Recherche avancée       Liste groupes



      
POP-GLAM  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

- Style : Suede
- Style + Membre : The Smiths

MORRISSEY - Your Arsenal (1992)
Par RICHARD le 16 Avril 2022          Consultée 367 fois

La décennie 1987-1997 a été pour MORRISSEY une décennie riche à tout point de vue. Il n'y a effectivement quasiment pas eu un seul temps mort pour l'Anglais. La sortie d'albums, les tournées euphoriques, les polémiques vivaces ont alterné, voire cohabité en cette précieuse époque. En 1992, le Mancunien peut enfin être rassuré. Lui qui souvent exhorte ses fans en mode Drama Queen en concert de ne pas l'oublier, c'est chose faite. Après la sortie de Kill Uncle, il est allé défendre sur scène cet album toute l'année 1991 et, que ce soit en Europe, au Japon ou aux États-Unis, l'accueil a souvent été triomphal. Il suffit de voir ainsi sur la toile le concert donné à Dallas en juin de cette année pour se rendre compte que le MOZ déchaîne les passions. L'ancien leader des SMITHS a réussi à faire entendre sa propre voix. Il semble même être enfin lui-même et ne compte pas assurément s'arrêter en si bon chemin.

Il faut dire qu'il a mis en peu de temps pas mal d'atouts dans sa poche. Il commence ainsi par s'entourer d'un véritable groupe soudé et plutôt talentueux, quoi qu'en pensent certains smithsorigides (pléonasme?). Ce quatuor qui l'épaule sur scène depuis 1991 et que l'on retrouve sur Your Arsenal permet également à MORRISSEY de conforter sa passion fantasmée d'une Amérique des années 50. James Dean, si tu nous lis. Il apporte une identité très rockabilly façon STRAY CATS ou Jesse GARON, c'est selon. MOMO voit dorénavant les choses en grand. Pour produire cet album et lui insuffler une solide ligne directrice, il fait appel à Mick RONSON, ni plus ni moins. Grand fan de BOWIE jusqu'à sa brouille amère et définitive en 1996, MORRISSEY en travaillant avec le guitariste des SPIDERS FROM MARS réalise sans doute un de ses rêves les plus chers. Your Arsenal débarque avec cette évidente envie d'en découdre en juillet. La Grande Gueule va encore frapper !

L'introductif "You're Gonna Need Someone on Your Side" pose à lui seul les bases. L'Anglais sera rock et l'enfant du glam revisité à la sauce nineties. Même si le morceau a été composé par Mark E. Nevin (le compositeur de "Kill Uncle"), il dévoile sans conteste la nouvelle direction désirée par MORRISSEY. L'attaque est frontale, la rythmique endiablée et les guitares tranchantes. On semble bien loin de la délicatesse revendiquée par son ancien groupe mais il fait sciemment table-rase de son propre passé. Un exemple ? Le superbe "Tomorrow" qui claque par sa puissance (clip tourné dans le vieux Nice). Sa voix distributrice de frissons n'a jamais aussi bien exprimé la douleur du doute à travers cette cavalcade sonore qui se termine sur de simples notes de piano. Si l'électricité nouvelle décennie est de sortie, le chanteur n'en oublie pas pour autant ses premiers émois musicaux d'adolescent.

Il est évident qu'avec la présence de RONSON, Your Arsenal ne pouvait que par moments sentir bon les effluves glam. L'énergique et toutes guitares dehors "Glamorous Glue" est ainsi un clin d’œil narquois au "Jean Genie" de BOWIE tout comme "Certain People I Know" emprunte ses premières notes au "Ride A White Swan" de T.REX. Mais MORRISSEY et Alain Whyte le nouveau compositeur réussissent toutefois à s'extraire de leurs prestigieux modèles en y injectant une dose sacrément caustique, à l'image du définitif London Is Dead répété maintes fois sur "Glamorous Glue". Cette filiation est encore plus prononcée sur le superbe "I Know It's Gonna Happen Someday". Le tempo se ralentit et l'Anglais endosse de nouveau son rôle de crooner mélancolique. A travers cette ballade aux envolées lyriques, apparaît en filigrane l'image de ZIGGY STARDUST et de son "Rock N Roll Suicide". La boucle sera enfin bouclée lorsque BOWIE reprendra ce morceau un an plus tard sur Black Tie White Noise, l'album de sa renaissance partielle.

MORRISSEY, s'il paye sa dette à ses amours de jeunesse, n'est pas pour autant un fade Tribute Band. Grâce à sa voix et à sa plume ambiguë, le chanteur continue à être l'un des conteurs les plus marquants d'Angleterre à l'image du court et réjouissant "We Hate It When Our Friends Become Successful" ou de l'émouvant et feutré "Seasick, Yet Still Docked", sans conteste l'un des plus beaux titres de la carrière du Mancunien.
Cette touche poil à gratter va néanmoins lui jouer des tours. Ceci est loin d'être anecdotique car ces événements vont conditionner pour de longues années l'image que l'on se fera de l'Anglais. Le coupable ? Le sulfureux "The National Front Disco" qui traite de l'entrée de David, un jeune plus désœuvré que politisé au Front National. Ce titre loin d'être mauvais fait pourtant couler beaucoup d'encre. Lorsque MORRISSEY chante "England for the English", il passe pour beaucoup de l'autre côté de la barrière. Il devient à jamais non plus un dandy lettré amoureux de WILDE, mais un chanteur nationaliste et raciste qui se désole de la disparition de son Angleterre, celle de son enfance et des héros qui s'en rattachent. Les années qui suivent jusqu'à son retour en grâce en 2004 sont marquées par ce sentiment ambivalent. Il sent le souffre et devient dès lors peu fréquentable.

Si les polémiques nées de ce disque ont quelque peu diminué son attrait, il serait néanmoins dommage de ne s'arrêter qu'à celles-ci. Your Arsenal est en effet un album particulièrement convaincant où MORRISSEY toujours alerte expose une pop diablement efficace et goguenarde qui ne connaît aucune faiblesse majeure. Dans le haut du panier de sa discographie, assurément.

A lire aussi en ROCK par RICHARD :


MORTHEM VLADE ART
Herbo Dou Diable (1997)
Leçon des Ténèbres




BLANKENBERGE
More (2019)
Shoegaze russe.


Marquez et partagez





 
   RICHARD

 
  N/A



- Morrissey (chant)
- Alain Whyte (guitare)
- Boz Boorer (guitare)
- Gary Day (basse)
- Spencer Cobrin (batterie)


1. You're Gonna Need Someone On Your Side
2. Glamorous Glue
3. We'll Let You Know
4. The National Front Disco
5. Certain People I Know
6. We Hate It When Our Friends Become Successful
7. You're The One For Me, Fatty
8. Seasick, Yet Still Docked
9. I Know It's Gonna Happen Someday
10. Tomorrow



             



1999 - 2022 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod