Recherche avancée       Liste groupes



      
VARIÉTÉ FRANÇAISE  |  STUDIO

Commentaires (1)
L' auteur
Acheter Cet Album
 


Yves DUTEIL - Ce N'est Pas C'qu'on Fait Qui Compte (1981)
Par ERWIN le 24 Août 2015          Consultée 2571 fois

Ce cinquième album d'Yves DUTEIL est une étape importante dans sa carrière puisqu'il en profite pour créer les éditions de l'écritoire, qui vont lui procurer une totale indépendance artistique. A 32 ans, c'est la pérennisation qui s'amorce pour cet artiste discret mais dont les fans sont déjà jusqu’au-boutistes. Le seul challenge désormais est de parvenir à capter son auditoire avec des compositions de qualité. Le style ne changera guère, c'est une évidence, le niveau des chansons doit donc rester au top. Pas simple.

Nous continuons dès l'introduction dans les jeux de mots dont Yves se fait un des spécialistes - Il faudra faire Pierre PERRET un de ces quatre, tiens ! - avec "Ce n'est pas c'qu'on fait qui compte" à la bonne humeur communicative. Puis, très influencée par le grand Georges BRASSENS "Le bonheur infernal" joue évidemment sur les contrastes les plus absolues, avec des rimes d'une jolie richesse. C'est gai et enjoué. La formule magique est utilisée à plein rendement, le romantisme naïf de "Le temps s'écrit sur ton visage", chanson agrémentée d'une petite harpe conférant un esprit traditionnel à la chose. "Les choses qu'on ne dit pas" continue avec bonheur dans cette voie si limpide. Vous noterez que l'adjectif convient d'ailleurs remarquablement à la musique de DUTEIL. Pas la moindre fausse note, pas de faux pas, et même quand les chansons sont d'un niveau légèrement en deçà, elles restent qualitatives. Celle-ci est sans doute la plus réussie de l'album. Mais je suis assez fan de la petite comptine si positive qu'est "Les fées", destinée aux petits et aux grands enfants, le rythme entraînant donne rapidement envie - non pas de headbanguer du calme ! - de chanter, très mignonne. 

Comme à l'accoutumée, Paname est à l'honneur, cette fois "Au parc Montceau" présente un des jolis jardins de la capitale, étape primordiale de la vie du chanteur. Pas transcendant, mais joliment effectué. Puis dans "Hommage au passant d'un soir", Yves évoque son existence bohème du début de carrière en égrenant à nouveau rues et places du Paris populaire, à grands renforts de nostalgie et de tendresse. "Le chemin du pays où rien n'est impossible" voit à nouveau le piano remplacer la chère guitare d'Yves, pour un résultat assez sympa, puisque plus original. Bien entendu, les thèmes du chanteur que sont la maison et la famille, sont toujours d'actualité. C'est plein de candeur, mais les textes restent très beaux, pas de doutes. La description des petites gens continue album après album, ici "Les gens sans importance" à la belle orchestration, qui montre bien l'essentiel de ses préoccupations ; les choses simples de la vie. Sur un rythme proche de la tarentelle, on trouve la petite course qu'est "Le fataliste", plus convenue toutefois que son illustre ainé. Enfin, "Coucher de soleil" prend les berges d'une plage pour achever dans une grande quiétude cet album, dommage que ce soit si court !

A mon sens pour le moment, l'album le moins remarquable de sa discographie. Alors certes, pas de faiblesse, mais aussi un manque certain de points forts, pas de tubes en puissance dans cette livraison. Je ne le conseille donc pas pour débuter, il y a bien meilleur pour cela. Pas de danger en vue, mais sans doute une inspiration un peu moins présente. Je reste sur un 3 solide.

A lire aussi en VARIÉTÉ FRANÇAISE par ERWIN :


Yves DUTEIL
L'ecritoire (1974)
Premier amour




Nino FERRER
Enregistrement Public (1966)
Début en fanfare pour nino ferrer


Marquez et partagez





 
   ERWIN

 
  N/A



Non disponible


1. Ca N'est Pas Cqu'on Fait Qui Compte
2. Au Parc Montceau
3. Les Fées
4. Le Temps S'écrit Sur Ton Visage
5. Le Chemin Du Pays Ou Rien N'est Impossible
6. Les Choses Qu'on Ne Dit Pas
7. Le Bonheur Infernal
8. Hommage Au Passant D'un Soir
9. Le Fataliste
10. Des Gens Sans Importance
11. Coucher De Soleil



             



1999 - 2024 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod