Recherche avancée       Liste groupes



      
HARD ROCK  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

1989 No Fuel Left For The ...
1991 Riskin' It All
2005 Scare Yourself
2008 Monster Philosophy
2019 A Prayer For The Loud

D-A-D - Simpatico (1997)
Par NESTOR le 21 Août 2022          Consultée 224 fois

Alors que, jusque depuis No Fuel Left For The Pilgrims, D-A-D évoluait de manières crescendo en termes de puissance, ce Simpatico est une grosse surprise qui annonce l’évolution à venir du groupe. Clairement les Danois ralentissent le rythme et s’aventurent vers un style où les titres mid-tempo commencent à occuper la plus grande partie de leurs disques. Cela est d’autant plus surprenant que leur album précédant, Helpyourselfish (1995), avait marqué un sommet pour le groupe en matière de puissance. En effet, et à l’exception de "Flat" le dernier morceau (prémonitoire ?) de ce disque, celui-ci était très Heavy.

Si, avec Simpatico, nous n’en sommes pas encore au niveau de l’album Soft Dogs (2002), qui à ce jour est l’album de plus calme de D-A-D, et qui de ce fait porte bien son nom, nous sommes toutefois à des années lumières du style qui a fait connaître le groupe. Pour autant, et au-delà de ces changements de direction musicale, s’il y a bien quelque chose qui ne change jamais avec le groupe des frères Binzer, c’est la qualité qui une fois de plus est au rendez-vous.

Si "Empty Heads", le premier titre, fait encore un peu parler la poudre avec son riff de guitare qui rappelle parfois U2, nous sentons toutefois que la mélancolie et la retenue seront au rendez-vous. Hormis les pêchus "Simpatico" et "No One Answer", la tendance est en effet bien à la mise en avant des émotions et à la nostalgie. La superbe voix de Jesper Binzer, aussi à l’aise sur les titres puissants que sur les ballades, fait merveille dans ce style un peu traînant et plaintif. Les mélodies sont toujours aussi superbes, et l’utilisation de guitares acoustiques, comme cela est le cas sur "Home Alone", met encore plus en exergue le sens de la composition du groupe.

Pas un seul titre faible, ne vient altérer le plaisir qu’apporte l’écoute de ce très bon disque. La qualité est tellement présente que la déception initiale que l’on peut ressentir lors de la découverte, en lieu et place des furieux titres espérés, de morceaux oscillant entre Pop et Rock, est totalement balayée au profit du plaisir de voir le groupe se réinventer. Et innover de si belle manière. Un chanteur exceptionnel, un sens de la composition jamais pris en défaut, le parti pris de l’innovation, on pouvait se demander alors ce qui pouvait empêcher un tel groupe de rencontrer un énorme succès ?

La réponse est simple : une distribution famélique et une maison de disque aux fraises, ou tout du mois qui avait peut-être d'autres priorités…
Un joli gâchis !

A lire aussi en HARD ROCK par NESTOR :


DAN REED NETWORK
Fight Another Day (2016)
Un come back aussi inattendu que réussi




TESTAMENT
Demonic (1997)
Un Testament plus sombre et plus death


Marquez et partagez





 
   NESTOR

 
  N/A



- Jacob Binzer (guitare)
- Jesper Binzer (chant)
- Peter Jensen (batterie)
- Stig Pedersen (asse)


1. Empty Heads
2. Simpatico
3. Home Alone
4. Cloudy Hours
5. Hate To Say I Told You So
6. No One Answers
7. Mad Days
8. Don't Tell Me Anything
9. You Do What I've Just Done
10. Life Right Now
11. Now Or Forever
12. A Hand Without Strenght
13. Favours (bonus)



             



1999 - 2022 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod