Recherche avancée       Liste groupes



      
POST-PUNK/INDUS  |  STUDIO

Commentaires (1)
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Membre : Unsane, King Crimson, Ministry

SWANS - The Great Annihilator (1994)
Par VALONQAR le 31 Janvier 2011          Consultée 2664 fois

The Great Annihilator… Voilà un titre d’album qui donne le ton d’entrée de jeu. Une pochette aussi. Un symbole de l’infini noir sur fond rouge. Minimaliste. Efficace. Et surtout frappant après deux albums qui s’appelaient Love of Life et White Light From The Mouth of Infinity qui arboraient des pochettes plutôt colorées. Une annonce en somme : « fini de rire, repassons à quelque chose de plus sombre ».
Pas que les albums en question soient particulièrement gais, mais ils n’avaient plus rien du glauque et de la lourdeur écrasante caractérisant les premières productions des SWANS et vers lesquelles ils retournent avec ce disque. Enfin, pas tout à fait, puisque cet album est plus à rapprocher d’un Children of God que des disques qui sont venus encore avant, plus bruitistes et sombres encore.

Tous les ingrédients sont donc réunis pour un nouveau voyage. Rythmiques lourdes et typées « made by SWANS », chœurs bien présents, nappes de claviers en soutien... La principale différence qui frappe immédiatement l’oreille par rapport à Children of God est le son nettement plus lisse. Les guitares sont plus aériennes, les voix de Jarboe et de Michael Gira caressent l’oreille. Les passages hurlés ont d’ailleurs quasiment disparu.

Ce relatif lissage de la musique s’étend aussi aux structures et aux transitions. Là où elles pouvaient être relativement brutales par le passé, passant d’une piste noisy à une ballade sans prévenir l’auditeur, elles semblent ici se faire logiquement et sans heurts. En résulte l’impression que l’album est légèrement plus "pop" (légèrement, je ne suis pas du tout en train de vous parler de MIKA, que nous soyons bien d’accord). Et donc, chose assez incroyable pour un album des SWANS, il me paraît franchement accessible et écoutable d’une traite pour un néophyte (certains me rétorqueront qu’ils ont très bien réussi à en écouter d’autres d’un coup alors qu’ils n’y connaissaient rien aux SWANS. C’est mon cas aussi mais pas celui de tout le monde).

Ce gain en accessibilité ne fait en rien perdre l’album en force, mais il change quelque peu la nature du propos. C’est un fait, les SWANS sont moins lourds qu’avant, et œuvrent dans un registre un peu plus planant. L’album ne satisfait donc peut-être pas les fans les plus hardcore de la première période du groupe.
Pour les autres, il suffit de se laisser bercer par ces chansons, toutes hypnotiques, des ballades les plus douces aux morceaux les plus martiaux. Hypnotique est vraiment le terme, chaque riff, chaque rythmique, inlassablement répétés dans chaque morceau, étant écrits à dessin pour entraîner l’auditeur dans ce monde torturé mis en place par le groupe. Ajoutez à ceci une construction exemplaire, variant les registres émotionnels pour faire planer son auditeur et l’entraîner dans les bas-fonds sans discontinuer, et vous obtenez un excellent disque.

En définitive, probablement le disque à recommander pour qui souhaite découvrir les SWANS, grâce à son côté vitrine du groupe et, je le répète, sa relative accessibilité. Si vous n’avez pas encore eu l’occasion d’écouter ce groupe, il est temps de réparer cette erreur !

A lire aussi en INDUS :


LINDEMANN
Skills In Pills (2015)
Sidérurgie




CUBANATE
Antimatter (1993)
Besoin de haine ? Ce disque vous déteste


Marquez et partagez





 
   VALONQAR

 
   SEIJITSU
   SUNTORY TIME

 
   (3 chroniques)



- Michael Gira (guitares électriques/acoustiques, vocaux, sons)
- Jarboe (claviers, vocaux, sons)
- Bill Rieflin (batterie, sons, guitares acoustiques, percussions)
- Norman Westberg (guitare électrique)
- Algis Kizys (basse)
- Ted Parsons (batterie)
- Clinton Steele (guitare électrique)
- Invités (instruments divers)


1. In
2. I Am The Sun
3. She Lives
4. Celebrity Lifestyle
5. Mother/father
6. Blood Promise
7. Mind/body/light/sound
8. My Buried Child
9. Warm
10. Alcohol The Seed
11. Killing For Company
12. Mother's Milk
13. Where Does A Body End?
14. Telepathy
15. The Great Annihilator
16. Out



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod