Recherche avancée       Liste groupes



      
POP/AMBIENT CELTIQUE  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Membre : Enya
 

 Site Officiel (953)

CLANNAD - Anam (1990)
Par MARCO STIVELL le 24 Mai 2014          Consultée 910 fois

En 1990, CLANNAD est invité à participer au projet de Kevin Godley, ancien membre de 10CC et producteur de programmes télévisés ambitieux : One World One Voice, aux côtés de nombreux artistes venus du monde entier et de genres différents comme Lou Reed, Peter Gabriel, Suzanne Vega, Afrika Bambaataa, le Leningrad Symphony Orchestra, la troupe de batteurs japonais Kodo... Lorsque les membres de CLANNAD, demandent combien de temps ils ont pour travailler sur leur contribution, Godley leur répond que leur musique sera diffusée le lendemain... Ils arrivent néanmoins à offrir un nouveau titre, «Ri Na Cruinne».

Anam, «âme» en gaélique, paraît la même année. Pol Brennan ne fait officiellement plus partie du groupe, ayant désiré s'occuper d'autres projets (Trisan). C'est donc sur Ciaran que repose la plus grande part de la créativité, de la réalisation... En effet, le multi-instrumentiste est impliqué dans la totalité des nouvelles chansons, conjointement ou non avec le restant de sa famille, et à un rythme acharné. Moya dit qu'Anam est l'album qu'ils ont confectionné le plus rapidement. Ciaran est de loin le compositeur principal mais aussi le producteur de l'album, bien que secondé pour cette dernière tâche par Paul Ridout, déjà sollicité pour la bande originale The Angel and the Soldier Boy.

Avec Anam, le groupe tend à se rapprocher de ses racines, dont il s'était fortement éloigné en particulier sur Sirius en 1987. Ainsi il retrouve un son folk acoustique, loin de la pop eigthies du disque précédent malgré toujours une forte présence de synthétiseurs. CLANNAD parvient à un compromis entre ses origines et les éléments qui ont fait son succès. Ce qui ne les empêche pas de verser dans le hors-sujet parfois. Anam est un album globalement calme mais un seul titre vient troubler l'harmonie (pas celle des voix), à savoir le pop-jazzy «In Fortune's Hand», où les saxophones de Mel Collins donnent un effet sale. D'autres idées auraient été bienvenues alors que celle-ci fait trop écho à Sirius.

Le groupe avait de fortes préoccupations écologiques, et cela se retrouve dans le titre porteur, «Ri Na Cruinne» qui signifie «King of the Universe». Le constat de la dégradation de la planète y est amer et l'urgence d'une solution se fait ressentir. La chanson a cela d'aventureux qu'en plus des voix, de la harpe et des synthés, elle contient une rythmique tribale et inhabituelle. Elle est suivie par le morceau-titre, lui aussi écologiste mais plus froid et beau. Le saxophone soprano et la harpe survolent des nappes vaporeuses et, c'est la marque de fabrique du disque, le piano digital de Ciaran. En dehors de «Ri Na Cruinne», le morceau le plus collectif du disque est «Poison Glen» où les paroles de Moya nous dépeignent la culture de leur Donegal natal, encore si proche de l'ancienne civilisation gaélique. On relèvera cette esquisse organique comprenant beaucoup d'instruments acoustiques comme la mandole, l'accordéon, l'harmonica...

Sur le versant traditionnel, le groupe s'octroie un petit arrangement des familles : «Uirchill an Chreagain'», l'un des airs favoris des grands-parents Brennan, au parfum mystique. L'arrangement y est très sobre, Ciaran n'y accompagnant Moya qu'au moyen d'une nappe de synthé. La sucrerie instrumentale «Wilderness» à la guitare acoustique et à la harpe nous ramène en automne. «Why Worry?» possède un côté cha-cha dépaysant et singulier car mélangé au piano digital. «Love and Affection» est enfin une chanson élégante où les pianos se mélangent et où les voix offrent un superbe travail.

Anam demeure le plus gros succès de CLANNAD aux Etats-Unis, atteignant le demi-million de ventes. S'il n'est pas franchement le meilleur album de cette famille si attachante, il reste néanmoins une belle réussite, méritant qu'on s'y attarde.

A lire aussi en POP par MARCO STIVELL :


Sally OLDFIELD
In Concert (1982)
Un super moment, quoique court




Sarah BRIGHTMAN
As I Came Of Age (1990)
Folk-rock, princesse et préraphaélisme


Marquez et partagez





 
   MARCO STIVELL

 
  N/A



- Moya Brennan (chant, harpe)
- Ciarán Brennan (chant, basses, guitare, piano, synthétiseurs)
- Noel Duggan (chant, guitare)
- Padraig Duggan (chant, guitare, mandole, harmonica)
- + Mel Collins (saxophones)
- Ian Parker (claviers)
- Paul Moran (batterie, percussions)
- Anthony Drennan (guitare électrique, dobro)
- Vinnie Kilduff (bansuri)
- Bridin Brennan (choeurs)


1. Rí Na Cruinne
2. Anam
3. In Fortune's Hand
4. Poison Glen
5. Wilderness
6. Why Worry?
7. Úirchill An Chreagáin
8. Love And Affection
9. You're The One
10. Dobhar



             



1999 - 2021 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod