Recherche avancée       Liste groupes



      
CHANSON CELTIQUE  |  LIVE

L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : Tri Yann, Denez Prigent , Dan Ar Braz , Dom Duff, Glenmor
- Membre : René Werneer

Gilles SERVAT - Live 98 - Touche Pas à La Blanche Hermine (1998)
Par MARCO STIVELL le 12 Octobre 2014          Consultée 986 fois

Le dernier album de Gilles SERVAT a reçu un très bon accueil critique et public, il convenait de célébrer ce retour au devant de la scène par une tournée et un souvenir digne de ce nom. Touche Pas à la Blanche Hermine est le second disque live de l'artiste, capté au Centre Culturel Athéna d'Auray près de Vannes ; «au pays», donc. C'est l'une des nombreuses différences fondamentales avec le premier live de 1981. On peut aussi parler du support, le CD par rapport au vinyle, offrant un concert de plus d'une heure pour quarante minutes seulement auparavant. À noter encore qu'il n'y a qu'une seule chanson en commun pour les deux («L'Hirondelle»).

C'est surtout du côté des musiciens que le décalage est impressionnant : en 1981, Gilles SERVAT n'était accompagné que de trois musiciens à l'empreinte jazz-progressif, alors qu'ici il est entouré d'une véritable formation pop-rock celtique, avec rythmique, violon, cornemuse, accordéon, et pour tout cela, rien moins que des pointures telles que Donal Lunny, Mairtin O'Connor, sans oublier le bagad de Lokoal Mendon sur un titre... Il est indéniable qu'un témoignage de la sorte manquait !

SERVAT chante aussi bien que sur ses albums studio les plus récents, usant de nuances sans jamais tomber dans l'excès. Il est accompagné par des musiciens qui savent se placer, mention spéciale aux Irlandais. Cette qualité est reliée à un lot de chansons diversifié, mêlant up-tempos et ballades, faisant naturellement la part belle aux albums récents et qui sont tous plus ou moins représentés (un seul titre pour A-Raok Mont Kuit, quatre pour L'Albatros Fou). Dans ce qui les précède historiquement, on note en particulier «L'Hirondelle», dont l'arrangement originel est complètement modifié. Les instruments celtes jouent un reel lent, l'accordéon se distingue en particulier.

Ce goût pour le réarrangement se retrouve sur les morceaux de L'Albatros Fou. «Yawankiz Ma Bro» (chanté en choeur avec le public) et «La Route de Kemper» sont légèrement accélérés et plus conviviaux. Changement mineur comparé au «Moulin de Guérande», dont le phrasé de clavier originel étant joué par la mandoline et la réalisation retrouvant de ce fait un son nettement plus acoustique. Comme toujours pour le SERVAT live, une grande part est laissée aux musiciens, comme la festive «Irish Suite» instrumentale et la magnifique «Sur les Quais de Dublin» où l'on rêve jusque sur le splendide point d'orgue final.

La sobriété du début de «Kan Bale Nevenoe» est contrebalancée par l'arrivée du bagad, avec un parfum mystique. En revanche, «Le Pays», loin d'être la meilleure de son auteur et malgré le jeu des musiciens, semble toujours un peu redondante. Ronnie Drew des Dubliners est présent pour deux chansons, dont une reprise dynamique de «La Quinta Brigada», protest-song de Christy Moore.

Sur le même ton contestataire, voilà qu'arrive le clou du spectacle, le final. «Touche Pas à la Blanche Hermine» est un manifeste de l'artiste à l'encontre de l'extrême-droite française qui emploie sans vergogne et donc souille sa «Blanche Hermine», à défaut de l'avoir comprise. Vitriol dosé, ce morceau à base de «qui-veut-démarrer» (faux départs en version musicale) débouche sur le classique du chanteur, «La Blanche Hermine», redécoré à l'irlandaise. Un enchaînement fiévreux et magistral... Bien entendu, un concert de cette trempe se termine en tête à tête avec le public sur «Je vous emporte dans mon coeur», réarrangée en ballade exotique, somptueuse.

Grâce à un choix de chansons judicieux en majorité et une interprétation sans faille, il va de soi que ce concert est un indispensable pour tout amateur de l'artiste, de chanson bretonne-celtique même.

A lire aussi en VARIETE INTERNATIONALE par MARCO STIVELL :


Phil COLLINS
Tarzan (1999)
Phil bosse pour disney, tant mieux




Peter GABRIEL
Us (1992)
Le plus intimiste

(+ 1 kro-express)

Marquez et partagez





 
   MARCO STIVELL

 
  N/A



- Gilles Servat (chant, guitare acoustique)
- Ronnie Drew (chant)
- Donal Lunny (guitare, bodhran)
- Philippe Bizais (claviers)
- Christian Lemaître (violon)
- John Mc Sherry (uilleann pipes)
- Mairtin O'connor (accordéon)
- Nicolas Quemener (guitare, flûte)
- Hilaire Rama (basse)
- Stéphane Sotin (batterie, percussions)
- Le Bagad Lokoal-mendon


1. La Route De Kemper
2. L'hirondelle
3. Le Moulin De Guérande
4. Yawankiz Ma Bro
5. La Maison D'irlande
6. Vieille Ville De Merde
7. La Quinta Brigada
8. Sur Les Quais De Dublin
9. Irish Suite
10. Le Pays
11. Kan Bale Nevenoe
12. Touche Pas à La Blanche Hermine
13. La Blanche Hermine
14. Je Vous Emporte Dans Mon Cœur



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod