Recherche avancée       Liste groupes



      
POP IRLANDAISE  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Membre : Enya
 

 Site Officiel (953)

CLANNAD - Banba (1993)
Par MARCO STIVELL le 19 Juin 2014          Consultée 1219 fois

Après un album favorisant le retour aux sources, Banba se présente comme un nouvel opus éclectique pour CLANNAD. Sans direction précise autre que celle de la diversité, la famille du Donegal rassemble les éléments qui font son empreinte : minimalisme traditionnel, pop américaine et musique de film. Ce dernier style se trouve mis en avant ici par un nouveau titre fort qui, dix ans après «Theme from Harry's Game», permet à CLANNAD d'élargir encore sa renommée. C'est au moment où Banba est enregistré que Michael Mann réalise son adaptation cinématographique du Dernier des Mohicans, livre emblématique de James Fenimore Cooper. Le succès est énorme et le groupe en bénéficie grâce à sa chanson «I Will Find you», incluse à la bande originale.

Suave et étoffée selon l'empreinte de CLANNAD, située à la croisée de l'Irlande et de la musique traditionnelle native américaine, elle a entraîné quelques difficultés, particulièrement au niveau de la langue. L'idée de base était d'employer l'ancien français des soldats du XVIIIème siècle, mais cela n'a pas fonctionné, ni plus ni moins que le gaélique. Le groupe s'en remet à une experte en linguistique de l'université de Dublin et, en Amérique, à un employé de Yale, l'une des très rares personnes parlant encore le Mohican dans le monde. Chose amusante, car Mann mentionne dans son film seize personnes, et l'homme de Yale n'a pas été répertorié auparavant, ce qui en fait donc dix-sept. Par un simple souci d'authenticité, la langue des Mohicans se voit immortalisée en musique et entre deux refrains en anglais par un groupe irlandais...

«Mystery Game», orienté vers les conflits politiques toujours vifs en Irlande, devait figurer dans le film Patriot Games (avec Harrison Ford), mais s'est vu refusé par des agents peu scrupuleux. À la place, «Harry's Game» sera utilisé sur un air de seconde jeunesse, avec un autre beau succès à la clé. On aurait d'ailleurs tort de résumer Banba (nom mythologique de la reine-sanglier des Tuatha Dé Danann) à l'album de «I Will Find you». Dans un sentiment nostalgique moins triste, «Na Laethe Bhí»/«jours lointains» résonne de manière aussi mystique et forte que «Caislean Óir» ne le faisait pour Macalla. L'aspect instrumental y est développé, la magie des voix en polyphonie reste impeccable, le titre nous plonge dans l'Irlande d'un autre temps... Il s'agit pourtant d'une formule chant-synthés très exploitée par CLANNAD depuis dix ans, mais la chanson s'ancre durablement dans la mémoire, pour sa beauté enchanteresse.

On n'en dira pas forcément autant de «There for you», pop jazzy à l'américaine qui fait peut-être ici meilleure figure que «In Fortune's Hand» sur Anam, mais l'exercice devient un brin systématique, sans passionner outre mesure. Le cousin mannois Mel Collins vient mouiller son saxophone, comme à l'accoutumée. Dans un registre plus doux, il intervient également au soprano sur «Banba Óir», morceau qui s'imprègne de sons d'époque, avec des bases rythmiques programmées et une ambiance world-music. Chose que l'on retrouve sur «Struggle», au léger groove et à la jolie mélodie sur lesquels la voix d'un certain Peter Gabriel n'aurait pas dépareillé...

Ce disque, sans le concours actif de la famille au complet, aurait pu être une oeuvre solo de Ciaran Brennan. À l'exception de «Sunset Dreams» qui est de Noël Duggan, le frère de Moya compose tout, puisque celle-ci s'est désormais lancée dans une carrière solo. Ciaran interprète lui-même un morceau, pour la première fois depuis huit ans et avec fragilité : la ballade acoustique introspective «Soul Searcher», survolée par le doigté inspiré d'Anthony Drennan. Le morceau le plus surprenant et séduisant reste «The Other Side», très élancé et vivifiant, morceau pop californien mené par des voix enchanteresses et ponctué d'un superbe solo de guitare acoustique. Ce même instrument est à l'honneur sur un «Sunset Dreams» évidemment crépusculaire et envoûtant. L'album se conclue par «A Gentle Place», air de flûte et de harpe vaporisé de claviers, d'une beauté irrésistible.

Pour son vingtième anniversaire, CLANNAD nous offre rien de moins que l'un de ses meilleurs disques, lui permettant de s'ancrer dans les années 90 avec un succès tant artistique que commercial. De quoi les réchauffer aussi, car pour cette splendide pochette, ils ont vraiment dû combattre le froid nordique !...

A lire aussi en POP par MARCO STIVELL :


Elton JOHN
Blue Moves (1976)
Et encore un dernier (?) chef-d'oeuvre




GWENNYN
Avalon (2016)
Pop bretonne et voix de fée


Marquez et partagez





 
   MARCO STIVELL

 
  N/A



- Moya Brennan (chant, harpe celtique)
- Ciaran Brennan (chant, basse, contrebasse, claviers, guitare)
- Noel Duggan (chant, guitares)
- Padraig Duggan (chant, guitare, mandole)
- + Anthony Drennan (guitares)
- John Donnelly (batterie, percussions, programmations)
- Mel Collins (saxophones, flûte alto)
- Ian Parker (claviers)
- Frankie Kennedy (flûte, whistle)
- Bridin Brennan (choeurs)
- Denis Woods (claviers, synthétiseur, programmations)


1. Na Laethe Bhí
2. Banba Óir
3. There For You
4. Mystery Game
5. Struggle
6. I Will Find You - Theme From 'the Last Of Mohicans
7. Soul Searcher
8. Caidé Sin Do'n Té Sin
9. The Other Side
10. Sunset Dreams
11. A Gentle Place



             



1999 - 2021 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod