Recherche avancée       Liste groupes




Commentaires :  1 ...<<...<... 519 520 521 522 523 524 525 526 527 528 529 530
Comment poster un commentaire ?


BLACKFIELD
BLACKFIELD


Le 29 Octobre 2004 par ZIGGY


Bien bien. Je ne trouve cet album ni simplement rock, ni particulièrement mélodique. Il serait plutôt fait de petits thèmes musicaux et de lignes vocales souvent susurrées… Mais le résultat que je qualifierais de prog sans hésiter est effectivement très bon. Sans aller trop loin dans l’enthousiasme, je ne pense pas que Blackfield restera longtemps, mais il sera en revanche très certainement bien placé dans les sorties 2004. Une musique dégageant une vraie ambiance mélancolique tout en trouvant sa voix dans de vraies chansons, c’est plutôt rare.





TOTO
MINDFIELDS


Le 27 Octobre 2004 par SOPHIE


Cet album n'est pas mon préféré mais il regorge de qualités artistiques sous de multiples facettes.

Déjà au stade de la pochette qu'il faut regarder comme une oeuvre d'art au même titre qu'un Magritt ou un Dali. On entre alors dans un autre univers dans lequel on découvre tout un tas de symboles:
Les pyramides, la Tour Eiffel (cassée), la Statue de la Liberté enlisée dans le sable comme dans le film de la planète des Singes, qui évoquent une civilisation qui arrive à son terme.
La musique est là: le gramophone, le métronome, l'épée symbole du groupe. Le gramophone est sur un tapis volant qui gravit un escalier dont les marches sont les titres des chansons de l'album écrit dans une étrange police. Sur le palier, Caught in the balance. L'aiguille de la balance comme celle du métronome peut pencher d'un côté (le mauvais? où l'amour n'existe plus, No Love) ou de l'autre (le bon? où l'on rencontre le véritable amour, Last Love), et l'on s'achemine vers un monde meilleur, Better World.

De la même façon que dans le livret s'opposent une face sombre et une face claire, les chansons ont leur propre répartition de chaque côté de Caught in the Balance. La première partie est pour moi fastidieuse à écouter et à apprécier. J'aime beaucoup After you've gone dans laquelle je retrouve le style de Steve Lukather mais les 4 suivantes sont plus ardues, comme une traversée du désert. Cette première chanson constitue la fin d'une histoire mais aussi un point de départ: quand tout est fini il faut quand même continuer son voyage pour peut-être rencontrer l'amour de l'autre côté de lq montagne (Last Love).
Durant ce voyage, on rencontre des morceaux qui évoquent le passé de Toto, ne serait-ce que par le retour de son chanteur originel, Bobby Kimball qui montre toute sa virtuosité vocale, mais aussi par les arrangements, notament les cuivres sur Mysterious Ways, réminiscence de certains anciens albums.
Mindfields est une perle sur ce voyage, une ballade reggae raffraichissante, jolies sonorités de flute, très beau solo de piano de David Paich. High Price of Hate(blues trainant) et Selfish(blues un peu plus rock) sont les morceaux que j'aime le moins dans tout le répertoire de Toto, malgrès le très beau solo de Luke sur Selfish.
Caught in the Balance est une des merveilles de cet album, un début reggae, mais un morceau en fait très rock, les prouesses vocales de Bobby et le jeu de Guitare de Luke sont sublimes. L'aiguille de la balance va-t-elle pencher vers No Love ou vers Last Love, sorte de valse lente, la flamme qui brûle ici est bien celle de l'amour, la voix de velours de Luke en est la preuve.
Mad about You est un rock plus léger, qui pourrait évoquer l'époque 7th One. Mélanie est une ballade plus commerciale qui aurait pu faire craquer les charts.
Mais le point culminant de ce voyage est Better World. Pour moi, le plus beau morceau qu'ait composé le groupe jusqu'à présent, mélange entre les instrumentaux dont ils ont le secret et le ballade nostalgique.

Cet album n'est pas d'une grande cohérence musicale, en effet, mais il recèle le pire et le meilleur.





TOTO
THE SEVENTH ONE


Le 25 Octobre 2004 par VEETS REHTAKUL


Bonjour,

En ce qui me concerne, je considére "SEVENTH ONE" probablement comme un des meilleurs albums que TOTO ait enfanté, tant pas la diversité musicale des titres que par les textes.

Dés les premières notes, on se sent transporté par le son énorme de cette production, et il n'y a qu'a ecouter le fantastique "HOME OF THE BRAVE" pour s'en convaincre! Et dans ce titre, comme dans quelques autres de TOTO, c'est l'harmonie des voix qui me touche plus particuliérement, et je m'explique, la voix grave de Paich, et la tessiture haut placée de Williams, c'est ce qui me plait dans ce titre.Chacun répond à l'autre.

Ceci étant dit, on peut trouver d'autre pépites d'or sur cet album, comme le trés rythmé "STOP LOVING YOU" ou l'émouvant "ANNA" et le groovant "THESE CHAINS".

Donc, un trés bon cru pour cet opus, qui rèvéle toute la puissance musicale du groupe.





ROXY MUSIC
SIREN


Le 24 Octobre 2004 par ZIGGY


L’un des moins bons albums de Roxy Music. Légèrement meilleur que Manifiesto à mon avis, grâce à des morceaux comme Love Is The Drug et Both Ends Burning surtout. Sinon, pas grand chose à ajouter, Roxy s’ennuie un peu et nous avec, la folie qu’on aime tant est remplacée par un maniérisme moins exaltant.





The ROLLING STONES
IT'S ONLY ROCK 'N ROLL


Le 24 Octobre 2004 par ZIGGY


J’adore la chanson titre. Et j’aime également beaucoup l’absence de sérieux de l’album. Ca ne donne donc pas un chef d’œuvre donc mais tout de même un album à la musique communicative, des guitares, un grand chanteur : du rock ‘n roll, rien que ça.





Paul MCCARTNEY
BACK IN THE WORLD


Le 22 Octobre 2004 par YU NO-WAT

Tout à fait d'accord en théorie, pas du tout en pratique lorsqu'il s'agit d'un stade ou toute autre arène de... disons plus de 50 000 places, pour ce qui est de la qualité du son et du spectacle, même si pour l'ambiance, enfin même là je doute. Et sauf s'il faut faire 5 heures (ou plus) de queue pour avoir des billets ou pour entrer!





PORCUPINE TREE
IN ABSENTIA


Le 21 Octobre 2004 par CHIPSTOUILLE


Superbe album.

Ya juste un point sur lequel je ne suis pas d'accord, 'Drown with me' qui figure sur le CD bonus est un pur chef d'oeuvre! (ce qui n'est effectivement pas le cas de Chloroform...)





Paul MCCARTNEY
BACK IN THE WORLD


Le 19 Octobre 2004 par MARC

Tout est dit.
Pour avoir vu Paulo cette année au Stade de France, je peux vous confirmer que la voix et l'énergie sont toujours là.
Plutôt que de continuer en roue libre, il nous gratifie à chaque nouvelle tournée de "nouvelles" chansons des Beatles qu'il n'avait jamais interprétées sur scène : Helter Skelter (non, vous ne rêvez pas!), I've got a feeling, I'll follow the sun en plus d'All things must pass en hommage à George.
Je ne dirai pas par contre qu'il vaut mieux écouter un bon live que se taper le concert : vivre un concert de Macca est une expérience unique à faire au moins une fois dans sa vie.
Les légendes se font rares à notre époque, il faut donc en profiter!





DIRE STRAITS
BROTHERS IN ARMS


Le 16 Octobre 2004 par THE SOULFORGED


Difficile de juger cet album. Si j'accroche aux morceaux devenus "classiques" comme Walk of Life, Your Latest Trick (personnellement j'adore l'intro au saxo) ou le magistral Brothers In Arms, je trouve le reste fort ennuyeux. Dans cet ordre d'idées, je préfère encore un Making Movie.





The FLOWER KINGS
ADAM & EVE


Le 13 Octobre 2004 par GUEHLYN


Un bon album, mais sans plus. Ne connaissant pas spécialement les Flower Kings malgré le fait que je sois un grand fan de progressif (tous sous-genres), je dois dire que leur musique ne me transmet pas beaucoup d'émotions. Certes, les musiciens sont tous excellents (excellentissime pour le bassiste) mais je ne me sens pas transporté dans la musique des Flower Kings. Rien à faire. Pourtant j'ai écouté cet album pas loin d'une bonne dizaine de fois. Remarque : Transatlantic me laisse de marbre également. Peut-être est-ce la "Flower touch" qui ne me plait pas... Cependant cet album mérite quand même 3 étoiles car la qualité de la composition est excellente.





Norah JONES
FEELS LIKE HOME


Le 11 Octobre 2004 par THE ACHERON


100 % d'accord avec JAMES DEAN... (à propos de Thérion aussi ;-))
Pour l'avoir vue en concert je peux vous dire que c'est une musicienne très méritante ! Et quelle charme...





Johnny CASH
AT SAN QUENTIN


Le 09 Octobre 2004 par POULPE


Intense est le premier mot qui me vient à l'esprit à l'écoute de ce live.
Et intense il est, aussi bien dans l'interprétation sans faille de Cash et ses musiciens que dans la réaction du public. Car effectivement, lorsque Cash chante "San Quentin, may you rot and burn in Hell, may your walls fall and may I live to tell", on frôle l'émeute.
Mais Cash sait aussi détendre l'atmosphère (A boy named Sue, judicieusement placée après San Quentin et Wanted man) ou distiller de petites perles plus douces telles Peace in the valley ou He turned the water into wine, véritable calmes après les tempêtes de l'audience, afin de désamorcer la tension accumulée.
Les chansons sont toutes très courtes (car bien souvent assez speed) et parfois on aimerait en prolonger le plaisir, mais finalement c'est aussi de là que provient l'excellence de l'album: ce sentiment d'urgence dont à déjà parlé ZiGGy dans sa chronique.
Et puis il y a Johnny Cash. Johnny Cash et sa voix. Grave et maitrisée, elle touche juste.
Je découvre tout juste cet artiste légendaire, et je suis conquis. Conquis et par l'interprétation et par l'ambiance dégagée de ce concert sans comparaison (les autres albums de prison du man in black exceptés).

Petit précision toutefois: Carl Perkins, bien que présent sur cet album ne remplace pas son homonyme Luther Perkins. C'est Bob Wooton qui s'y colle.





GENESIS
WIND AND WUTHERING


Le 05 Octobre 2004 par GUEHLYN


Bof ! Genesis sans Peter Gabriel, je n'aime pas trop. Certaines compositions sont très bonnes. Mais il faut le dire, sans Gabriel, ce n'est plus pareil.

A propos : à quand les chroniques des Genesis période Gabriel ?



Par Forces Parallèles

Réponse :
Pour les chroniques époque Peter Gabriel, je me sens pas trop chaud pour les faire. Ce serait bien qu'Eric Fouquet, LE spécialiste prog du site, s'en charge, mais bon, c'est un gros branleur, il ne chronique presque jamais ^_^ !!!





VAN DER GRAAF GENERATOR
STILL LIFE


Le 05 Octobre 2004 par GUEHLYN


Un chef-d'oeuvre pour un groupe unique du rock progressif. Les instrumentations sont superbes et la voix de Peter Hammill donne des frissons. Des fois, je rêve d'une reformation de ce groupe.





KING CRIMSON
THE CONSTRUKCTION OF LIGHT


Le 05 Octobre 2004 par GUEHLYN


Cet album est en tout point excellent ! Certes, il n'atteint pas les Red et autres Lark's Tongue in Aspic, mais je l'adore quand même !
Enfin, il faut dire que je suis un fan die-hard de King Crimson et que je collectionne les bootlegs. C'est vrai qu'il y a parfois une redite de certains éléments mais je trouve cet album terriblement accrocheur.





JETHRO TULL
BURSTING OUT


Le 04 Octobre 2004 par ZIGGY


Voilà un très bon live. Même si il manque quelques uns de mes titres favoris, cette double galette n’en est pas moins un très bon témoignage de ce que peut faire ce très bon groupe de scène. Elle rend bien l’urgence et la liberté qui caractérise un vrais grand concert, il ne lui manque qu’un délire un peu plus palpable pour atteindre la perfection.





TEN YEARS AFTER
NOW


Le 04 Octobre 2004 par ZIGGY


Une bonne livraison de Ten Years After avec un jeune guitariste qui a la bonne idée de ne pas essayer de faire oublier Alvin Lee (mais qui en serait capable ???) mais réoriente plutôt légèrement le son du groupe, sans pour autant changer de style. On a donc droit à quelques soupçons très rock, tel ce premier riff bien rapide qui marque l’esprit, ou bien des passages plus calme jouant sur l’interprétation en nuance, avec surtout la magnifique King Of The Blues. Un album tout ce qu’il y a de plus agréable donc.

On peut au passage se réjouir que séparément, Alvin Lee et Ten Years After nous aient gratifiés de deux bons albums cette année, même si le guitariste virtuose a une bonne longueur d’avance sur ses petits camarades.





TOTO
HYDRA


Le 29 Septembre 2004 par WEDGE

Do'h

au PS , je voulais dire : "Je suis sur que".

Sorry





TOTO
HYDRA


Le 28 Septembre 2004 par WEDGE


Un album très sympa, comme toujours chez Toto.
Le son, bien que très vintage rend cet album encore plus attachant.
Le fait de voir évoluer le groupe dans un style effectivement assez prog (toutes proportions gardées), est à mon sens très bon, car avec une athmosphère différente de ce que le groupe californien approte d'ordinaire.

Cependant cet album n'est peut-être pas une bonne entrée en matière pour découvrir le groupe.


PS : je suis que c'est Paich qui chante sur All Us Boys, ou alors Lukather a craqué sur la réverb :p .





PORCUPINE TREE
SIGNIFY


Le 27 Septembre 2004 par THE ANCESTOR OF META


C'est l'album avec lequel j'ai découvert PORCUPINE TREE. Est-ce une des raisons qui me fait le considèrer même aujourd'hui comme leur opus le plus ambitieux et le plus réussi ? Peut-être... Toujours est-il que ce CD est un momument de créativité et de finesse, à découvrir encore et encore, le propre d'un album hors du commun.







Commentaires :  1 ...<<...<... 519 520 521 522 523 524 525 526 527 528 529 530






1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod