Recherche avancée       Liste groupes



      
FOLK éCOSSAIS  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style + Membre : Karen Matheson

CAPERCAILLIE - Nàdurra (2000)
Par MARCO STIVELL le 19 Mars 2017          Consultée 87 fois

Beautiful Wasteland a définitivement amorcé un tournant dans la carrière du plus célèbre groupe écossais au monde, défenseur de sa tradition. CAPERCAILLIE continue son petit bonhomme de chemin, estimant qu'il n'a plus rien à prouver. Reste le plaisir de se retrouver une fois tous les trois ans, à produire un album qui ne fait pas date, destiné avant tout aux fans et qui accueillent avec bienveillance chaque nouvelle fournée de leur groupe.

À l'écoute de "Hoireann O" et de la "Skye Waulking Song", la façon d'écrire et d'arranger du groupe semble désormais bien installée, avec une production "maison" et un ensemble très en retenue, pour ne jamais dépasser la douceur de la voix de Karen Matheson.

L'ambiance est justement devenue trop fine et l'énergie canalisée certainement, pour que John Saich souhaite continuer de participer. Depuis 1998, le nouveau bassiste du groupe est Ewen Vernal, qui a aussi joué pour les chanteurs Lou REED, FISH, Chris REA et bien d'autres anglo-saxons. David Robertson et Che Beresford complètent la formation, respectivement à la batterie et aux percussions.

On peut entendre, sans la magnifique chanteuse cependant, l'unité de ces musiciens en compagnie des plus anciens sur les instrumentaux "Argyll Lassies" et "Cockerel in the Creel". On y décèle également des influences jazz et latino. Sur la chanson "Hope Springs Eternal", des programmations électroniques s'ajoutent au son folk traditionnel, dans la même intention que pour l'album précédent mais sur un rythme plus dynamique, un des rares ici avec les instrumentaux.

Si on prête l'oreille, et qu'on rentre dans l'atmosphère bien calme des douze morceaux proposés, on trouve des chansons fort jolies. Karen Matheson, avec "Hope Springs Eternal", rend hommage au photographe Henri Cartier-Bresson qui aurait dit trouver de l'espoir dans les lieux minés par la pauvreté ou la guerre, chaque fois qu'il croise un enfant.

Plus loin, "Rapture" et "Truth Calling" portent elles aussi cette forme de message émouvant, la deuxième surtout qui rend hommage à une connaissance disparue trop vite. "Rapture" offre l'un des plus beaux soli d'accordéon par Donald Shaw. Le début de "Tighinn air a’mnuir an fear a phòsas mì", une chanson sur une jeune femme dont le futur mari est homme de mer, est un de ces airs lancinants qui fait, sans même avoir besoin de parler en termes de cliché tant c'est naturel, une grande partie de la force de la musique celtique/gaélique. Le début vaporeux aux claviers et la voix de Karen Matheson sont eux-mêmes des éléments de la réussite de CAPERCAILLIE.

Celle-ci est beaucoup plus évidente sur ce disque, moins orienté AFRO CELT et consorts que le précédent et recentré sur l'Ecosse, la nature que les membres connaissent depuis toujours (en lui donnant son nom gaélique, "nàdurra"). Un bien joli travail, sans prétention et que l'on réécoute volontiers de temps en temps.

A lire aussi en MUSIQUES FOLKLORIQUES par MARCO STIVELL :


Cécile CORBEL
Arrietty, Le Petit Monde Des Chapardeurs (2011)
Cécile se met à la BO




An TRISKELL
La Harpe Celtique (1977)
Doux et exquis, du vrai petit lait...


Marquez et partagez





 
   MARCO STIVELL

 
  N/A



Non disponible


1. Skye Waulking Song
2. Hope Springs Eternal
3. Michael’s Matches
4. Tighinn Air A’mhuir Am Fear A Phosas Mi
5. Hoireann O
6. Truth Calling
7. Argyll Lassies
8. Mo Chailin Dileas Donn
9. Rapture
10. The Hollybush
11. Gaol Troimh Aimsirean
12. The Cockerel In The Creel



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod