Recherche avancée       Liste groupes



      
HARD ROCK  |  STUDIO

Commentaires (2)
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : Black Sabbath, Ghost
- Membre : Ozzy Osbourne , Buck Dharma , Dust
- Style + Membre : Dio
 

 Site Officiel (374)

BLUE ÖYSTER CULT - Heaven Forbid (1998)
Par ERWIN le 28 Septembre 2013          Consultée 1329 fois

Il fallait bien que ça arrive, après une dizaine d’années passées à bailler aux corneilles, les dinosaures du Metal ont souhaité se rappeler au bon souvenir de leurs fans, toujours nombreux et fidèles. Je ne vois que peu de raisons autres si ce n’est l’éloignement de l’action, et l’envie finalement intacte de replonger dans le grand bain. Les gars sont trop intelligents pour croire qu’ils vont vendre des semi remorques de cette 13eme livraison, mais il n’en ont cure, le Rock se suffit à lui-même !

Alors, on ne va pas révolutionner la musique, ça non !! En revanche la qualité est là : voyez plutôt la rythmique et le riff bien pêchus de “Still burnin”, qui sont dans l’esprit de leur créateur Donald Roeser une suite au méga hit « Burnin for you » qu’on imagine aisément déclaré à son épouse –toujours la même, Buck Dharma est un mec équilibré qu’est ce que vous croyez ? -. Nous nous situons dans la grande tradition du BOC : les choeurs, les arpèges et jusqu’au solo de guitare sont de purs trademarks.

Le riff d’introduction sur « See you in black » est une évolution à noter, qui rappelle certains des premiers riffs de METALLICA, si si !, le son est certes moins extrème, mais l’esprit y est, c’est la quadrature du cercle après que les horsemen aient repris « Astronomy » ! Joli titre drivé par la voix puissante et claire d’Eric Bloom. « Hammer back » est aussi dans cet esprit plus « moderne ». L’hymne « Power underneath despair » ne laisse aucune place au doute, le culte de l’huitre bleu est bien de retour, dieu que cela fait plaisir. Ce titre est dans la totale continuité de tous leurs classiques, ils n’ont pas pris une ride ! Je vous encourage ensuite à tenter l’écoute des chœurs sur le refrain de « Cold gray light of dawn », ça déchire gravement.

Les velléités plus AOR de Buck se retrouvent sur « X-ray eyes » et son refrain démoniaque. « Harvest moon » aurait pu figurer sur n’importe quel classique du groupe et ne pas rougir de la concurrence. De la zique d’excellente qualité, avec un chant mélodique remarquable de Roeser, et un super solo. « Damaged » est sympa et « real world » est un rock FM très chouette.

Enfin, comment passer sous silence la reprise de « In thee », la comptine magique écrite durant l’ère « Mirrors » par l’immense Allen Lanier. Certes, nous pourrons regretter l’omniprésence de Kevin Shirley sur la composition de quasiment tous les titres, encore que nous parlons ici de co écriture, ce n’est donc pas comme si les gars vivaient dans la naphtaline.
Du plaisir certes, mais aussi l’absence notable d’un super classique sur cet opus, même si toutes les compos sont de qualité. Ceci me force à une certaine sévérité, et l’opus aux deux pochettes dichotomiques se retrouve avec un 3 certes costaud, mais un trois quand même.

A lire aussi en HARD ROCK par ERWIN :


BLUE ÖYSTER CULT
Fire Of Unknown Origin (1982)
Origine extraterrestre




UFO
Lights Out (1977)
Vous allez l'adorer

(+ 1 kro-express)

Marquez et partagez





 
   ERWIN

 
  N/A



Non disponible


1. See You In Black
2. Harvest Moon
3. Power Underneath Despair
4. X-ray Eyes
5. Hammer Black
6. Damaged
7. Cold Grey Light Of Dawn
8. Real World
9. Live For Me
10. Still Burnin
11. In Thee



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod