Recherche avancée       Liste groupes



      
HARD ROCK  |  STUDIO

Commentaires (1)
L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

1997 Ocean Machine Biomech
1998 Infinity
2000 Physicist
2001 Terria
2003 Accelerated Evolution
2004 Devlab
2006 Synchestra
2007 Ziltoid The Omniscien...
 

- Membre : Anneke Van Giersbergen , Steve Vai
- Style + Membre : Ayreon
 

 Site Officiel (2162)

Devin TOWNSEND - Z² - Dark Matters (2014)
Par ERWIN le 19 Novembre 2014          Consultée 2138 fois

Forcément, la terre ne suffit plus au talent hors normes de Devin TOWNSEND, qui a chaque album voit son aura de grand gourou du Metal augmenter. Des hordes de fans, toujours plus admiratifs devant son œuvre titanesque, s'agglutinent en masse à ses concerts, achètent les CD, participent même à leur élaboration. Il ne lui reste finalement que le reste de l'univers à conquérir. L'idée n'est pas si bête, et sa musique pourrait fort bien représenter l'actuel développement de l'humanité, avec ses forces et ses faiblesses. Alors ce tome II des aventures du natif de Nebuloïd 9 pourrait sonner comme une bonne grosse blague auprès d'un public non averti si on n'avait pas déjà eu l'expérience du chapitre I. Mon fils, âge de 4 ans à l'époque, a commencé l'anglais avec les dialogues hilarants de Ziltoïd, il connait encore l'histoire par cœur... Rarement un tel opus aura vu le jour. A présent vous pouvez tous commencer à délirer sur la finalité de la note, après une dizaine d'écoute, je ne la connais pas encore moi même... Embrayons.

"Z²", petite réminiscence de Epicloud sur l'"intro... Le retour de Ziltoïd ! Quelle fiesta les gars ! On va se poiler c'est sûr, et si comme moi - Ouais on est con surtout quand on est vieux, hein les djeuns ? - vous avez participé à quelques titres pour faire partie de l'Universal choir, vous vous sentez d'autant plus concernés. Bon, les chœurs sont superbes, Devin a fait un job de fou ! Les dialogues sont hilarants... L'ambiance digne de "Planète interdite", un futur standard.

Anneke VAN GIERSBERGEN est à nouveau sur "From sleep awake" un poil trop calme à mon goût, mais le bridge final est explosif. La construction de "Ziltoidian empire", un peu rapide, est sympa mais pas mémorable. "War princess" présente la méchante de l'histoire, jouée par Dominique PERSI chanteuse des STOLEN BABIES - dont les "Miniminimini" en intro sont trop marrants... Ce serait presque du hard rock classieux si ce n'était les arrangements, et le mur du son de la production. Dominique s'y trouve à son avantage, certes un brin répétitive, mais la guitare est magique, et le titre fleuve finit par vous emporter loin de toute considération matérielle.

"March of the poozers" me parait être le titre majeur de l'album. Devin a sur les crédits "l'honnêteté" de positionner les suisses de SAMAEL car il dit s'être inspiré du titre "On earth"... C'est marrant car sans effectuer de lien, je les classais tous deux dans une frange "Cosmic metal" qui ne veut pas dire grand chose... Le résultat est à défaillir de bonheur. Certes l'ambiance parlera à l'amateur des compos de Vorph et Xy, l'utilisation des synthés est magique, les grattes grondent, et un Devin tout Ziltoidien plane sur un chant phénoménal, abandonnant toute la concurrence à des années lumières.

Le comics continue alors que la princesse de la guerre cherche à envahir la terre, Captain spectacular - joué avec talent par le seul et unique Chris JERICHO, catcheur vedette et fan du Dev !- passe un accord avec Ziltoid et accepte de lui confier le planet smasher, Devin le convainc dans un "Wanderin eye" peu mémorable.

Alors retentit "Earth" : les chœurs arrivent, la guitare cosmique mène le combat, l'instru est magnifique. Des passages quasi Free metal enrichissent la compo d'une forme de délire cosmique incompréhensible aux oreilles humaines, rappelant en cela les potes de MESSHUGAH. Ryan derrière les fûts abat un boulot titanes... Heu Ziltoïdien ! Comme une BD, l'histoire se poursuit, des mélodies partout, des intermèdes, des interventions célestes à la guitare. Un masterpiece, dont la fin touche au dantesque.

L'humanité croit désormais en Ziltoid qui va sauver la planète. Dans "Ziltoid goes home" les intonations dramatiques de Devin décrivent à merveille l'ambiance pre-apocalyptique. Au moment de trahir, l'extraterrestre se rend compte que le Captain est son frère... Urgh ! Tué par la princesse peu après... On touche les tréfonds lorsque Ziltoid embraye "Memories" devant le corps sans vie de son frère, provoquant la réaction du Planet smasher, et sauvant ainsi la terre.

Le gigantesque chœur des fans de Devin prend ensuite la direction du final sur "Dimension Z", et il faut admettre que le titre fracasse tout sur son passage. Pour finir l'histoire, Ziltoïd se retrouve seul sur une lune isolée avec la princesse et une unique graine de café...

Bon, c'est un sacré bordel cet album concept ! Plusieurs morceaux sublimes en entourent plusieurs autres secondaires. L'ensemble me semble tout de même complexe pour un non fan. Ensuite, rentrer dans le délire du canadien peut se révéler une grande surprise, même avec cet opus complètement barré. Une bonne note donc, mais matinée d'une difficulté à rentrer dans l'histoire, surtout si on ne connaît pas le premier tome des aventures de l'extra terrestre.

A lire aussi en HARD ROCK par ERWIN :


SLAYER
Seasons In The Abyss (1990)
Vivement déconseillé pour la drague




Devin TOWNSEND
Z² - Sky Blue (2014)
Sous le ciel bleu de Devin

(+ 1 kro-express)

Marquez et partagez





 
   ERWIN

 
   KID66
   RED ONE

 
   (3 chroniques)



Non disponible


1. Z²
2. From Sleep Awake
3. Ziltoidain Empire
4. War Princess
5. Deathray
6. March Of The Poozers
7. Wandering Eye
8. Earth
9. Ziltoid Goes Home
10. Through The Wormhole
11. Dimension Z



             



1999 - 2018 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod