Recherche avancée       Liste groupes



      
MUSIQUE ELECTRONIQUE  |  E.P

Commentaires (2)
L' auteur
Acheter Cet E.P
 


 

- Style : M-ziq, Luke Vibert , Squarepusher, Autechre, Venetian Snares
- Membre : Mike & Rich
- Style + Membre : Caustic Window, Gak, Afx/lfo, Bradley Strider , Power-pill, Polygon Window, The Tuss , Afx
 

 Communauté Aphex Twin (709)
 Label Warp (775)

APHEX TWIN - Come To Daddy (1997)
Par CHIPSTOUILLE le 16 Juillet 2006          Consultée 5204 fois

Après le coup d'éclat du fameux "Richard D. James" album, APHEX TWIN sortit une série d'EP assez conséquente. Deux d'entre eux se dénomment "Come to daddy" et sont aujourd'hui réunis en un seul, éponyme. Le produit final propose trois versions du titre "Come to daddy", qui n'ont strictement rien à voir les unes des autres. La version "papy mix" est certainement le titre le plus marquant de ce double EP, vision indus cauchemardesque à coup d'enfants aux visages d'adultes déformés (le compositeur en personne). Inutile de dire que ce titre complètement malsain vous déloge complètement de l'univers presque innocent du précédent album, cet EP est plus dans l'idée d'...I care because you do, bien que le Richard D. James album y ait laissé quelques traces de folie.

La version "Little Lord Faulteroy mix", est plus calme, même si toute aussi désaxée. On retrouve régulièrement ce genre d'ambiances pré pubères chez Richard D. James, le chant est ici assuré par des voix d'enfants déformées, le côté malsain met plus longtemps à s'installer puisque cette voix se fait peu à peu sadique voir vicieuse. Cette seconde version reste tout de même dans l'ombre du titre "Funny little man", qui joue beaucoup mieux avec les déformations de voix. Le trip bigarré du morceau jongle alors entre les aspects bucoliques et dérangeants dans la déformation du propos insouciant.

Troisième pépite de l'album "Bucephalus Bouncing ball", pousse le coté Drilln'bass (pour les non anglophones, drill signifie perceuse, et ce terme est musicalement parfaitement justifié) du Richard D. James album encore plus loin. Le morceau est essentiellement basé sur des acrobaties rythmiques, les percussions étant formées de rebonds divers. Le titre prend des allures claustrophobiques, puisque l'aspect très rapide des rebonds donne l'impression d'un espace très réduit. Le morceau est tout de même très expérimental, et les mélodies quasi-inexistantes, tout le monde n'appréciera donc pas de la même manière.

Derrière ces trois titres brillants, le reste du double EP suit le mouvement, avec plus ou moins de bonheur. Flim et IZ-US sont deux titres ambiants dans l'esprit des premières créations du compositeur sous son pseudo APHEX TWIN, suffisamment courts pour rester relativement inaperçus, le "mummy mix" de come to daddy reprend l'aspect drill'n bass de l'album précédent, sans en atteindre l'efficacité, l'audace et l'inventivité. Enfin, la nouvelle version de "To cure a weakling Child", ne fait qu'étouffer le titre original sous quelques expérimentations farfelues mais pas forcément judicieuses, on notera tout de même l'apparition d'un instrument qui sera réutilisé avec brio dans le titre Fenix Funk 5 de la série Analord sortie en 2005.

De manière générale, ce double EP propose suffisamment de choses intéressantes pour ne surtout pas rester dans l'oubli. L'ambiance à la fois malsaine et enfantine est réussie, l'audace est toujours au rendez-vous. On pourra d'ailleurs retrouver quelques similitudes avec les univers morbides d'Akira YAMAOKA (l'auteur des musiques et bruitages des jeux vidéo et film Silent Hill) ou d'AUTECHRE (sur l'album Draft 7.3) Le côté très expérimental et bizarre pourra tout de même choquer les plus timides. Ce double EP n'est donc peut-être pas l'oeuvre d'APHEX TWIN à découvrir en priorité, même si je vous encourage très fortement à découvrir le clip de "come to daddy, pappy mix" pour vous faire une meilleure idée de l'ambiance qui règne ici.

I WANT YOUR SOUL
I WANT YOUR SOUL
I WANT YOUR SOUL
(come to daddy)

A lire aussi en MUSIQUE ELECTRONIQUE par CHIPSTOUILLE :


TOTAL ECLIPSE
Delta Aquarids (1995)
Faites-moi confiance, ça va bien se passer




Hitoshi SAKIMOTO
Vagrant Story Ost (2000)
I'm going slightly mad.


Marquez et partagez





 
   CHIPSTOUILLE

 
   SASKATCHEWAN

 
   (2 chroniques)



- Richard D. James (tout)


1. Come To Daddy, Pappy Mix
2. Flim
3. Come To Daddy, Little Lord Faulteroy Mix
4. Bucephalus Bouncing Ball
5. To Cure A Weakling Child, Contour Regard
6. Funny Little Man
7. Come To Daddy, Mummy Mix
8. Iz-us



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod