Recherche avancée       Liste groupes



      
VARIETE INTERNATIONALE  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 



SHAKIRA - Peligro (1993)
Par MARCO STIVELL le 19 Juillet 2019          Consultée 288 fois

On change d'équipe et on recommence ! Après un Magia hésitant entre années 80 et 90, musique dance et slows sucrés tout aussi adolescents, Peligro continue dans cette voie et sans marquer davantage... pas moins, non plus !

"Eres" porte les couleurs du piano digital en vogue, dont on retrouve les effluves pour la plupart des chansons commencées, dès l'introduction : idem sur "Quince Años", "Eterno Amor", "Este Amor Es lo Más Bello Del Mondo". La puberté et les petits copains sont à l'honneur dans les thématiques proposées, on s'en doute, mais SHAKIRA les chante bien, que ce soit avec conviction ou non. Sa voix mûrit peu à peu, on devine mieux sa particularité.

Déjà qu'un slow comme "Eterno Amor" est vachement sympathique, plus que la moyenne de ce disque, notre Colombienne favorite porte la mélodie comme il faut ; elle a du talent, c'est indéniable ! Et puis, aux guitares, Ernesto "Teto" Ocampo fait chanter son solo en même temps que la chanteuse, un boulot formidable.

Enregistré avec des musiciens différents par rapport au premier, ce disque n'en est pas moins probant dans le sens où, malgré des marques de style/production étouffantes, le potentiel est là, dans les entrées d'instruments rock au moment où SHAKIRA s'apprête à entonner le refrain de "Eres". Derrière l'aspect gentil, il y a du mordant, et de la part de l'artiste, une volonté d'aller plus loin, même au travers de chansons simples.

Un titre comme "Peligro", ambiance dancefloor/soirée entre amis, parvient à être rigolo quand même dans son côté musique de film d'action, funk à souhait. Origines latines obligent, "1968" lorgne du côté de SANTANA ; même si on est loin du Summer of Love et de Woodstock, la fiesta de choeurs africains et de percussions (congas, timbales) rend le morceau appréciable.

Les mêmes qualités pourraient faire de "Brujeria" un effort autant réussi, mais le refrain est trop médiocre. Peligro est aussi le disque de SHAKIRA qui contient le plus de saxophone, entre solos fiévreux et langoureux comme sur la ballade mignonne "Tú Serás la Historia de Mi Vida", seul titre qui connait le succès.

À l'instar de l'album précédent, il faut compter sur l'identité rock voire folk de la chanteuse pour atteindre le meilleur. "Quince Años" est réellement chouette, sucrerie agrémentée de basse chaleureuse, de descentes de toms et de flûtes de pan au synthé (tellement d'époque !). Dans une verve plus rock, batterie bavarde et guitares incisives comprises, "Controlas Mi Destino" est, tel "Cazador de Amor" sur Magia, une perle. SHAKIRA, 16 ans, avec ses intonations sensuelles et matures, nous émerveille, rien de moins, les choeurs et claps sont très convaincants... Ce titre, en style et qualité, préfigure l'excellence de l'album suivant.

En fait, tout est fait pour que ça marche, une chanteuse prometteuse, un bon calibrage des chansons, un soutien infaillible des médias, la bénédiction d'un certain Ricky MARTIN qui vote pour SHAKIRA et la chanson "Eres" lors du fameux tremplin de Viña del Mar, au Chili. Toutefois, en 1993/94, mise en standby est le mot d'ordre, la faute à la principale intéressée qui n'aime pas son deuxième album !

Peligro a beau être mieux reçu que Magia par la critique musicale en Colombie, SHAKIRA en est toujours au stade d'albums qu'elle considère comme non personnels, plutôt promotionnels. Sauf qu'elle n'en fait aucune promotion! Résultat des courses, le succès n'est pas au rendez-vous, pas de ce côté-là. La chanteuse finalise ses études secondaires et sa carrière devient hésitante. Sa maison de disques Sony ne tarde pas à hausser le ton...

A lire aussi en VARIETE INTERNATIONALE par MARCO STIVELL :


ZUCCHERO
Blue's (1987)
Tubes, invités prestigieux et Miles Davis.




Gilles SERVAT
L'albatros Fou (avec Triskell) (1990)
Magnifique album de pop celtique


Marquez et partagez





 
   MARCO STIVELL

 
  N/A



- Shakira (chant)
- Eduardo Paz, Rodrigo Muñoz (arrangements)
- Ernesto 'teto' Ocampo (guitares)
- Adolfo Concha (programmation batterie)
- Willie Salcedo (percussions, choeurs)
- Juanito Benavidez (saxophone)
- Mauricio Jaramillo (saxophone ténor)
- Antonio 'pollo' Burbano (saxophone soprano)
- Elsa Riberos, Alexandra Villar (choeurs)
- Pilar 'pili' Mejía, Mauricio Nieto (choeurs)
- Ernesto Baraya (choeurs)


1. Eres
2. Ultimo Momento
3. Tú Serás La Historia De Mi Vida
4. Peligro
5. Quince Años
6. Brujeria
7. Eterno Amor
8. Controlas Mi Destino
9. Este Amor Es Lo Mas Bello Del Mundo
10. 1968



             



1999 - 2019 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod