Recherche avancée       Liste groupes



      
POP  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : Cali
- Membre : Manu Katché

Stephan EICHER - Silence (1987)
Par GEGERS le 24 Décembre 2014          Consultée 921 fois

Mais qu'est-ce donc que ce regard de chien battu ? En 1987, Stephan EICHER a pourtant la vie qui lui sourit. Auteur d'une première percée en France grâce au tube "Two People in a Room" deux ans plus tôt, le Suisse commence doucement mais sûrement à se faire un nom, bien qu'il reste difficile à classer dans quelque genre musical que ce soit, exercice pourtant favori des disquaires et journalistes. Silence, son quatrième album, n'est pas différent. Entre un premier morceau folk rock, porté par un harmonica countrysant ainsi qu'une basse ronde, et un titre final qui se rapproche ostensiblement d'une euro-pop alors très en vogue, Stephan EICHER continue d'expérimenter et de chercher sa voie. Celle-ci, justement, se trouve dans cette capacité à mélanger les choses, à fusionner les couleurs et teinter les ambiances pour proposer une recette unique.

Tout comme I Tell This Night faisait preuve d'une certaine progression par rapport au fébrile Les Chansons Bleues, ce quatrième album permet à Stephan EICHER de s'imposer comme un artiste de grand talent. Le bonhomme, encore adepte d'un certain minimalisme (que l'on retrouve sur un titre rock tel que "Langue au chat"), commence à savoir s'entourer. Sur "Combien de temps", tube de l'album, il met en musique avec une grand réussite des paroles de la comédienne Corinne Dacla, qui avait deux ans plus tôt tourné dans le clip "Two People in a Room". Stephan EICHER met sa voix fragile, légèrement cassée, au service de paroles faisant la part belle à la sensibilité féminine. Si les claviers et les sonorités électro ont aujourd'hui mal vieilli, le titre reste porteur d'une mélodie imparable qui ne pouvait devenir autre chose qu'un tube.

Claudia Schifferle, proche collaboratrice de l'artiste, signe 3 textes en anglais sur cet opus, tandis que Stephan collabore de nouveau avec son frère sur le titre final en bernois, "Der Weg Zu Zweit", le fameux titre euro-pop précité qui, étrangement, s'écoute encore bien aujourd'hui, sauvé par une mélodie authentique et efficace.

Il y a sur cet album de l'anecdotique, encore ("Little Death"), mais également du sublime. C'est avec une évidence folle que "Silence", le morceau-titre, s'impose comme un chef-d'oeuvre musical et littéraire. Intégralement écrit et composé par Stephan EICHER, ce titre voit le Suisse toucher au divin lorsqu'il chante, fébrilement, sur un piano délicat et porteur d'une mélodie parfaite. Une basse ronde et quelques arrangements discrets enrichissent le morceau, pour un résultat qui s'inscrit dans ce que l'artiste a pu créer de plus beau.

Il est question d'amour, sous toutes ses formes et ses coutures. C'est avec le piano de "Save me" que le bonhomme en parle le mieux, lorsqu'il mêle la chaleur de l'instrument avec la rugosité de sa voix. Pour autant, Silence n'est pas encore un album indispensable, la faute à quelques titres peu aboutis ou quelques mélodies anecdotiques, qui renvoient quelques années en arrière.

La progression est évidente, et ce quatrième album de Stephan EICHER une réussite prometteuse. Un album affirmé et sûr de lui, qui mêle immédiateté commerciale et authenticité artistique avec brio. Une réussite qui se verra confirmée deux ans plus tard par le très sympathique My Place.

A lire aussi en POP par GEGERS :


Cat STEVENS
Majikat (1976)
Irrésistiblement live




EELS
Daisies Of The Galaxy (2000)
Le joli blues de Mr. E


Marquez et partagez





 
   GEGERS

 
  N/A



Non disponible


1. Tomorrow Will Be Your Day
2. Langue Au Chat
3. Silence
4. Leave It Like It Was
5. Combien De Temps ?
6. Save Me
7. Little Death
8. Bend & Break
9. Der Weg Zu Zweit



             



1999 - 2018 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod