Recherche avancée       Liste groupes



      
POP  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : Depeche Mode, Duran Duran, Omd
- Style + Membre : Waaktaar & Zoe, Morten Harket

A-HA - True North (2022)
Par ERWIN le 15 Novembre 2022          Consultée 479 fois

Petit avertissement avant d’attaquer la kro adressée à la gent féminine minoritaire qui peuple les colonnes de lecteurs de forces parallèles : il est possible/probable que le chroniqueur prenne quelques libertés avec la personne de Morten Harket car le sémillant sex symbol norvégien a désormais atteint l’âge canonique de 63 printemps. Ceci étant, notre artiste a gardé son sourire et son allant, pas de doutes. Sa voix n’a quant à elle guère changé non plus. Voilà sept ans déjà que le groupe phare norvégien ne nous avait pas délivré d’albums. Le trio est allé enregistrer son vrai Nord sur les terres arctiques de Bodø, accompagné par le philharmonique du coin. Un projet à la forte identité nationale voulue par le groupe.

Premier constat, Morten n’a pas amené – pas réussi ? - la moindre composition sur cette livraison. Magne et Pal se sont donc partagés le gâteau en deux parts égales. Sur les trois singles, les deux premier sont cependant de Magne Furuholmen qui semble un brin au leadership.
Nous débutons par "I’m In" où les trois vikings assument les marques de l'âge avec aplomb sur une vidéo assez jolie. La composition est un slow tranquillou avec un joli bridge rythmé. Je serais surpris qu’il connaisse la postérité. "You Have What It Takes" sort du même moule, vidéo comprise, où règne la même ambiance mortifère. Pas fondamentale, mais c’est très doux. Pal Waaktar propose "As If" dont on reconnaît de suite. Les trois vidéos ont été tournées en même temps, je vous préviens… et toujours le même tonneau oui…

Commençons par les morceaux composés par Magne : "Between The Halo And The North" est une bluette sirupeuse qui intègre sans souci la variété internationale de faible intensité. Le petit rythme latino de "Summer Rain" est assez agréable mais reste mollasson dans sa première partie. On aime le petit bridge en prélude à un rythme plus soutenu. Plus loin, il faut attendre le petit refrain BEATLESien de "Bluest of Blue" pour ressentir un peu de plaisir, le reste de la chanson se laissant apprivoiser malgré un certain manque d’énergie. Enfin un peu d’emphase sur "True North" ! Le titre rappelle certains des plus grands succès du groupe et cette fois, la voix douce de Morten remplit son office avec beaucoup d’efficacité, tout en restant douce, une petite merveille de calme glacé, sans aucun doute les Lofoten de cet album du grand nord.

Pal Waaktar amène tout le reste des chansons. Le petit beat électro sur le refrain de la vaporeuse "Hunter In The Hills" est amusant mais sans réelle ambition, avec un solo de synthé pompier terrifiant. Le même esprit lounge soft domine "Bumblebee". On se croirait dans les seventies à suivre une série de l’époque. Le sujet de "Forest For The Trees" m’interpelle, mais le traitement de la chanson ne vaut que pour son joli refrain, les couplets sont indigents. Les pompiers sont encore de sortie sur "Make Me Understand", même si Morten est bon, jamais pris en défaut, il est juste complexe de ne pas se répéter face à la platitude des compositions. Enfin, on termine de manière plus sympathique avec la petite bluette à la gratte folk qu’est "Oh My Word", un instant plus complice sans être vraiment mémorable.

Comment vous dire… les ménagères de... disons entre cinquante et soixante ans, seront furieuses contre moi, mais nous sommes en face de l’opus d’A-HA le plus faible de leur carrière. La plupart des compositions, qu’elles émanent de Magne ou de Paal souffrent du même syndrome, un manque d’originalité flagrant qui ne peut que marquer une implication en berne de la part de nos compositeurs. Ou alors c’est juste qu’ils sont un brin trop vieux ? Peut-être est-il temps de vraiment penser à la retraite. Ecoutez "True North" mais le reste ne mérite pas vraiment votre patience.
Je pose un deux peu amène mais impossible de faire mieux.

A lire aussi en NEW-WAVE par ERWIN :


TEARS FOR FEARS
The Hurting (1983)
Première larme

(+ 1 kro-express)



EURYTHMICS
Be Yourself Tonight (1985)
Les classiques eighties


Marquez et partagez





 
   ERWIN

 
  N/A



- Morten Harket (chant)
- Magne Furuholmen (claviers-guitare)
- Pal Waaktar-savoy (guitare-claviers)


1. I’m In
2. Hunter In The Hills
3. As If
4. Between The Halo And The Horn
5. True North
6. Bumblebee
7. Forest For The Trees
8. Bluest Of Blue
9. Make Me Understand
10. You Have What It Takes
11. Summer Rain
12. Oh My Word



             



1999 - 2022 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod