Recherche avancée       Liste groupes



      
HARD ROCK  |  STUDIO

Commentaires (2)
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

1978 Van Halen
1979 Van Halen Ii
1980 Women And Children Fi...
1981 Fair Warning
1982 Diver Down
1984 1984
1986 5150
1988 Ou812
1991 For Unlawful Carnal K...
1993 Live: Right Here, Right ...
1995 Balance
1998 Iii
2004 The Best Of Both Worlds
2012 A Different Kind Of T...
 

- Style : Bon Jovi
- Style + Membre : Chickenfoot, Montrose
 

 Site Officiel (479)

VAN HALEN - F.u.c.k. (1991)
Par ERWIN le 3 Décembre 2020          Consultée 453 fois

le moins que l'on puisse dire, c'est que le rebond opéré par VAN HALEN est contrôlé, réussi : la plupart des anciens fans ont suivi le mouvement et alors que David Lee ROTH commence à faiblir, la bande à Eddie semble plus capable que jamais de pondre des numéros un du billboard comme autant de perles. Je ne vous fais pas languir, c'est donc aussi le cas de ce For Unlawful Carnal Knowledge. Un fantasme potache de Sammy que d'appeler son album FUCK, l'humour californien sans doute. Nous assistons qui plus est au grand retour de Ted Templeman derrière la console, tout est en place pour un nouveau succès.

Trois singles sortent de cet écrin de choix : Eddie a troqué sa Frankestrat - un drame ! - pour la Music man à son nom pour "Poundcake", son intro à la perceuse et son ambiance arena rock. Bon, le refrain se retient et l'ensemble a une bonne tête. "Top Of The World" date des sessions de 1984 et craque le top 30, un résultat médiocre pour un titre moyen mais un refrain qui se chante à nouveau pas mal. Un piano embraye enfin "Right Now" et on entre à nouveau de plein pied dans le monde de l'AOR, TOTO ou REO SPEEDWAGON ne sont pas si loin, voyez donc ce refrain construit pour plaire au plus grand nombre. C'est efficace et vraiment mémorable. Les lyrics sont d'ailleurs dynamiques et ont servi lors de moults carrières présidentielles US, McCain, Bush et Trump en tête ! Gloups que du républicain, mais à retenir !

Seul le dernier single est un vrai classique, et de fait c'est l'album entier qui aura du succès : on aime ainsi le boulot permanent d'Eddie sur "Man On A Mission", où le génial guitariste ne s'en laisse aucunement compter. "In'n'out" est toujours drivé par cette gratte intenable, Eddie y est sur un nuage de bout en bout. Un bon gros hard rock'n'roll qui tache avec Sammy qui tient bien la barre et un refrain remarquablement asséné. On reste sur des données bien métalliques avec "Judgement Day" qui rappelle certains élans du passé genre "Atomic Punk" avec une tranche de pop sur le refrain. De la bonne came ! C'est toujours la fête de la six cordes avec "The Dream Is Over", car même si le titre est moyen, il bénéficie de l'incroyable constance de sa guitare rouge et blanche.

Je suis moins fan des morceaux restants. Ainsi, si on reconnaît les principaux ingrédients sur "Runaround", couplet, refrain, chorus, bridge, tout est en bon ordre, il y a toutefois comme du fonctionnariat dans l'air, tout ça manque de fond, et le fun, qualité primordiale du groupe, est absent ! La gratte est nucléaire et la batterie délirante quand attaque "Pleasure Dome", mais la chanson se laisse mal apprivoiser, la mélodie ne se chante pas vraiment, et Sammy manque sans doute un peu de charisme sur celle-là ! Enfin, "Spanked" me séduit peu avec son énorme basse. Eddie y est presque absent, sauf sur les choeurs aériens. Il reste à évoquer le chti instrumental "316" écrit par Eddie pour son petit Wolfgang, né un 16 mars, mignonnet mais sans fioritures.

On reste dans la droite lignée des deux précédents opus, avec plus de gratte et un synthé cette fois inexistant. L'album truste comme à l'accoutumée la première place du billboard. Peu de groupes peuvent se targuer d'en avoir fait autant en si peu de livraisons, mais VAN HALEN n'est clairement pas un groupe comme les autres : la présence d'Eddie est lumineuse, un enrichissement permanent, une constante de qualité, sans oublier une section rythmique parmi les meilleures, très sous estimée, et un frontman excellent et professionnel. Forcément difficile de se planter avec pareil aréopage. Je reste sur un trois équilibré.

A lire aussi en HARD ROCK par ERWIN :


UFO
Lights Out (1977)
Vous allez l'adorer

(+ 1 kro-express)



Devin TOWNSEND
Epicloud (2012)
Nuage cosmique

(+ 2 kros-express)

Marquez et partagez





 
   ERWIN

 
  N/A



- Sammy Hagar (chant)
- Michael Anthony (basse)
- Edward Van Halen (guitares-claviers)
- Alex Van Halen (batterie)


1. Poundcake
2. Judgement Day
3. Spanked
4. Runaround
5. Pleasure Dome 
6. In'n'out
7. Man On A Mission
8. The Dream Is Over
9. Right Now
10. 316
11. Top Of The World



             



1999 - 2021 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod