Recherche avancée       Liste groupes



      
MéTAL EXTRèME ET ALTERNO  |  TRIBUTE

Commentaires (1)
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

1970 Black Sabbath
  Paranoid
1971 Master Of Reality
1972 Black Sabbath Vol. 4
1973 Sabbath Bloody Sabbat...
1975 Sabotage
1976 Technical Ecstasy
1978 Never Say Die!
1980 Heaven And Hell
  Live At Last
  Never Say Die
1981 Mob Rules
1983 Live Evil
  Born Again
1986 Seventh Star
1987 The Eternal Idol
1989 Headless Cross
1990 Tyr
1992 Dehumanizer
  Masters Of Misery - The ...
1994 Cross Purposes
1995 Cross Purposes Live
  Between Heaven And Hell
  Forbidden
1996 The Sabbath Stones
1998 Reunion
1999 The Last Supper
2002 Past Lives
2007 The Dio Years
  Live At Hammersmith Odeo...
2013 13
  Live... Gathered In Thei...
2016 The End
2017 The End
 

- Style : Sleep, Orchid, Ghost, Judas Priest, Scorpions, Blue Öyster Cult, Who Cares
- Membre : Rainbow, Brian May , California Breed, Whitesnake, The Dead Daisies , Bill Ward , Glenn Hughes , Ted Nugent, Emerson, Lake & Palmer, Tommy Heart , Deep Purple, Jethro Tull, The Move , Ian Gillan , Electric Light Orchestra, Uriah Heep
- Style + Membre : Ozzy Osbourne , Msg, Kiss, Tony Iommi , Dio
 

 Le Fan-site Le Plus Complet Du Monde (1749)
 Site Officiel (1773)
 Heaven & Hell (black Sabbath Feat. Dio) (1780)

BLACK SABBATH - Nativity In Black: A Tribute To Black Sabbath (1994)
Par NOSFERATU le 17 Avril 2023          Consultée 753 fois

BLACK SABBATH ou les tables de la loi. Le quatuor anglais a tout inventé : l’attitude, la musique, lourde et goth avant l’heure. Ses descendants sont légion, touchant à tous les courants qui, de loin ou de près, touchent à l’univers du métal, mais pas uniquement. Ainsi, la psyché d’un Ian Curtis (JOY DIVISON) a été aussi bien atteinte par les hommes en noir, un paradoxe quand on sait que les punks de 77 les rejetaient car ses membres cramés du bulbe, à ce moment-là, étaient considérés comme trop 'stadium', trop embougeoisés, trop cocainés. Pourtant, à la base, monseigneur OZZY, le hurleur fou, l’affirmait, lui et ses sbires 'prolos morbides' n’avaient rien à voir avec les hippies, les poseurs pop ou même des formations aussi influentes que LED ZEPPELIN. Ce qui les faisait tripper, c’était les films de la Hammer, l’occultisme (peut-être moins violent que celui pratiqué par les tarés de BLACK WIDOW à la même époque) plus ou moins 'grand guignol' et musicalement le blues. Marier ce dernier, musique du Diable depuis ROBERT JOHNSON, aux bandes sons de films d’horreur, ce fut le pari insensé lancé à la face du monde couvert de fleurs. Un véritable pavé, noir de noir, dans la mare. Avec, en toile de fond, le contexte culturel luciférien de 1969, année horrifique par excellence : les films de Kenneth Anger, la tuerie d’Altamont, la secte meurtrière de Charles MANSON, les quaaludes, Rosemary’s Baby de Polanski, la lecture des oeuvres d’Alister Crowley, l’Eglise de Satan d’Anton La Vey, la revue hermétique Planète.

Quand sort en 1994 cette compilation de plutôt haute volée, tous les genres musicaux du début de ces rugissantes 'nineties' réhabilitent le 'Sab' : le grunge désespéré, le black et le death métal blasphémateurs, les différentes scènes post-hardcore. De NEUROSIS à MAYHEM en passant par SOUNDGARDEN et BOLT TROWER, tous ces 'sauvageons' vouent un culte aux hommes de fer de monseigneur OZZY. Mais, ici, ce sont d’autres acteurs des scènes du métal extrême ou alternatif qui s’attaquent à l’oeuvre désormais primordiale des agités de Birmingham.
Les hardcoreux/doomesques de BIOHAZARD commencent les hostilités par la reprise d’"After Forever". Si l’introduction est quasiment du copier-coller de l’original, l’énergie hardcore à la new-yorkaise modernise rapidement le propos.
Le "Children of the Grave", interprété par les freaks du métal que sont les hallucinés de WHITE ZOMBIE, est un must absolu : samples terribles (fin traumatisante !), collages effrayants, rythmique ultra blindée (à deux minutes, les guitares tuent réellement leur race !), vocaux dingues de Rob ZOMBIE. Un vrai carnage ! Comme si les membres de cette congrégation avaient créé ce titre dantesque. Dans une interview, OZZY apprécie cet hommage fort bien exécuté. Rob et sa bande de cinglés 'dreadlokés' ont su en effet capter l’atmosphère du SAB originel.
Pas tout à fait le cas par contre de l’hymne qu’est "Paranoid" par les techno-thrashers de MEGADETH, le résultat s’avérant plutôt banal.
1000 HOMO DJs relève le niveau par sa relecture industrielle de "Supernaut" : rythmique saccadée et hypnotique, aspect robotique, vocaux filtrés sursaturés de l’autre fanatique de Crowley qu’est Al Jourgensen.
De même, OZZY s’amuse comme un fou avec le trio 'indie métal pop indus' THERAPY ? sur "Iron Man", marqué par des arrangements légèrement post-punk.
CORROSION OF CONFORMITY adapte ses sonorités 'hardcore/stoner' à "Lord of This World".
Nos 'thrashers/death metalleux' de SEPULTURA reprennent l’énorme "Sympton of the Universe" qui était déjà un titre de 'trash métal' avant l’heure (Erwin ne sera pas d’accord, mais ce n’est pas grave!), ajoutant des éléments propres au death avec les 'growls' bestiaux inhérents au genre.
BULLRING DRUMMIES qui joue ensuite "The Wizard" comprenait les membres fondateurs de SABBATH, le bassiste Geezer Butler et le batteur Bill Ward ainsi que le chanteur de JUDAS PRIEST, le 'god of metal' dénommé Rob Halford, le guitariste, féru d’ésotérisme extra-terrestre d'Obsessed/Saint Vitus Scott 'Wino' Weinrich et le guitariste de FIGHT, Brian Tilse. En gros, un super-groupe de dangereux activistes du métal se réunissant spécifiquement pour cet enregistrement. Avec son harmonica planant en intro, un parfum 'stoner/doom' bienvenu entoure cette reprise fort recommandable.

Arrive le rite shamanique qu’est "Sabbath Bloody Sabbath" repris par Bruce DICKINSON, le hurleur d’IRON MAIDEN, et les éphèmères GODSPEED comprenant des militants de la cause 'stoner' dans d’autres formations comme MONSTER MAGNET ou SOLACE. Le morceau est repris à l’ancienne, avec une coloration 'new wave of heavy metal' pas désagréable mais ce genre a déjà vieilli en ce milieu des années quatre-vingt-dix. Et le sympathique Bruce en fait des tonnes sur le fameux passage lourd de lourd du titre en question.
"N.I.B." par UGLY KID JOE qui cartonnait alors à cette époque avec un hit crétin, manque justement de crétinerie. On préfère évidemment dans le registre 'rigolo' la reprise fendarde du combo punk DICKIES de "Paranoid" malheureusement absente sur cette compil. Ici, le groupe reprend platement cette orfèvrerie sans y ajouter la patte amusante qui aurait fait l’affaire.
On attendait trop des fous de FAITH NO MORE. On espérait de cette 'cover' de "War Pigs" extraite d’un concert quelque chose de plus déjantée. Or, elle est un peu trop respectueuse.
Cette accumulation de titres s’achève sur le ténébreux "Black Sabbath" interprété par TYPE O NEGATIVE, sorte de SISTERS OF MERCY du 'gothic/doom/hardcore', dont la discographie s’avère être un peu caricaturale, il faut bien l’admettre. Pourtant, le combo new-yorkais s’en tire réellement bien en ressortant l’état d’esprit du 'sabbath noir' et capturant complètement l’atmosphère horrible dégagée par cette pièce marquante de l’histoire du rock. Notes de piano sépulcrales, vocaux ultra-graves du géant Peter Steele, guitares 'doomesques' de la mort, cavalcades à la FIELDS OF THE NEPHILIM, orgue final transmutent ladite pièce en une véritable cérémonie paienne. Ecoutez-la le soir avant de vous endormir et vous aurez certainement la même vision hallucinante qu’eut Bill Ward (ce qui lui donnera l’idée de créer cet hymne par une nuit de pleine lune de 1969) : une grande forme noire effrayante qui se tiendra au bout de votre lit.

A lire aussi en HARD ROCK par NOSFERATU :


MOTÖRHEAD
Lemmy : The Movie (2010)
Papy rock




MC5
High Time (1971)
Brothers and sisters...


Marquez et partagez





 
   NOSFERATU

 
  N/A



- Biohazard
- White Zombie
- Megadeth
- 10000 Dj Homo
- Ozzy Osbourne Et Therapy ?
- Corrosion Of Conformity
- Sepultura
- Bullring Brummies
- Bruce Dickinson Et Godspeed
- Ugly Kid Joe
- Faith No More
- Type O Negative


1. After Forever
2. Children Of The Grave
3. Paranoid
4. Supernaut
5. Iron Man
6. Lord Of This World
7. Symptom Of The Universe
8. The Wizard
9. Sabbath Bloody Sabbath
10. Nib
11. War Pigs
12. Black Sabbath



             



1999 - 2024 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod