Recherche avancée       Liste groupes



      
IDM  |  E.P

Commentaires (1)
L' auteur
Acheter Cet E.P
 


 

- Style : M-ziq, Luke Vibert , Squarepusher, Autechre, Venetian Snares
- Membre : Mike & Rich
- Style + Membre : Caustic Window, Gak, Afx/lfo, Bradley Strider , Power-pill, Polygon Window, The Tuss , Afx
 

 Communauté Aphex Twin (738)
 Label Warp (804)

APHEX TWIN - On (1993)
Par SASKATCHEWAN le 20 Janvier 2008          Consultée 3775 fois

Parmi la kyrielle d’EP sortis par Aphex Twin, On fait un peu figure de parent pauvre. Coincé entre les deux Selected Ambient Works, il étouffe : ses petits frères Come To Daddy et Windowlicker en profitent pour le brutaliser sans cesse avec leurs chiffres de ventes. Bien sûr, il n’est pas réduit au statut confidentiel de Didgeridoo et Xylem Tube, encore plus oubliés, encore plus introuvables, encore plus déconcertants. Tout au plus vous dira-t-on qu’On est un titre sympa, que la pochette du CD est bien foutue et que le clip l’est tout autant. On ajoutera, par soucis d’équité avec les autres membres de la famille, que Donkey Rhubarb est quand même bien plus marrant, que la pochette de Windowlicker est culte et que le clip de Come To Daddy, c’est le meilleur. Brutalisé je vous dis.

Pourtant On est un brave petit EP bien comme il faut, qu’on se le dise. Voyez le titre éponyme : sa mélodie imparable, ses beats grésillants, ses délicieuses nappes de synthé, son bruit d’orage,… Mais dites-moi, on se croirait en plein Selected Ambient Works 85-92 ! Comme pour briser des certitudes trop vite acquises, 73–Yips déboule, met deux claques à l’auditeur, exécute la pirouette de rigueur et s’en retourne comme il était venu. Rappelons, pour mémoire, que nous sommes en 1993, que le Drill n’Bass, le Breakcore et autres joyeusetés sont encore en gestation, tout juste quelques notes d’Hard Acid résonnent-elles là bas, au loin. On pense à I Care Because You Do, voire même à Drukqs : les boucles rythmiques infernales sont là, ainsi que les basses menaçantes.

D-Scape, autant que je puisse en juger, reprend la mélodie de On, la transforme, la malaxe, fait des petits pâtés et ressort une mixture fort différente, accessible aux gourmets comme à ceux qui mangent sur le pouce. Les ingrédients sont simples : une ambiance orientale, quelques samples de voix (déjà présents sur On), des bruits de pas et le tour est joué. Pourtant, D-Scape peine là où ses deux prédécesseurs s’en sortaient avec brio : le côté répétitif se fait bien trop sentir, au détriment de l’efficacité de la mélodie. Xepha souffre du même problème : le rythme est haché, ce qui est loin d’être une mauvaise chose, mais le morceau ne décolle jamais vraiment et reste irrémédiablement plat. Dommage, on imaginait sans peine un monstre visqueux tapi entre les nappes de synthé, prêt à vous étouffer avec ses bourrelets gélatineux (à voir si Xepha propose vraiment une musique suggestive ou si j’ai tout simplement trop abusé de séries Z pseudo horrifiques).

Oui, On mérite sa place au soleil dans la discographie du diablotin de l’électro anglaise. Je ne regrette que deux choses, que les deux derniers titres ne soient pas plus accrocheurs et que Warp ne propose pas une réédition décente de cet EP. Rien d’insurmontable quand même, On reste trouvable sur le net pour quelques livres.

A lire aussi en MUSIQUE ELECTRONIQUE par SASKATCHEWAN :


Amon TOBIN
Foley Room (2007)
Nouvelle livraison irréprochable d'amon tobin




AFX
Hangable Auto Bulb (1995)
Essentielle rareté


Marquez et partagez





 
   SASKATCHEWAN

 
  N/A



- Richard D. 'aphex Twin' James (tout)


1. On
2. 73-yips
3. D-scape
4. Xepha



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod