Recherche avancée       Liste groupes



      
TRAD éCOSSAIS ET AUTRES  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Membre : Fairport Convention

Richard THOMPSON - Strict Tempo! (1981)
Par MARCO STIVELL le 17 Octobre 2015          Consultée 469 fois

Le tournant des années 80 n'est guère lumineux pour Richard THOMPSON, dont le succès s'est trouvé amoindri dans les derniers temps du contrat avec Chrysalis Records et dont le mariage ne va pas tarder à battre de l'aile. Ajoutons à cela une tentative ratée de collaboration avec l'Ecossais Gerry Rafferty (monsieur "Baker Street"), tout cela n'augure pas du meilleur...

C'est pourtant à ce moment que le bon roi Richard, oeuvrant en solo pour un temps, publie un de ses albums les plus intéressants et étonnants, l'un de ses plus créatifs et aussi l'un des plus méconnus. Pour cause, Strict Tempo!, paru sur le label éphémère Elixir Records (une initiative du guitariste), tombera dans l'oubli, et malgré une réédition éphémère en CD au début des années 90, sera indisponible et introuvable pendant longtemps. Omnivore Recordings le fait paraître pour ses trente ans en 2011, sous forme de très joli carton pliant rectangulaire, sans omettre les notes de l'artiste.

Une aubaine, car cet objet est un bonheur pour tout fan de THOMPSON qui se respecte, mais pas seulement. Ceux qui par exemple n'adhèrent pas à sa manière de chanter, de même que ceux comme moi qui adorent, auront l'occasion d'entendre ici une musique entièrement instrumentale, expérience quasi unique pour le Maître.

Celui-ci a tout simplement choisi de reprendre des standards qu'il connait depuis l'enfance grâce à l'impressionnante collection de disques acquise par son père, folklore écossais bien sûr et avant tout, mais pas seulement. Faute de moyens, l'option "petit budget" est enclenchée et THOMPSON a le soutien de ses anciens amis de FAIRPORT CONVENTION qui lui prêtent leur studio à Cropredy. Le fidèle Dave Mattacks est d'ailleurs le seul autre musicien présent.

Ce qui signifie qu'en dehors d'une batterie que l'on sait déjà impeccable, Richard tient tous les instruments entendus. Une performance ! De plus, la guitare, que l'on connait bien sûr pour ses solos magiques et innombrables, se trouve affranchie de sa tendance habituelle non-moins classieuse à répondre aux lignes mélodiques vocales, et peut chanter de toute son âme.

Du début (le set de reels "New-Flangled/Kerry") jusqu'au final de "The Knife-Edge", c'est un véritable régal pour les oreilles, une invitation à la danse par l'un des plus grands guitaristes du monde. Il déploie sa virtuosité et ses arpèges en picking sur une Stratocaster au son réverbéré, somptueusement changée en reine du bal souple et belle avec sa robe ample et flottante...

Les medleys de polkas, de hornpipes, de jigs et de reels résonnent en live comme dans une grande salle de convives ou un saloon. THOMPSON joue d'ailleurs du banjo pour les polkas et n'hésite pas à varier les sons, comme par exemple la guitare 12 cordes sur les hornpipes (une des rares occasions de l'entendre en jouer !) ou le grand classique "Ye Banks and Braes" superbement repris au hammered dulcimer. La mandoline converse avec l'électrique sur "The Knife-Edge" et la guitare acoustique pleine de délicatesse nous conte "Banish Misfortune" avec un goût d'orfèvre.

Mattacks respecte la tradition tout en insufflant son groove et en multipliant lui aussi les effets aux percussions. Ecossais d'origine, THOMPSON ne peut que mieux rendre hommage au fiddler Scott SKINNER avec "Glencoe" qui s'adresse également aux amateurs de ballades country. Ce son magistral et ce besoin d'imiter la cornemuse des Highlands, il n'y a que lui pour le faire aussi bien...

Sur "Rockin' in Rhythm", il salue Duke ELLINGTON, Django REINHARDT et les grands du rock'n'roll, puisqu'il y a une connexion naturelle. De même, le Maroc est situé à mi-chemin entre le Mali et la Celtie, ce qui nous donne un "Radio Marrakesh" de toute beauté, blues autant que gaélique et dont les origines se confondent littéralement. À noter que parfois, THOMPSON tient la basse avec une modestie évidente, mais on ressent les années passées en compagnie de Dave Pegg et cela force le sourire.

THOMPSON instrumental et traditionnel, comme au temps de FAIRPORT, c'est un moment privilégié et riche. Ajoutons une démarche instructive avec les notes détaillantes et la diversité des airs/danses, comme un bon vieux CHIEFTAINS. Tout cela fait de ce disque une récréation de choix, un plaisir musical à l'état pur !

A lire aussi en MUSIQUES FOLKLORIQUES par MARCO STIVELL :


An TRISKELL
Kroaz-hent (1976)
Folk breton




GWENDAL
En Concert (1981)
Folk-jazz fusion à la bretonne


Marquez et partagez





 
   MARCO STIVELL

 
  N/A



- Richard Thompson (guitares, basse, banjo, mandoline, accordéon, tin )
- Dave Mattacks (batterie, percussions, piano sur 10)


1. New-fangled Flogging Reel/kerry Reel
2. Vaillance Polka Militaire/belfast Polka
3. Glencoe/scott Skinner’s Rock/bonny Banchory
4. Banish Misfortune
5. Dundee Hornpipe/poppy-leaf Hornpipe
6. Do It For My Sake
7. Rockin’ In Rhythm
8. The Random Jig/the Grinder
9. Will Ye No Cam Back Again
10. Cam O’er The Stream Charlie/ye Banks And Braes
11. Rufty Tufty/nonsuch à La Mode De France
12. Andalus/radio Marrakesh
13. The Knife-edge



             



1999 - 2018 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod