Recherche avancée       Liste groupes



      
THRASH METAL  |  STUDIO

Commentaires (2)
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style + Membre : Soulfly
 

 Site Officiel (188)

SEPULTURA - Machine Messiah (2017)
Par ERWIN le 6 Mars 2017          Consultée 1012 fois

Voila plus de 30 ans que SEPULTURA est un des actes essentiels du Metal lourd. Groupe majeur du thrash et leader de la scène sud américaine, les brésiliens continuent malgré les années à délivrer des albums de fort belle tenue. Jumeaux négatifs des SLAYER de la bay area, ils n'ont jamais eu à rougir de leur évolution et tiennent leur rang en termes de vente et de prestations live. Machine messiah est leur quatorzième opus, le 8eme en compagnie de l'américain Derrick "Predator" Green. Voyez d'ailleurs comme la vision brésilienne du thrash est "positive", cette superbe couverture de l'artiste philippine Camille Dela Rosa, cette démarche conceptuelle axée sur le futur technologique. On est bien loin des thèmes pseudos satanistes véhiculés par les ados brésiliens dans les eighties, ce alors que SLAYER en est resté au même point intellectuellement.

Désormais Andreas Kisser mène le groupe des Paulistes avec une main de fer dans un gant de velours. La comparaison avec les américains s'arrêtent dès le début de cette chronique avec la découverte du morceau éponyme "Machine messiah", un rythme reptatif sur lequel Derrick pose sa voix de la manière la plus claire, un vrai petit chef d'oeuvre de mélodie qui va s'inscrire dans les grands classiques de SEPULTURA. Je l'écoute en boucle et le plaisir est toujours intense. Une merveille dotée qui plus est d'interventions scintillantes d'Andreas ! D'une qualité presque comparable, nous avons plus loin le monstrueux "Phantom self", ou les percussions exotico-nucléaires d'Eloy contribuent à l'ambiance enfiévrée de l'album. On rentre de suite dans l'agression, mise en valeur par des nappes judicieuses de synthés, jusqu'à parvenir au fabuleux refrain scandé qui vous arrachera la tête. La critique sociétale est bien vue, machine et portables nous lobotomisent peu à peu, n'est-il pas ?

L'instrumental "Iceberg dances" permet à Andreas de faire dans la virtuosité sur ce très bel exercice de style, du Thrash de haute volée comme dans la majorité des titres de l'album d'ailleurs. Nous retiendrons en particulier la lenteur étudiée du chouette "Sworn oath" ainsi que le superbe "Cyber god" au chant quasi sussuré de derrick, qui s'impose ici avec une énergie contenue admirable. Mais les brésiliens savent accélérer le tempo comme sur "Resistant parasite" titre qui me permet de souligner la performance d'Eloy Casagrande derrière les fûts, pour le coup la relève d'Igor Cavalera est assurée, ce qui n'était pas à l'origine une mince affaire.

Quelques titres tirent la bourre question Hardcore aux massacreurs de la bay area, mais leurs dament carrément le pion grâce à une sophistication inexistante chez les ricains, c'est le cas notamment sur "Silent violence" au break remarquable. "Alethea" et "I am the enemy" sortent de la même marmite bouillonnante. Le temps a fait son oeuvre, désormais SLAYER n'atteint plus vraiment à la qualité de SEPULTURA.

Parvenir à une telle performance alors que les membres du groupe n'ont rien de jeunes premiers, c'est tout à fait étonnant, rafraîchissant même. Je gage que bien des quadras aimeraient détenir la recette de cette potion magique. SEPULTURA reste le fleuron de tout le rock sud américain. Qui plus est, en live le groupe continue de dispenser la même énergie qui le caractérise depuis ses débuts. Un seul mot : bravo !

A lire aussi en HARD ROCK par ERWIN :


BLACK SABBATH
Sabotage (1975)
Sommet du heavy

(+ 2 kros-express)



Gary MOORE
We Want Moore (1984)
Roi de la gratte


Marquez et partagez







 
   ERWIN

 
  N/A



Non disponible


1. Machine Messiah
2. I Am The Enemy
3. Phantom Self
4. Alethea
5. Iceberg Dances
6. Sworn Oath
7. Resistant Parasites
8. Silent Violence
9. Vandals Nest
10. Cyber God
11. Chosen Skin
12. Ultraseven No Uta



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod