Recherche avancée       Liste groupes



      
HIGELINESQUE  |  LIVE

L' auteur
Acheter Cet Album
 



Jacques HIGELIN - En Plein Bataclan (2007)
Par RAMON PEREZ le 18 Novembre 2018          Consultée 1095 fois

Retour de flamme pour HIGELIN à la suite d’Amor Doloroso. Ses concerts sont courus, notamment par une nouvelle génération curieuse de découvrir en vrai la bête de scène décrite par les parents. Evidemment la maison de disque n’attend pas que le fer refroidisse et sort très vite le témoignage de cette tournée. Capté en octobre, le live est publié en décembre, sous forme de disque et, dans une version complète, de dvd. Plus d’une heure de différence entre les deux. Le disque a coupé la plupart des interventions du chanteur, en particulier l’improbable moment où, à la toute fin du concert, il demande au public l’aimable autorisation de quitter la scène pour de bon, avant de discourir pendant cinq minutes sur sa philosophie. En gros vivre pour l’amour plutôt que pour l’argent (toute référence à un certain Nicolas S. récemment promu n’étant évidemment pas à exclure).

Est aussi coupée la petite respiration de « La fille au cœur d’acier » et une version de plus de 12 minutes de « Champagne », où le groupe se met au diapason d’un frontman se laissant alors porter par son inspiration. Mais c’est surtout le quasi-final de plus de 23 minutes sur « Tête en l’air », servant de base à la présentation de toute l’équipe et de prétexte à de multiples improvisations, qui justifie la vision de ce DVD. D’autant qu’ARTHUR H et IZIA s’invitent sur scène pour un moment de partage touchant avec leur père. Arthur se met au piano, tandis qu’IZIA impressionne déjà en quelques paroles (elle a 17 ans, nous sommes deux ans avant son premier album). A noter enfin en bonus du dvd un film de plus d’une heure montrant, sans voix off ni interviews, les répétitions et quelques moments particuliers du premier passage d’HIGELIN au Bataclan, six mois avant la performance du jour. On constate notamment qu’au début de la tournée, le spectacle commençait par « Le minimum ».

Cette fois-ci, c’est par une entrée directe des plus rocks que tout commence. « Je veux cette fille » met de suite dans l’ambiance du soir, avec le côté rockab amené par la contrebasse de Brad Scott et le côté très électrique de Yan Péchin. Ce dernier, connu pour avoir longtemps accompagné BASHUNG, mais aussi THIEFAINE ou Brigitte FONTAINE est un pur maître de la fée. L’ampérage qu’il transmet est impressionnant, d’autant qu’il est le seul à être électrifié. Il joue de sa guitare comme un peintre compose, à l’aise dans le détail, l’ornementation et le solo. C’est clairement lui qui amène le côté très rock de ce disque. Il brille dans ce groupe assez varié, où il y a une vraie place pour l’interculturel (le contrebassiste est anglais, ce qui est assez cocasse lorsqu'il fait le choriste) et surtout l’intergénérationnel. Trois générations se parlent sur scène. Celle d'HIGELIN et Mahut, qui ont largement passé la soixantaine, celle des autres musiciens qui sont davantage dans la quarantaine (les deux susnommés ainsi que Christopher Board, incontournable des claviers), à l’exception du batteur qui est beaucoup plus jeune.

D'âge, il en est beaucoup question durant ce set, capté au soir des 67 ans du chanteur. Celui-ci s’en amuse pas mal, riant de pouvoir encore s’asseoir sur son piano. Si on est bien obligé de constater parfois que le temps a passé, par exemple sur « Denise » où il manque de souffle, on ne peut que s’incliner devant cet homme qui donne tout, depuis le bout de son Steinway ou du bord de la scène, guitare à la main. Au point d’être déjà en nage au quatrième morceau. Capable d’être très intense mais aussi de prendre son temps, d’échanger avec un public qui rit beaucoup. Le concert est construit en trois parties, principalement autour des chansons du dernier album (7 sur 11 sont présentes ici). Le reste est issu de la période BBH-Champagne (sauf « Tombé du ciel »). Un choix qui n’est pas pour me déplaire. Le début fait s’enchaîner des titres plutôt courts, aux ambiances variées. « Lettre à la p'tite amie » prend une tournure assez désabusée, « Prise de bec » bagarreuse, « Ice Dream » rêveuse. Sur le DVD tous ces morceaux sont reliés par une histoire improvisée au fur et à mesure par notre Jacquot. C’est au moment où il arrête cela que la seconde partie démarre. La plus intense, le vrai cœur du show. Une version exceptionnelle de « Cigarette », orageuse à souhait, enchaînée avec le rêche « Crocodail » offre 20 minutes de déluge électrique et percussif que seul le live peut produire. Un ou deux titres pour se poser puis le groupe remet ça avec « Queue de paon », lui aussi tellement intense qu’il n’a aucun mal à nous transporter dans un autre monde.

Après cela, HIGELIN sort changer de chemise avant de revenir pour une heure de rappels. Dans cette partie le chanteur s’ouvre davantage et se lance dans de nombreuses impros. Malheureusement on ne l’entend pas sur le disque qui garde, dans un final manquant fatalement un peu de peps, les titres les plus sages. Le morceau de bravoure textuel « L’hiver au lit à Liverpool » (dont l’auteur est très fier), le très personnel « J’t’aime telle » et l’incontournable « Pars », judicieusement placé en clôture de la soirée. Une soirée généreuse, une soirée de voyage, où les émotions se rentrent dedans et éclatent de partout dans la promiscuité du Bataclan. De belles retrouvailles, quoi que peut-être un peu sobres, confirmant s’il le fallait à quel point c’est avec l’énergie du public que cet artiste peut donner le meilleur de lui-même. Ça vaut bien quatre étoiles, moins une pour le charcutage du disque.

A lire aussi en ROCK par RAMON PEREZ :


Jacques HIGELIN
Irradie (1975)
Rock the casbah.




NO ONE IS INNOCENT
Ennemis (2021)
Eloge de l'agressivité


Marquez et partagez





 
   RAMON PEREZ

 
  N/A



- Jacques Higelin (chant, piano, guitare)
- Dominique Mahut (percussions)
- Romain Métra (batterie)
- Yan Péchin (guitares)
- Brad Scott (contrebasse)
- Christopher Board (claviers)


- cd
1. Je Veux Cette Fille
2. Ice Dream
3. Tombé Du Ciel
4. Prise De Bec
5. Lettre A La Petite Amie De L’ennemi N°1
6. Denise
7. Cigarette
8. Crocodail
9. Ici C’est L’enfer
10. Queue De Paon
11. L’hiver Au Lit A Liverpool
12. J’taime Telle
13. Pars

- dvd
1. Je Veux Cette Fille
2. Ice Dream
3. Tombé Du Ciel
4. Prise De Bec
5. Lettre A La Petite Amie De L’ennemi N°1
6. Denise
7. Cigarette
8. Crocodail
9. La Fille Au Cœur D’acier
10. Ici C’est L’enfer
11. Queue De Paon
12. L’hiver Au Lit A Liverpool
13. J’taime Telle
14. Champagne
15. Tête En L’air
16. Pars



             



1999 - 2022 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod