ai pas une petite préférence pour "Obscured by Clouds".
///Un album que je ne cesse d'écouter sans jamais me lasser///
... pour moi dans le Floyd, c'est "Animals" :-)





YES
ANDERSON BRUFORD WAKEMAN HOWE


Le 19 Février 2019 par SGT JAKKU


Je suis étonné que Leo n'ait pas été publié sur la page principale pour la chronique qu'il a faite ici.
Je ne serai pas aussi dur^^
J'apprécie bien ce disque qui propose une pop progressive écolo et New Age. Oui, ce n'est pas le Yes qui nous passionne le plus mais musicalement, c'est tout à fait valable.
Je me demande même si je ne préfère cet album au suivant...
Oui, "Order Of The Universe" est assez grotesque. Le petit Jon qui s'énerve et pousse sa gueulante ici me fait à chaque fois pouffer de rire.
Oui, la batterie électronique de Bruford est une faute de goût. Comment un batteur de ce calibre peut-il jouer sur une merde pareille (qui devait en plus coûter un bras à l'époque) ?
Oui, "The Meeting"est cul-cul.
Oui, les sons pouet-pouet trompette ont très mal vieilli. C'est affreux.
Oui, Mr Squire manque terriblement.
Mais rien n'y fait, j'ai beaucoup d'affection pour ce disque et j'aime beaucoup "Teakbois" très amusant et bien foutu et "Quartet" que je trouve mignon, un peu trop sucré mais agréable.





TOTO
PAST TO PRESENT 1977-1990


Le 19 Février 2019 par NONO


Je pense que le problème "Byron", pour Toto en cette année 1990, est surtout son image, sa prestance et le fait qu'il ait été "imposé" au groupe.
Mais... parceque pour moi il y a un "mais", je reconnais volontiers en lui un excellent chanteur !
Cela ne m'aurait pas du tout gêné s'il était arrivé à un autre moment, et d'une manière différente par exemple pour une voix lead dans un album particulier (au même titre que Fredericksen pour Isolation....)
L'album "Fahrenheit" aurait été un album où il aurait excellé en se partageant les titres avec Williams.
Mais (et avec le conditionnel on peut tout faire), ça ne s'est pas passé ainsi et n'est resté qu'un mauvais souvenir.
Je ne vais pas refaire la chronique : cette compilation est un vrai bordel désorganisé, je suis d'accord. Je veux dire... mettre par exemple "Out of love" entre Hold the Line et Georgy Porgy, no comment... Et tout est à l'avenant.
Toto est un groupe qui a connu des sommets mais aussi de profondes galères, et ces années 1989/1990/1991/1992 ont été un beau merdier pour eux, hélas.





AYA NAKAMURA
NAKAMURA


Le 19 Février 2019 par ZEJACK

Je pense ne jamais avoir entendu cette chanteuse (de mon plein gré en tout cas).
Mais la chronique de BAKER donne presque envie d'y jeter une oreille !
Moi je lui mets *****
(A la chronique hein)






Roger WATERS
AMUSED TO DEATH


Le 18 Février 2019 par REALMEAN


En effet, affirmer que cet album est le meilleur de la discographie solo de Roger, c'est être en phase, sans aucun doute, avec la grande majorité des auditeurs du bonhomme. Le cocktail est époustouflant de réussite, avec une ambiance mortifère parfaitement productive, un vocal rocailleux, écorché à souhait, des mélodies imparables, des bruitages et des breaks tombant à point nommé. Une des plus belles descentes aux enfers de l'ami Roger, si l'on peut dire les choses ainsi... C'est rude, mais quel régal : je parviens encore à m'imprégner de l'excellence de cette musique, de sa puissance émotionnelle, même quand je ne suis pas spécialement prédisposé à son état d'esprit. Et puis, pour une fois... Pas de recyclage !
L'ex-frontman des Floyds livre ici un album qui lui ressemble, mais totalement nouveau, plein à ras bord, sans faute de goût, sans moment faible. Un must have ! Can't you see ? It all makes perfect sense.
PS: 'The bravery of being out of range', 2min42s : le pizz par excellence, inoubliable... qui fait mouche à chaque fois que le morceau repasse dans le player.





PINK FLOYD
MORE


Le 18 Février 2019 par DEJAVU


Ce qui m'a frappé à la première écoute de Cirrus Minor, c'est la voix, j'ai eu le sentiment d'entendre Syd Barrett, aujourd'hui si vous écoutez l'album "The Madcap Laughs" et que vous enchainez avec "Cirrus Minor" ce sentiment est encore plus intense... Un album que je ne cesse d'écouter sans jamais me lasser.





RIVERSIDE
WASTE7AND


Le 18 Février 2019 par BAKER

@HEART OF STEELE : D'abord, merci beaucoup pour cette belle fidélité ! :)

Deux petites précisions "techniques". D'une part je n'avais aucun à priori négatif concernant Riverside puisque je connaissais déjà pas mal le groupe, aimant plusieurs de leurs albums, ayant faire un aller-retour Paris (eurk) à l'aveugle dans l'unique espoir de trouver un exemplaire de leur "Reality Dream Box" (trouvée ! :) ) et m'étant esquinté l'audition à force d'écouter à fond Anno Domini.

D'autre part, concernant le contexte de l'écoute, j'écoute toujours TOUS les disques que je chronique plusieurs fois et dans des conditions différentes ;)

Si vous ne connaissez pas, mais avez aimé Waste7and, je vous conseille fortement les deux derniers albums de Lunatic Soul qui en seront un excellent complément. Ravi qu'un disque ait pu autant toucher, peu importe mon impression personnelle :)







Commentaires :  1 ...<<...<... 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 ...>...>>... 630






1999 - 2019 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod