Recherche avancée       Liste groupes



      
HARD ROCK  |  STUDIO

Commentaires (7)
Questions / Réponses (1 / 1)
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : Scorpions, Orchid, Who Cares, Ghost, Blue Öyster Cult, Judas Priest
- Membre : Rainbow, Tommy Heart , Brian May , California Breed, Whitesnake, The Dead Daisies , Bill Ward , Glenn Hughes , Emerson, Lake & Palmer, Ian Gillan , Uriah Heep, Ted Nugent, Deep Purple, Electric Light Orchestra, Jethro Tull, The Move
- Style + Membre : Kiss, Dio, Ozzy Osbourne , Msg, Tony Iommi
 

 Le Fan-site Le Plus Complet Du Monde (1026)
 Site Officiel (552)
 Heaven & Hell (black Sabbath Feat. Dio) (551)

BLACK SABBATH - Black Sabbath (1970)
Par ERWIN le 28 Avril 2013          Consultée 661 fois

Nous voici face à la première pierre de l’édification de la grande cathédrale du Heavy Metal. Rien qu’à ce titre, l’opus revêt une importance monstre. Le titre d’introduction « Black Sabbath » porte en lui tous les relents qui vont faire la force du Metal lourd : l’angoisse, une forme d’hystérie, la lourdeur pachydermique, la cavalcade effrénée, tout est là, les enfants ! L’harmonica sur « The wizard » provoque un effet étrange, peu avant la bombarde sur « Sleeping village », tout ceci reste du bon gros rock psychédélique. Le riff de « Behind the wall of sleep » sonne comme un MOTORHEAD avant l’heure, mais la ligne de chant est très proche de celle du premier titre. L’ambiance de « NIB » est plus mainstream, avec les « oh yeah ! » d’Ozzy, c’est mignon comme tout ; ah et puis, je confirme, Ozzy est déjà le « Madman ». La mise en place est digne de vieux briscards, et la gratte de Iommi lui assure déjà la parrainage des générations à venir. « Evil woman » a un petit coté moderne indéfinissable, mais ne sera guère plébiscité par la postérité La longue « Warning » est prétexte à une longue séance Jammée, sans réelle consistance. Quand à « Wicked world » elle ne restera pas dans les annales.

Le premier album du Heavy mérite un 5 au niveau de l’importance mais nous devons raison garder et juger la musique à l’aune de sa qualité première, et les compositions de ce premier opus sont sympas mais pas transcendantes excepté l’hymne d’ouverture.
En moyenne, on aboutit à un 4 grâce à l’importance historique.

A lire aussi en HARD ROCK par ERWIN :


SLAYER
Show No Mercy (1983)
Naissance du thrash




DEF LEPPARD
Pyromania (1983)
Classique du hard rock.


Marquez et partagez





 
   PINHEAD

 
   ERWIN
   GEGERS
   MARCO STIVELL
   RED ONE

 
   (5 chroniques)



- Ozzy Osbourne (chant, harmonica)
- Tony Iommi (guitare)
- Geezer Butler (basse)
- Bill Ward (batterie)


1. Black Sabbath
2. The Wizard
3. Behind The Wall Of Sleep
4. N.i.b
5. Evil Woman
6. Sleeping Village
7. The Warning
8. Wicked World



             



1999 - 2018 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod