Recherche avancée       Liste groupes




Commentaires :  1 ...<<...<... 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 ...>...>>... 805
Comment poster un commentaire ?


Paul MCCARTNEY
MCCARTNEY I I I


Le 17 Janvier 2021 par BAKER

@LEO : Je n'ai pas encore écouté l'album, mais je ne suis pas sûr que Macca fasse ça juste pour l'argent ou la gloire.

J'ai beau être un vieux con aigri et épouvantablement misanthrope, je pense que certains musiciens sortent à 75 ans un album pour la même raison que je sortais des démos sur cassette à 17 ans : pour le plaisir d'avoir créé quelque chose qui restera gravé dans le marbre. On ne sait pas pourquoi, ce n'est même parfois pas digne de rester dans l'histoire, mais comme dirait Dexter Cornell : "l'important c'est pas le pognon, c'est pas la célébrité. C'EST D'AVOIR FAIT LE BOULOT, AL !!!"





Paul MCCARTNEY
MCCARTNEY I I I


Le 17 Janvier 2021 par LEO


Pour moi, ce McCartney III ne vaut même pas un 2/5 tant il est médiocre à tout point de vue.
Franchement, il n'y a rien à retenir. Inspiration 0, pas de compositions mémorables, voix de Macca qui accuse vraiment le coup (ce qui était déjà le cas lors des trois ou quatre albums précédents, mais ici Paulo touche vraiment le fond quant à son interprétation vocale !).
Je suis bien d'accord avec LE FéLON MASQUé : tout cela sent le renfermé à plein nez et il est plus que temps pour PAUL McCARTNEY de prendre sa retraite ! (il a pleinement donné par le passé et on ne lui en voudra pas de se retirer après soixante années de bons et loyaux services).





Paul MCCARTNEY
MCCARTNEY I I I


Le 17 Janvier 2021 par LE FéLON MASQUé


Un riche millionnaire complètement dépassé par son âge. Paul n’est plus dans le coup. Les plus mauvaises chansons des Beatles font figure de Hits. Maintenant il est temps de prendre la direction de la maison de retraite.





U2
POP


Le 17 Janvier 2021 par BAKER

@PITOU : pas du tout d'accord concernant DEPECHE MODE qui, la même année, a sorti lui aussi son album "electro - pop - sombre - postgrunge - jeveuxmourri", mais avec autrement plus de réussite que Pop qui est bien mais pas top.

D'ailleurs à l'époque j'avais hésité entre le vinyl (1997, oui...) de Pop et celui d'Ultra, et j'ai choisi Pop. J'ai regretté...





U2
POP


Le 17 Janvier 2021 par PITOU


"Notre destin est de faire partie des plus grands" aurait déclaré à ses débuts le décidément très humble et sauveur du monde Bono. Mais voilà... Garçons-coiffeurs de la new-wave synthétique intégrant des guitares (Depeche Mode) et groupes de rock se convertissant aux machines (U2, Radiohead, puis Coldplay), même combat ! C'est au final la même musique calculée et désincarnée, sans chaleur ni saveur qui nous est proposée. Las.





RED HOT CHILI PEPPERS
STADIUM ARCADIUM


Le 17 Janvier 2021 par YERTE


By The Way, bien qu'excellent, était relativement consistant à écouter. Ici, ils ont fait presque 2 fois plus long, avec forcément une série de morceaux dispensables. S'ils avaient gardé le meilleur des 2 disques et fait un seul album, ça aurait été un bon équivalent à By The Way sans tomber dans l'auto-plagiat.





RED HOT CHILI PEPPERS
I'M WITH YOU


Le 17 Janvier 2021 par YVES FLORIAN


Le départ de Frusciante a enlevé beaucoup au groupe. Ca me fait penser au départ de Portnoy de Dream Theater. Même si le remplacant est bon aussi, on perd beaucoup de l'identité du groupe et une certaine partie des fans ne s'y retrouve plus.
L'inspiration n'y est plus avec des composition bien moins efficaces qu'au temps de Stadium, By The Way et Californication, dont les morceaux restaient en tête, chaque album possédant son lot de "classiques". Ici, on n'y est plus du tout. Malheureusement, la suite sera 10 fois pire.





The Alan PARSONS PROJECT
TALES OF MYSTERY AND IMAGINATION - EDGAR ALLAN POE


Le 16 Janvier 2021 par VIV


Les introductions des albums d'A.P.P font souvent mouche. Celle-ci est imparable et reflète un condensé de ce que sera leur œuvre. Chapeau pour une ouverture de premier album ! Et chapeau pour ce premier album aussi réussi, rarement égalé dans la suite de leur discographie.





Jennifer LOPEZ
ON THE 6


Le 16 Janvier 2021 par LE MERLE MOQUEUR

Voir ... Hommage À Quatre-Vingt Treize Derrières Choisis Pour Leurs Qualités Plastiques, Intellectuelles Ou Morales - Jeanloup Sieff.

Il n'avait pas parlé de leurs qualités musicales et pour cause il avait le nez fin... avis aux amateurs de l'art photographique.





The CHEMICAL BROTHERS
SURRENDER


Le 16 Janvier 2021 par BENNY


Seconde moitié des nineties, les petits gars de la techno (qui est un peu à la musique ce que le porno est au cinéma) se rendent bien compte que leur bousin sera bien plus digeste et passera mieux sur MTV agrémenté de voix. Death In Vegas suivra la même option au même moment avec leur "Contino Sessions". Sont donc convoqués pour venir pousser la chansonnette Noel Gallagher (Oasis), Barney Sumner (New Order), Jonathan Donahue (Mercury Rev) et Hope Sandoval (Mazzy Star, dingue comme j'aime cette nana et sa voix). Les quelques titres que je n'aime pas (8, 10 et 11) se trouvent en fin de disque. Mes préférences vont vers "Asleep From Day" (Hope, évidemment) et "Let Forever Be" (clip génial de Gondry. Celui de "Hey Boy Hey Girl" n'est pas mal non plus).





BJÖRK
DEBUT


Le 16 Janvier 2021 par FINKIELKRAUTROCK


La diva (sic) nordique aura fait illusion l'espace de trois albums pop bien ancrés dans les années 90, avant de se perdre dans les délires conceptuels et le fatras technologique d'une musique froide et bouffie de prétention (parcours similaire à celui des boute-en-train de Radiohead). Celui-ci, premier volet du triptyque, est son plus "dance", une voie dont elle n'aura de cesse de s'éloigner (mis à part sur l'incartade "Volta"). Comme chez Madonna ou, chez nous, Mylène Farmer, on note la volonté de donner de chaque single une vision artistique globale, sonore (nombreux remixes) ET visuelle (pochettes, clips réalisés par la fine fleur des réalisateurs de ce format : Cunningham, Jonze et, surtout, Gondry). Il est vrai qu'à l'époque, les disques se vendaient et faisaient le bonheur des collectionneurs. Mais je vous parle d'un temps que les moins de 20 ans... Pour en revenir à cet album, on navigue entre house et jazz, entre acoustique et électronique, avec plus ou moins de bonheur. Le meilleur titre me semble être le doux "Come to me". Dans un registre plus dansant, "Big time sensuality" se pose un peu là, même si je préfère nettement la version du clip (excellent au demeurant, Björk faisant son show sur la remorque d'un camion traversant une "big city" américaine), plus électronique, qui s'avère être le remix du groupe Fluke.





Jennifer LOPEZ
ON THE 6


Le 16 Janvier 2021 par MAPINE LA REINE

"Le plus beau cul du showbiz !"
Ouais, askip... Et Alizée, c'est du poulet ?
Et après on nous bassine avec "l'objectification de la femme"... Mais c'est vrai qu'il y a plusieurs courants dans le féminisme, faut suivre...


Par Forces Parallèles

Hey,
Bin quoi François, tu n'es pas d'accord ?
allez balance tes goûts alors... Tu me pardonneras de n'être pas dans l'objectivation quand j'évoque la carrière de Jen comme chanteuse, ça ne le mérite pas vraiment pour le moment, nous verrons si ça change .
bien à toi
Erwin





SUPERTRAMP
SLOW MOTION


Le 15 Janvier 2021 par SGT JAKKU


Slow Motion porte bien son nom tant il est pataud la plupart du temps. Un album monotone, monobloc, concentré uniquement sur un Blues Rock lent et progressif et loin du savant mélange des genres de la grande époque qui commence avec Crime Of The Century. C'est vraiment très "emmerdifiant".





SUPERTRAMP
SOME THINGS NEVER CHANGE


Le 15 Janvier 2021 par SGT JAKKU


J'aurais aimé ce disque de Supertramp s'il n'était pas aussi assommant par sa longueur et par les interminables solos qui rallongent les fins de certains morceaux. En gros, j'aurais apprécié Some Things... s'il avait été pensé plus comme un album studio concis.
Comme dit Marco, c'est plus un disque de retrouvailles de musiciens qui ont laissé la bande tourner et qui fonctionne très bien, en revanche, en live. Je les ai vus durant la tournée 97 à un concert où il y a eu une panne électrique qui a contraint le groupe à jouer sous les lumières dégueulasses de la grande salle. Ils ont pris la chose avec beaucoup d'humour et il y avait une super ambiance. Et donc, les solos et impros de Some Things... étaient plus agréables à écouter en live. Il y a des styles de musique qui sont meilleures à vivre qu'à écouter dans son salon.





Roger HODGSON
HAI HAI


Le 15 Janvier 2021 par SGT JAKKU


Comme album de Pop-Rock-FM des 80's, il est vrai que Hai Hai n'est pas mauvais. Le problème est qu'il est trop impersonnel musicalement parlant contrairement à In The Eye Of The Storm. Sans la voix typée de Roger Hodgson et l'harmonica, cet album pourrait être celui de n'importe quel groupe AOR de l'époque. Ironie du sort, la même année, sortait l'album le plus controversé de Supertramp. Fallait-il vraiment qu'ils se séparent ceux-là ? Note : 2,5.





Roger HODGSON
IN THE EYE OF THE STORM


Le 14 Janvier 2021 par SGT JAKKU


Mon avis ne sera pas aussi positif. Si la première face est plutôt solide, la seconde tombe un peu dans le cliché du progressif et dans une certaine lourdeur, avec des thèmes mélodiques et des arrangements assez clinquants. Par endroits, la musique frise de peu le mauvais goût. Je pense que Hodgson et Davies étaient l'un pour l'autre des garde-fous contre les excès, à l'instar du tandem Lennon/McCartney.





GORILLAZ
HUMANZ


Le 14 Janvier 2021 par BAKER


Je découvre le commentaire d'Azer et n'ai pu réfréner un fou-rire.

J'ai eu la même réaction devant ce.. ce.... ah je ne trouve plus le vocabulaire adéquat. Plus je découvre, plus je trouve que la guerre Oasis / Blur est complètement conne, pour rester poli. Pourquoi pas une guerre ELP / Flock of Seagulls, ou Patrick Fiori / Dr Dre ? Gorillaz est l'extension "larger than life" des velléités electro de Blur et malheureusement, ça ne m'accroche pas une seule seconde. Même quand mon demi-dieu Jean Michou est de la partie.





NEW ORDER
TECHNIQUE


Le 14 Janvier 2021 par LEXTER


Considéré comme l'un de ses sommets, Technique nous montre les deux facettes de ce groupe de talentueux dilettantes : morceaux électro-pop, aux sons terriblement datés et titres new wave plus axés sur guitare et basse (même si la basse mélodique de Peter Hook est également très présente sur les titres électro), sur lesquels ça gratouille gentiment (et paresseusement) sur les mandolines... En ressort un sentiment d'évidence absolu mais aussi, hélas, de grande vacuité.





Steve HILLAGE
MOTIVATION RADIO


Le 14 Janvier 2021 par NO U


Album assez bon, mais je préfere quand même son premier.
Green l'album suivant est tout aussi bien.





Mylene FARMER
LES MOTS


Le 13 Janvier 2021 par VALEK


Mylène FARMER est l’hymne de toute une génération. C’est probablement l’artiste française qui a le mieux réussi sa carrière. Je suis un auditeur occasionnel de la variété française. Je trie énormément se style en choisissant le meilleur. La première fois que j’ai découvert désenchanté elle passait à la radio. J’ai pleuré en pensant au sens des paroles notamment à mon grand-père mort l’année de sa parution







Commentaires :  1 ...<<...<... 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 ...>...>>... 805






1999 - 2021 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod