Recherche avancée       Liste groupes



      
VARIETE FRANCAISE  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : Francis Cabrel , Georges Brassens , Alain Souchon , Julien Clerc

Maxime LE FORESTIER - Restons Amants (2008)
Par GEGERS le 5 Décembre 2016          Consultée 563 fois

On dirait un portrait d'Enki Bilal. En scrutant ce portrait de Maxime LE FORESTIER qui orne la pochette de cet opus, Restons Amants, publié en 2008, je me rends compte que je ne suis sans doute pas le meilleur juge de la discographie de l'artiste. Vous remarquerez que, pour souligner le doute qui m'habite aujourd'hui, j'utilise exceptionnellement un "je" auto-accusateur. Loin de me considérer spécialiste de la musique de l'artiste, je reste avant tout un amoureux convaincu de son incroyable premier album de 1972, un pilier majeur de la chanson française sur lequel beaucoup de carrières se sont construites. C'est sans nostalgie aucune que j'ai traité ainsi ses albums des années 70 et 80, ce fameux "ventre creux" pourtant si cher à nombre d'admirateurs de bonhomme. Force est d'avouer que, à l'exception de ce premier chef-d'oeuvre cité, je peine à trouver le sublime dans la musique de Maxime, que je trouve trop inconstante. Finalement, est-ce un manque de compréhension ? Car ce Restons Amants, qui met fin à 8 ans de silence (nous y reviendrons) de la part de l'auteur de "Mon Frère", me laisse le même goût mitigé que Saltimbanque ou Né Quelque Part, albums pourtant considérés comme réussis : bien que l'inspiration soit au rendez-vous, certains travers musicaux empêchent d'apprécier sans réserves cette nouvelle fournée.

Maxime n'aura pas mis 8 ans à faire cet opus. Bien occupé par sa tournée "Plutôt Guitare", la sortie d'un deuxième cahier consacré aux relectures en concerts des morceaux de Georges Brassens, ou encore par l'écriture d'une comédie musicale que nous n'évoquerons pas (Gladiateur), il n'aura mis finalement qu'un an pour écrire 11 nouveaux textes (auquel s'ajoute "Histoire grise", initialement censée être chantée par Serge Reggiani). Pour la composition, Maxime a mis la main à la pâte, proposant cinq nouvelles mélodies. Ses amis de toujours ou plus récents, parmi lesquels Julien CLERC et Manu Galvin, se sont chargés de mettre en musique le reste. C'est d'ailleurs Julien CLERC qui signe le meilleur morceau de l'album (qui lui donne son titre), "Restons Amants", une mélodie folk aérienne et envoûtante dotée d'arrangements (l'ajout de flûtes notamment) splendides. C'est bien lorsque Maxime se fait folk qu'il se fait convaincant sur cet opus : "Histoire grise", ballade poignante, est une splendeur rehaussée d'arrangements symphoniques du plus bel effet. "Empreintes", plus rythmée et bluesy, navigue également dans des eaux folk et tire l'album vers le haut. A ces trois indéniables réussites se greffent quelques titres supplémentaires, du Maxime "pur jus", qui font leur petit effet : "Grain d'sel", démonstration de jeux de mots et de langage comme seul l'artiste peut en proposer, "Le juge et la blonde", fabliau espiègle aux cuivres envahissants, ou encore "Hymne à la soie", nouvelle ballade folk interprétée en duo avec Emmanuelle Béart. Une belle surprise.

Le reste ne démérite pas, mais on retrouve certaines mélodies "poussives" qui (me) semblent indignes du talent de Maxime : "La meute et le troupeau", sans queue ni tête, est répétitive et lassante. "Tuer l'temps" n'est guère enthousiasmante, pas plus que "Tellement je m'aime", qui n'a pas les moyens de ses ambitions et se perd dans une foisonnement de mélodies. Un tri, donc, est nécessaire pour profiter au maximum de cet album salué par la critique comme un retour au "Grand" Maxime, celui des années 70. Il y a de cela, c'est une évidence, notamment dans ce retour aux mélodies folk intimistes, mais cet album multi-facettes montre tous les visages de l'artiste, et notamment certains de ces travers. Un bon album néanmoins, qui clôt une décennie couronnée de succès pour Maxime.

A lire aussi en VARIETE FRANCAISE par GEGERS :


Georges BRASSENS
La Mauvaise Réputation (1952)
A la redécouverte de brassens

(+ 1 kro-express)



Maxime LE FORESTIER
L'echo Des Etoiles (2000)
Le voyage comme une évidence.


Marquez et partagez





 
   GEGERS

 
  N/A



Non disponible


1. L’ere Etrange
2. Grain D’sel
3. Restons Amants
4. Tuer L’temps
5. Histoire Grise
6. Là-bas, La Terre
7. Le Juge Et La Blonde
8. Sur Deux Tons
9. La Meute Et Le Troupeau
10. Tell’ment Je M’aime
11. Empreintes
12. Hymne A La Soie



             



1999 - 2018 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod