Recherche avancée       Liste groupes



      
ROCK éLECTRONIQUE  |  STUDIO

Commentaires (1)
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : Cali
- Membre : Manu Katché

Stephan EICHER - I Tell This Night (1985)
Par GEGERS le 6 Juin 2014          Consultée 1216 fois

Signé par Barclay, I Tell This Night est la première réalisation de Stephan EICHER a connaître une distribution française lors de sa sortie, et à rencontrer un succès porté par le tube "Two People in a Room". Si les ventes sont cette fois au rendez-vous, la recette n'est pourtant pas si différente du précédent opus, Les Chansons Bleues, malgré trois années d'écart entre les deux opus. Le Suisse propose toujours un rock électronique marqué par une boîte à rythmes prédominante, et un chant polyglotte qui deviendra la marque de fabrique du bonhomme. Avant Djian, Stephan EICHER fait tout, tout seul, et montre un certain culot en osant proposer des titres chantés dans un français plus qu'approximatif ("Tu tournes mon coeur") mais qui, paradoxalement, contribue au renforcement du charme naturel du chanteur.

Dire que I Tell This Night est un Chansons Bleues bis serait mentir. La musique de l'artiste s'affine ,devient plus précise, et prend une orientation rock mesurée mais bien perceptible sur certains titres. Il y a du mieux, donc, à l'image de cette délectable saturée, accompagnée d'un clavier saisissant, qui constituent l'ossature de "Where did our love go", un des titres les plus réussis de ce troisième opus du Suisse. Il y a ici tous les éléments qui rendent la musique du chanteur si savoureuse : cette voix torturée, ces chœurs savamment placés, et cette mélodie imparable, à la fois entraînante et poignante, qui se fait délectable de bout en bout. Un tour de force en matière de rock intimiste.

Dans la même veine, "Don't desdain me" et son harmonica fonctionnent à merveille, tout comme la longue plage finale "Komm zuruck" qui malgré des claviers patauds et des intonations new-wave très prononcées, bénéficie à nouveau d'une mélodie fort séduisante. Stephan EICHER se cherche encore, tant vocalement qu'au niveau de la direction musicale, et il est évident que certains titres passent totalement à côté de leur sujet : c'est le cas de "Le matin", sorte de sous-BIG COUNTRY halluciné, ou de "No escape", cette fois new-wave jusqu'au bout des ongles, à peine sauvé par un refrain frénétique.

Pour 8 titres et à peine plus de 35 minutes de musique, I Tell This Night se fait un peu cheap. D'autant plus que l'on sent le potentiel cette fois bien présent sur plusieurs titres d'un album par ailleurs malmené par cette boîte à rythmes omniprésentes et ces influences new-wave qui s'accrochent, ne s'éclipsant que sur les réalisations suivantes du Suisse. Reste ce tube, "Two people in a room", pourtant un peu léger musicalement, et ces titres rock plus authentiques qui sauvent l'ensemble. Il est évident que Stephan EICHER fera mieux, bien mieux, par la suite...

2,5/5

A lire aussi en ROCK par GEGERS :


COAST
The Turning Stone (2011)
L'envol du fils prodigue




RUNRIG
The Story (2016)
C'est l'histoire de la vie


Marquez et partagez





 
   GEGERS

 
  N/A



Non disponible


1. I Tell This Night
2. Two People In A Room
3. Tu Tournes Mon Cœur
4. Where Did Our Love Go
5. Don't Distain Me
6. No Escape
7. Le Matin
8. Komm Zurück



             



1999 - 2018 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod