Recherche avancée       Liste groupes



      
VARIETE FRANCAISE  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 


Joe DASSIN - Si Tu T'appelles Mélancolie (1974)
Par ERWIN le 11 Octobre 2017          Consultée 240 fois

Devant le four effectué par son dernier album, le grand Joe a compris qu'il fallait évoluer quelque peu. On commence donc par ne plus prendre les mêmes : exit l'omniprésence de Lemesle et Delanoe, qui ne sont pas sur tous les titres, exit les poses sentimentalo-romantiques, et nous voici désormais au beau milieu des vahinés, perdu dans une végétation luxuriante, en Polynésie. Importante sortie pour l'artiste, qui est plongé dans les affres du stress après de nombreux singles sans succès. Joe DASSIN est aux abois.

Le hit de l'album est « Si tu t'appelles mélancolie », un de ses principaux standards, on l'entend encore régulièrement sur les ondes. Certes, elle est reconnaissable, mais ce n'est pas une des chansons que je préfère de l'artiste même si je la connais depuis toujours. Le flambard provoqué par sa sortie rassure cependant notre chanteur, c'est bon pour son moral ! En revanche, l'autre single de l'album est sa compo « Vade retro », qui est d'une nullité affligeante et ne restera pas dans les mémoires.

Nous avons donc de la reprise comme s'il en pleuvait, c'est même parfois surprenant, on trouve pèle mêle du Billy JOEL avec « Messieurs les jurés », version un peu ralentie de « Travelin prayer », c'est d'ailleurs incomparable tant la vélocité du lutin new yorkais est démente sur ce titre, mais on retrouve tout de même le banjo évoquant la country folk ! « Six jours à la campagne » est une compo de Hoyt AXTON à la douce atmosphère très western, pas mal. La sempiternelle reprise de Gordon LIGHTFOOt est cette fois « Sundown » qui devient « L'amour etc », plutôt sympa. Nous avons aussi un titre de la MOELLER PARKER REUNION avec « Marie-Madeleine ». Tout ceci se situe dans une veine countrysante plutôt discrète et finalement peu mémorable.

Cyril Assous est un nouveau venu dans l'entourage du chanteur, il propose deux chansons très variétés « Entre deux adieux », et « je te crois », qui le voit emprunter à Yves DUTEIL son rythme de diction. Tout ça n'est guère folichon. La larmoyante « Ma dernière chanson pour toi » ne me plaît guère, à mon sens, Joe n'était pas fait pour ces ambiances trop tristounettes. « Le service militaire» est une ode à la gloire de la conscription nationale... C'est très pompier et horriblement kitsch. « Annie de l'année dernière » est un brin plus remarquable avec son ambiance exotique mais ce créneau étant déjà occupé par d'autres... Mais on est au moins en adéquation avec la pochette de l'album. Enfin, « Ce n'est rien que du vent » propose une jolie guitare électrique qui soutient la voix de Joe. Avec un peu plus de couilles, le titre aurait pu rester dans les mémoires, mais Joe n'est pas fait pour l'agressivité non plus, cette ballade aurait pourtant pu être crépusculaire.

Clairement pas un album d'exception ! Mais pour le moins,le plus français des américains a retrouvé grâce à « Si tu t'appelles mélancolie » le sommet des hit parades, et tel était son but avoué. Sa carrière peut donc se poursuivre dans un certain confort. Comme vous allez le voir, nous sommes prêts de toucher au sublime... Mais pas avec cette cuvée 74 à éviter.

A lire aussi en VARIETE FRANCAISE par ERWIN :


Liane FOLY
Le Goût Du Désir (2008)
Beaucoup de goût... Quant au désir ...




Joe DASSIN
Les Deux Mondes (1967)
Françamérique


Marquez et partagez





 
   ERWIN

 
  N/A



Non disponible


1. Vade Retro
2. Si Tu T'appelles Mélancolie
3. Messieurs Les Jurés
4. Six Jours à La Campagne
5. L'amour
6. Entre Deux Adieux
7. Le Service Militaire
8. Annie De L'année Dernière
9. Marie-madeleine
10. Ce N'est Rien Que Du Vent
11. Je Te Crois
12. Ma Dernière Chanson Pour Toi



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod