Recherche avancée       Liste groupes



      
VARIETE FRANCAISE  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 


Joe DASSIN - Joe (1972)
Par ERWIN le 5 Octobre 2017          Consultée 246 fois

Joe DASSIN attaque déjà son sixième opus avec ce sobrement intitulé « Joe ». Il y arbore son fameux costume blanc – idée chourée au King ELVIS et à Tom JONES – et il faut admettre que le chanteur a toujours bien porté cet outfit qui le symbolise encore pour le show biz frenchie. Les générations des années 2010 pourront bien se gausser d'un look aussi passéiste, il n'en demeure pas moins qu'à l'époque, Joe est au sommet de la chanson française. Attention toutefois, nous atteignons là le début du creux de la vague. Mais voyons plutôt de quoi il retourne !

La belle ballade country qu'est « Salut les amoureux » est le sommet de cet album, tellement symbolique du personnage ! Un peu de sentimentalisme ténébreux. Car Joe n'était pas le joyeux luron que la plupart des gens se plaisaient à imaginer. Il était en fait plutôt stressé et torturé, ce qui explique en partie sa très excessive consommation de stupéfiants. Ses rapports avec les femmes, son besoin d'écumer les soirées mondaines, évidemment dans les seventies et ce milieu showbiz, la cocaïne tournait alors dans de grands récipients en verre en libre service. C'était hype de se défoncer les cloisons nasales. Il n'empêche que ce joli titre romantique, reprise du hit de Arlo GUTHRIE « City of New Orleans », est l'un de ses plus beaux.

Puis nous avons « La complainte de l'heure de pointe » qui narre avec un certain humour les vicissitudes de la vie parisienne. Le Kazoo hurle avec stridence et on ne peut s'empêcher de penser à Carlos ou Annie CORDY pour les quadras/quinca. C'est rigolo, mais sans doute aussi moins classique malgré une capacité à rester dans les mémoires.

Attaquons la suite. Nous avons ici une reprise des DOORS... Ne vous emballez pas ! Si vous êtes un peu mélomanes, sans doute savez-vous que Manzarek et Krieger ont refusé de saborder le navire à la mort de Morrison, sinon reportez-vous donc aux superbes chroniques de mon ami Walter Smoke. Les DOORS ont donc survécu quelques temps à leur poête et ont sorti quelques singles dont la version originale de ce.... truc ? « Le moustique » donc... pas grand chose à dire, je ne comprends pas ce qui a pris Joe en cet instant. Et nous voici de plus repartis par instants vers les tréfonds de la variété française avec « C'est ma tournée », du Patrick SEBASTIEN avant l'heure... A nouveau !

Pour le reste : « S'aimer sous la pluie » est certes bien mignonnette, mais les percussions de « Taka takata » me laissent froid, et ces paroles indigentes ne font même pas rire. « Le roi du blues » n'est guère mieux... « Julie julie » achève de me convaincre que nous ne sommes pas en 72 dans la meilleure période de Joe DASSIN. C'est gai oui... mais c'est aussi diablement kitsch. « Louisiana » évoque les grands espaces ricains avec une certaine beauté, la country est d'ailleurs omniprésente comme sur « Ma nana ». « Un peu de paradis » le voit concurrencer Yves DUTEIL sur le mode du gentil troubadour, mais ce pré carré n'est juste pas le sien.

Quelques titres permettent à cette sixième livraison d'éviter la correctionnelle. On garde donc « Salut les amoureux » pour la postérité, le fameux kazoo sur « A Paris à vélo » pour se marrer, mais le reste n'a rien de bien folichon. Une période difficile s'ouvre pour Joe, qui explique aussi les excès à venir du chanteur. En attendant, c'est un 2 bien payé.

A lire aussi en VARIETE FRANCAISE par ERWIN :


Johnny HALLYDAY
Sang Pour Sang (1999)
David pour Johnny

(+ 1 kro-express)



Julien CLERC
Femmes Indiscrétion Blasphème (1983)
Lili !!


Marquez et partagez





 
   ERWIN

 
  N/A



Non disponible


1. Le Moustique
2. Salut Les Amoureux
3. Ma Nana
4. Vaya-na-cumana
5. C'est Ma Tournée
6. S'aimer Sous La Pluie
7. La Complainte De L'heure De Pointe
8. Un Peu De Paradis
9. Louisiana
10. Julia, Julie
11. Le Roi Du Blues
12. Taka Takata



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod