Recherche avancée       Liste groupes



      
NEW-WAVE  |  STUDIO

Commentaires (1)
L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

 Site Officiel (654)

The STRANGLERS - The Gospel According To The Meninblack (1981)
Par WALTERSMOKE le 27 Décembre 2019          Consultée 134 fois

Au vu du titre à rallonge, personne ne m'en voudra si je dis juste Meninblack pour parler du 5e album des STRANGLERS. Par contre, il y a moyen d'avoir débat si j'affirme, fier comme Artaban, qu'il s'agit d'un des albums les plus enthousiasmants du groupe. Et oui !

Évidemment, on ne peut passer à côté du concept de Meninblack, ces fameux hommes en noir si malveillants. Un sujet très science-fiction, donc new-wave en musique, et dont les STRANGLERS se sont emparés avec surprise – franchement, des punks qui se la jouent théorie du complot alien ? Le risque était grand de se planter (et certain(e)s pensent qu'il est raté), mais Meninblack tient bien la route.

Allez, un gros reproche qu'on peut lui faire, c'est une production assez sèche, limite austère, même si elle tente avec succès de se mettre au diapason du sujet abordé. Cela, au mieux, débouche sur des morceaux franchement excellents, comme "Waiting for the Meninblack", mystérieux et tubesque à souhait. Les expériences électro/techno sur "Manna Machine" ou "Just like nothing on Earth" ne parleront pas à tout le monde, mais elles ont le mérite de faire évoluer le propos des STRANGLERS et d'apporter de l'étrange dans un univers musical pourtant déjà bien riche.
Il faut être également lucide quant à certaines chansons : un peu irritante, "Second Coming" s'éternise, et "Thrown Away" s'avère particulièrement risible. Et de manière générale, le chant n'est pas réussi.

Il faut enfin admettre une chose : Meninblack n'est pas un chef-d'oeuvre, pour les raisons citées ci-dessus. Mais tout de même, l'audace des STRANGLERS se doit d'être saluée tant l'album, dans sa globalité, est intéressant à écouter à plus d'un titre. Il est dès lors regrettable que l'exercice n'ait pas été réitéré.

Note réelle : 3,5/5

A lire aussi en NEW-WAVE par WALTERSMOKE :


CHVRCHES
The Bones Of What You Believe (2013)
Parier sur Chvrches ? Une bonne idée !

(+ 1 kro-express)



OMD
Live At The Theatre Royal Drury (1982)
OMD électrisé


Marquez et partagez





 
   ARP2600

 
   WALTERSMOKE

 
   (2 chroniques)



- Jet Black (batterie, chant)
- Jean Jacques Brunel (basse, chant)
- Hugh Cornwell (guitare, chant)
- Dave Greenfield (claviers, chant)


1. Waltzinblack
2. Just Like Nothing On Earth
3. Second Coming
4. Waiting For The Meninblack
5. Turn The Centuries, Turn
6. Two Sunspots
7. Four Horsemen
8. Thrown Away
9. Manna Machine
10. Hallow To Our Men



             



1999 - 2020 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod