Recherche avancée       Liste groupes



      
VARIETE INTERNATIONALE  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 



SHAKIRA - Pies Descalzos (1995)
Par MARCO STIVELL le 6 Août 2019          Consultée 410 fois

Pies Descalzos ("pieds nus"), l'album de la dernière chance ! Si celui-ci ne marche pas, SHAKIRA peut mettre un terme à sa carrière musicale. À l'époque, elle finit ses études secondaires et a autre chose en tête, mais au moins, elle se donne le temps, une chose bénéfique. Toutes ses nouvelles chansons, elle les co-écrit seule avec son producteur Luis Fernando Ochoa, rappelant ainsi que pendant ce temps, à Veracr... en Californie, un autre tandem mené par sa partie féminine fait un malheur dans le monde. Parmi les musiciens, l'excellent guitariste Sergio Solano présent sur Magia en 1991 fait son retour, aux côtés d'Ochoa, de Jose Garcia (un homonyme, sans doute) à la basse, du batteur Gonzo Vasquez...

Sony Music, malgré le succès du premier clip "¿Dónde Estás Corazón?", prévoit un maigre rendement pour les ventes de l'album Pies Descalzos, et finalement, c'est une bombe en Amérique du Sud ! 5 millions d'exemplaires avec une majorité de Colombie et de Brésil (un cinquième de ce nombre chacun), ensuite Argentine (double platine), Venezuela, Pérou, Chili, Equateur, Mexique et autres pays d'Amérique Centrale (platine, tous), les Etats-Unis de façon plus timide, et en Europe, l'Espagne et l'Allemagne où le disque rentre dans les classements. Six chansons se retrouvent dans le top 20 des Latin charts à leur sortie en single, sans parler des clips dont la TV fait bombance.

Il est certain que SHAKIRA elle-même, sans parler de musique, est un vecteur d'intérêt difficile à contourner. Elle a 18 ans et use du meilleur look de sa carrière, entre l'adolescente et la femme adulte, jeans ou robes d'été, cheveux noirs ondulés sur "Estoy Aquí" et ensuite soumis simplement au fer à lisser. Les chansons reprennent les thématiques amoureuses, naturellement mais avec plus de panache, d'innocence mêlée de spleen ayant gagné en maturité dans la façon de le formuler. Un savoureux cocktail de fraîcheur et d'élégance qui convient non seulement à l'âge mais aussi à la période musicale : ces années 90 tant décriées sont loin d'être les plus critiquables en la matière.

SHAKIRA est une chanteuse pop-rock, folk aussi, qui assume totalement ses origines. Voilà pourquoi on se retrouve avec des titres sacrément bien balancés, calibrés sans l'être trop d'un point de vue sonore (il y a une touche artisanale notamment dans les moments les plus calmes), mais pour une écriture impeccable. "Pies Descalzos, Sueños Blancos" est une forme d'analyse sociologique, avec "Se Quiere, Se Mata" (chanson sur... l'avortement !) les deux seuls textes à s'écarter de la romance ado qui prédomine.

Forcément, on garde un peu de la dance-music des débuts de la décennie et des premiers albums de la Colombienne sur deux ou trois morceaux, mais ces rythmes programmés-là n'ont rien à voir avec le dancefloor, les paillettes et l'ecstasy. C'est pour cela que le remix de "Estoy Aquí" est à oublier, car il est totalement "in", lui par contre, loin de la chanson qui ouvre l'album avec ses grands accords folk, sa mélodie simple et caressante, comme la voix de la belle, qui s'ancre en tête même ensuite sur un ton plus dansant, groovy, sans que le travail sur la guitare, les choeurs et le chant paie moins. En fait, il n'y aurait même pas eu besoin de ce côté branché, mais rien, ni même le featuring avec le reggaeman Howard GLASFORD ne peut enlever de sa qualité à "Un Poco de Amor".

Sur un mode californien, "¿Dónde Estás Corazón?" et "Pies Descalzos, Sueños Blancos" reprennent, comme "Estoy Aquí", l'effet d'un chant bavard quand il n'est pas plaintif, et on s'en délecte. Par sa seule voix, SHAKIRA est craquante, fait des "Ay! Ay! Ay!" qui n'ont rien de vulgaire et d'autres effets soit gutturaux, soit en voix de tête à sa façon, suffisamment forte pour nous donner le sourire. Ce ne sont pas toutes les chanteuses, même pas Alanis, qui donnent une telle singularité à un titre comme "Vuelve", un de mes tous favoris d'elle, pop-folk mordante et sexy en diable ! Sûr que ça a dû plaire à Sheryl CROW, tant ça lui ressemble à elle aussi.

La machinerie est bien huilée, on sort l'accordéon de poche sur "Se Quiere, Se Mata", les choeurs gospel sur "¿Dónde Estás Corazón?", les riffs blues et l'orgue Hammond sur "Vuelve", la basse mélodique et les guitares printanières sur le très mignon slow-bossa "Antologia"... Autre ballade bien écrite, "Quiero" et ses nappes de synthé, à peine effleurées par SHAKIRA, sont ponctuées par l'utilisation d'un harmonica, idée de Luis Fernando Ochoa, de quoi renforcer la couleur folk.

Difficile de ne pas fondre à l'écoute de "Te Espero Sentada", moitié bossa, moitié pop-jazz avec une trompette bouchée affûtée et exquise. De la contemplative "Pienso en Ti", plus loin que jamais du dancefloor et des scènes à chorégraphies explosives, avec ses silences, ses nappes et ses guitares western à souhait. Ces chansons-là vont, contre toutes attentes, si bien à une SHAKIRA rockeuse ou pas loin de l'être ! Un ensemble chaleureux, éclatant, qui m'éclate moi en tout cas, avec son esprit plage et série romantique à la fois - dans le bon sens du terme -, appel à la nostalgie, so nineties...

1995, année de Jagged Little Pill et de Pies Descalzos, albums essentiels de deux jeunes chanteuses américaines. Au Nord, Alanis MORISSETTE ; au Sud, SHAKIRA. Le premier reste en tête forcément pour son approche plus personnelle et a connu directement le succès international, annonçant un retrait progressif d'Alanis dans les médias mais aussi une carrière artistique plus ou moins égale avec les années. Pies Descalzos est différent, un joli coup de maître qui trouvera rarement son pareil dans la carrière de SHAKIRA en dehors de l'album suivant, et tout en lui permettant à elle de grimper les échelons de la gloire pour longtemps. Cela vaut bien un 5/5, non pas de chef d'oeuvre (encore que certains titres s'en rapprochent) mais de meilleur album !

A lire aussi en VARIETE INTERNATIONALE par MARCO STIVELL :


ZUCCHERO
Oro, Incenso & Birra (1989)
Ex-plus grosse vente d'italie et orgasme musical




Elton JOHN
Songs From The West Coast (2001)
L'une des meilleures productions récentes d'Elton


Marquez et partagez





 
   MARCO STIVELL

 
  N/A



- Shakira (chant)
- Luis Fernando Ochoa (guitares, claviers, harmonica, percus)
- Gonzo Vasquez (programmations, batterie, percussions, choeu)
- Italo Lamboglia (batterie)
- Jose Garcia (basse)
- Sergio Solano (guitares)
- Camillo Montilla (piano)
- Eusebio Valderrama (trompette)
- Alejandro Gomez (harmonica)
- Samuel Torres (percussions)
- Jose Gaviria, Andrea Piñeros (choeurs)


1. Estoy Aquí
2. Antologia
3. Un Poco De Amor
4. Quiero
5. Te Necessito
6. Vuelve
7. Te Espero Sentada
8. Pies Descalzos, Sueños Blancos
9. Pienso En Ti
10. ¿dónde Estás Corazón?
11. Se Quiere, Se Mata



             



1999 - 2019 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod